Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb

Harcèlement scolaire : briser le silence pour le combattre

ÉDUCATION

Pas d’annonces spécifiques hier à l’occasion de la Journée nationale de mobilisation de la part du ministre de l’ Éducation semble emboîter le pas de la politique initiée par ses prédécesseurs.
C’est au lycée René Auffray, à Clichy, que le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a choisi de se rendre hier pour marquer la Journée nationale de mobilisation contre le harcèlement à l’école. L’occasion d’échanger avec les acteurs concernés, la communauté éducative et les élèves, sur un sujet hautement sensible qui toucherait près de 700 000 jeunes en milieu scolaire.
Jean-Michel Blanquer n’a pas annoncé de mesures particulières, semblant inscrire son action dans la politique initiée depuis 2015 par Najat Vallaud-Belkacem. Selon lui, la sensibilisation passe essentiellement par la libération de la parole. Il affirme ainsi : « Le harcèlement, pour l’arrêter, il faut en parler. »
Outre le fait que la lutte en la matière se heurte en effet très fréquemment au silence, ce fléau est également souvent difficile à appréhender en raison des multiples formes qu’il peut revêtir (intimidations, insultes, moqueries). Sans compter que l’irruption massive des réseaux sociaux dans le quotidien des jeunes a considérablement amplifié le phénomène : « Propagation de rumeurs ; piratage de comptes et usurpation d’identité digitale ; création d’un sujet de discussion, d’un groupe ou d’une page sur un réseau social à l’encontre d’un camarade de classe ; publication d’une photo ou d’une vidéo de la victime en mauvaise posture », relève par exemple le ministère. Des pratiques qui peuvent avoir – et qui ont d’ailleurs déjà eu – des conséquences dramatiques.
Au chapitre des différents dispositifs de prévention pour enrayer le problème, un clip a été réalisé par des élèves de Bourg-en-Bresse, lauréat du prix « Non au harcèlement », dans le cadre d’un concours lancé par le ministère de l’Éducation nationale. Il est intitulé « Harcèlement scolaire : entre cauchemar et réalité » et visible à l’adresse suivante : http://www.nonauharcelement.
education.gouv.fr/
L’idée étant de faire des élèves eux-mêmes des acteurs de sensibilisation dans ce domaine. A.M.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.