Fil info
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ

Un assaillant tue deux jeunes femmes en gare Saint-Charles

Terrorisme

L’attaquant au couteau de boucher a tué deux jeunes femmes sur le parvis de la gare Saint-Charles.
Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb s’est rendu sur place. Il a dénoncé un « acte barbare ».
MARSEILLE
Deux jeunes femmes ont été tuées à coups de couteau de boucher dimanche sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille par un homme qui a crié « Allah Akbar » avant d’être abattu par des légionnaires du dispositif Sentinelle.
Le parquet antiterroriste s’est rapidement saisi de l’enquête. Les faits se sont produits vers 13h45 sur le grand parvis de la gare. L’une des jeunes femmes aurait été égorgée, et l’autre poignardée. Aucun militaire n’a été blessé. L’assaillant, âgé d’une trentaine d’années, ne portait pas de papiers d’identité sur lui. « Ses empreintes le rattachent à des faits de droit commun. » Inconnu des services antiterroristes, il l’est néanmoins pour des trafics de stupéfiants  et des vols à l’étalage sous divers alias. Il a été abattu quelques minutes après par des militaires de Sentinelle. Des témoins évoquent trois coups de feu. L’attaque a été suivie d’un mouvement de panique des passagers à qui ordre a été donné de descendre des rames et d’évacuer la gare. « J’ai entendu crier et une personne s’est effondrée », décrit Mélanie Petit, une étudiante de 18 ans qui explique qu’elle attendait une correspondance sur l’esplanade
quand l’attaque a eu lieu.
« Il a attrapé la fille par le cou »
« J’ai entendu crier « Allah Akbar », et j’ai vu un homme vêtu tout en noir, il me semble ». « Il y a eu un temps de latence avant que les gens se mettent à courir », a raconté cette étudiante.
Robert, salarié de la SNCF, a été confiné avec des voyageurs dans les bureaux de la compagnie. Après l’attaque, « des flics sont arrivés de partout, immédiatement », a-t-il décrit. « Des gens, pas en treillis, peut-être des policiers en civil, nous criaient de partir. Beaucoup dans la foule restaient sur place », a complété Jeanne, une voyageuse de 33 ans. « Il avait l’air bizarre, il avait un couteau
dans la manche. Il l’a bombardée de coups de couteau. Il a crié Allah Akbar. A 10 mètres ça aurait pu être moi » témoignait choquée une mère de famille sur France Info.
Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête pour assassinats et pour tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique.
Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, qui s’est rendu sur place aux côtés du procureur de la République de Marseille et du préfet
de police a dénoncé « une attaque odieuse, un crime lâche et abject ». Le président de la République Emmanuel Macron s’est dit «profondément en peine avec les familles et les proches des victimes de Marseille. Je salue les militaires de Sentinelle et les policiers qui ont réagi avec sang froid et efficacité. »
« Marseille pleure avec ses pauvres victimes »
Plus de 200 policiers ont été mobilisés pour boucler la gare Saint-Charles tandis que la police judiciaire effectuait les premières constatations et procédait aux auditions des témoins dans la gare. « Nous ne baissons pas la garde », a réagi le Premier ministre Edouard Philippe. « Pensées et soutien aux proches des victimes lâchement assassinées Bravo à nos militaires pour leur réactivité et leur courage » déclarait le sénateur-maire Bruno Gilles. Adressant « ses pensées aux familles des deux victimes », la présidente du conseil départemental Martine Vassal a « salué le professionnalisme des militaires de l’opération Sentinelle qui ont abattu le terroriste. Aucune faiblesse, aucun compromis. Cette guerre se gagne à l’extérieur et à l’intérieur ». Renaud Muselier, président de la Région Paca dénonce « un acte barbare qui nous rappelle que la menace est permanente. » « Marseille pleure avec ses pauvres victimes. L’assassin aussi répugnant que ses motifs » a tweeté Jean-Luc Mélenchon, député de Marseille. Sur le même réseau
social, la sénatrice socialiste Samia Ghali estimait que « le risque Zéro n’existe plus et que le projet de la loi antiterrorisme doit nous permettre d’être plus efficace. La vraie liberté, c’est la sécurité. »
Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a fait part de la « mobilisation totale de l’État aux côtés des Marseillais ».
D.C avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.