Fil info
22:47France : Première visite officielle du président Weah à Paris -> https://t.co/4EZQy3fisd
22:46International : De noirs nuages sur la tête de « Bibi » -> https://t.co/066x1lQ4n4
22:44France : Répression et humanité : l’impossible « en même temps » -> https://t.co/SVtPgVu4To
22:42France : Droits de l’homme : défaillances des Etats et sursauts citoyens -> https://t.co/CEJBAm8h8q
21:15Indre : Yann enfin dans la vie active | L'Echo https://t.co/0m1kWNVDU4 via
21:15 Ils veulent du libéralisme la semaine et du protectionnisme le weekend. Qu’ils continuent à voter à droite
19:07Région : Les candidatures sont ouvertes -> https://t.co/XLsoavKXT6
18:59RT : [Solidarité] Plan ❄️ en : activation niveau 2. Températures ressenties très froides dans jours… https://t.co/9AW5vO4rKN
18:48Indre : La Confédération paysanne réfléchit à l’agriculture du futur -> https://t.co/LrL8iKiewP
18:25Dordogne : Les agriculteurs ne veulent pas d’accord avec le Mercosur -> https://t.co/tHCQF5s70I
18:23Dordogne : Quatre mois de prison ferme pour corruption de mineur -> https://t.co/KG7LKHwaR5
18:20RT : Conférence de presse dans les locaux de la Fédération du PCF de la Creuse. Avec un joli kit de communication !!! https://t.co/2ypFSVn06q
18:19RT : Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
17:17# # - : Villefavard sera «cité livre» le samedi 3 mars -> https://t.co/yQwdKvi9yt
17:15# # - : Soirée concert «La Grange hip hop» à Limoges le 28 avril -> https://t.co/w3IEtNTPbW
17:15# # - -Léonard-de-Noblat : Les sports plein air ont le vent en poupe -> https://t.co/QbzfB4xYa8
17:13# # - -Yrieix-la-Perche : La fin des marchés primés -> https://t.co/ZtCO4TZ80x
17:12# # - -Junien : Un trésor à découvrir au cœur de la collégiale -> https://t.co/t70YmK64bk
17:11# # - : La culture à la disposition de tous dans toute la Haute-Vienne -> https://t.co/kp8dCoEUw5
17:00# # - : Déblaiement, étaiement : ça avance -> https://t.co/Ty7Pdxt5da
16:59# # - : Une aide pour utiliser les outils informatiques -> https://t.co/bginwdt2rS
16:07Vézac : Pour le maintien des deux classes de Vézac -> https://t.co/qLwwpP83H9
14:46Bourbon Street (folk-blues) sera en concert vendredi 23 février au café littéraire à Limoges, à partir de 19 heures.
14:19Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
13:24RT : “ n'a aucun ancrage territorial. Les parlementaires LREM en marche n'ont alors aucune remontée du terrain,… https://t.co/SGPZhZgkuh
13:22RT : Entretien avec Laurent Brun secrétaire général de la : « Le rapport Spinetta enterre les petites lign… https://t.co/KzlHHNXdHj
13:21RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty
11:57Heureuse de te retrouver en compagnie de pour échanger sur les enjeux de la politique nati… https://t.co/37uyIPxzvy
11:57RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
11:52RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty
10:02À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty

Harcèlement scolaire : briser le silence pour le combattre

ÉDUCATION

Pas d’annonces spécifiques hier à l’occasion de la Journée nationale de mobilisation de la part du ministre de l’ Éducation semble emboîter le pas de la politique initiée par ses prédécesseurs.
C’est au lycée René Auffray, à Clichy, que le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a choisi de se rendre hier pour marquer la Journée nationale de mobilisation contre le harcèlement à l’école. L’occasion d’échanger avec les acteurs concernés, la communauté éducative et les élèves, sur un sujet hautement sensible qui toucherait près de 700 000 jeunes en milieu scolaire.
Jean-Michel Blanquer n’a pas annoncé de mesures particulières, semblant inscrire son action dans la politique initiée depuis 2015 par Najat Vallaud-Belkacem. Selon lui, la sensibilisation passe essentiellement par la libération de la parole. Il affirme ainsi : « Le harcèlement, pour l’arrêter, il faut en parler. »
Outre le fait que la lutte en la matière se heurte en effet très fréquemment au silence, ce fléau est également souvent difficile à appréhender en raison des multiples formes qu’il peut revêtir (intimidations, insultes, moqueries). Sans compter que l’irruption massive des réseaux sociaux dans le quotidien des jeunes a considérablement amplifié le phénomène : « Propagation de rumeurs ; piratage de comptes et usurpation d’identité digitale ; création d’un sujet de discussion, d’un groupe ou d’une page sur un réseau social à l’encontre d’un camarade de classe ; publication d’une photo ou d’une vidéo de la victime en mauvaise posture », relève par exemple le ministère. Des pratiques qui peuvent avoir – et qui ont d’ailleurs déjà eu – des conséquences dramatiques.
Au chapitre des différents dispositifs de prévention pour enrayer le problème, un clip a été réalisé par des élèves de Bourg-en-Bresse, lauréat du prix « Non au harcèlement », dans le cadre d’un concours lancé par le ministère de l’Éducation nationale. Il est intitulé « Harcèlement scolaire : entre cauchemar et réalité » et visible à l’adresse suivante : http://www.nonauharcelement.
education.gouv.fr/
L’idée étant de faire des élèves eux-mêmes des acteurs de sensibilisation dans ce domaine. A.M.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.