Fil info
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi
21:15Corrèze : La fête de la musique : un aperçu du programme -> https://t.co/ELxfppLGUe
18:52Châteauroux : [intégral] Un but interactif pour jouer au football avec le monde entier -> https://t.co/OBOcjyyv2F
18:51Indre : « Cagette et Fourchette » en recherche de nouvelles cantines -> https://t.co/2Ab0i1MuQP
18:45RT : Rassemblement contre la fermeture de l’usine Ford Bordeaux devant le siège de Ford Europe. Accueillis chaleureuseme… https://t.co/KXgxeZ5vkA
18:43 J’y crois pas trop ... sûrement un coup de com ...
18:37RT : SNCF: La CGT Cheminots "appellera régulièrement à la grève en juillet et août" et "les dates seront dévoilées au fu… https://t.co/qXSNjEVXG0
18:36 Je pense que nous sommes tous au courant qu'il faudra voir des huit à la place des neuf. Ces panneaux là, sont inutiles.
18:32RT : Le "virage social" de : les vont encore baisser, car elles ne seront plus indexées sur l'infla… https://t.co/f6oD480bjq
18:30Le conseil départemental de Creuse, opposé à la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en… https://t.co/ArIbphHJCh
17:37RT : ⚠️[PRUDENCE] // Attention feu de poids lourd dans le sens Paris ▶️ Toulouse à hauteur de (s… https://t.co/vhJ163fz0v
16:48Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Une convention à plus-value sécuritaire -> https://t.co/lteSMncUNg
16:45RT : Le hashtag est bien trouvé quand tu écris mal le nom du village que tu soutiens https://t.co/IIqedsBTAt
16:44Sarlat-la-Canéda : « Nous les pauvres, pourquoi nous détestent-ils ? » -> https://t.co/1F76P2xh6R
15:50Dordogne : Énigme en Ribéracois -> https://t.co/SCVVJNtyn7
15:48Périgueux : Le chantier de la clinique Francheville est dans les temps -> https://t.co/iTSXjzNoA8
15:11Saint-Marcel : Retour en images sur un week-end gaulois à Argentomagus -> https://t.co/OQJnm3kaoR
15:11Périgueux : Les cheminots en grève vous invitent à jouer à la pétanque -> https://t.co/mYeHO4SVF9
15:08Périgueux : Les amours d’été en liberté -> https://t.co/MpZXOcn9vI
14:49Périgueux : Profiter de sa vieillesse en toute liberté -> https://t.co/0r6fC3cymA

Le BTP soutient le HLM dans son combat contre le gouvernement

HLM

Ne parvenant pas à se faire entendre par le gouvernement sur les conséquences qu’auraient les économies imposées aux HLM sur leur activité, les bailleurs sociaux se sont associés au secteur du bâtiment.
« Le mouvement HLM est dans un état d’esprit d’ouverture. Nous sommes prêts à contribuer à l’effort budgétaire, mais pas au prix de la dégradation de notre outil de production ». Hier, le délégué général de l’Union sociale de l’habitat (USH) Frédéric Paul a répété sa position quant aux économies que le gouvernement tente de lui imposer via l’article 52 du projet de loi de Finances 2018, voté vendredi en première lecture à l’Assemblée. Cela fait des semaines qu’il répète que cela aura pour conséquence de réduire de 54.100 le nombres de logements neufs construits et de 103.100 ceux réhabilités.
Faute d’être entendu, l’USH qui réunit 723 bailleurs, a donc proposé hier aux représentants du secteur du bâtiment de s’exprimer sur le sujet à ses côtés. Solidaires des organismes HLM, qui génèrent 15% de leur activité, les entreprises et les artisans du bâtiment ont donc exprimé leur inquiétude. « Nous ne pouvons rester insensibles à des mesures qui feraient chuter notre marché : le logement social, c’est 100.000 logements neufs produits par an et un logement sur cinq qui fait l’objet de travaux d’amélioration-entretien » a ainsi déclaré Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB).
« Après dix ans de crise, il ne faut pas mettre en péril une amélioration de l’activité encore très fragile, qui permettrait la création d’emplois, l’embauche de jeunes », a plaidé Dominique Métayer, vice-président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb). « Même un arrêt partiel de l’activité » venant des bailleurs sociaux, qui représente 150.000 emplois directs, « aura des conséquences lourdes » a enfin averti Jacques Chanut avant d’appeler le gouvernement à se montrer « raisonnable» et les bailleurs sociaux à « ne pas prendre les entreprises en otage, en remettant en cause des chantiers déjà prévus ».
A.S. avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.