Fil info
19:00France : Le président du conseil départemental Germinal Peiro ne doute plus que la préfète va signer l’arrêté préfe… https://t.co/d7MI1hbo26
18:57Région : Paroles de jeunes lectrices du «Renaudot des lycéens» -> https://t.co/ukKd81Z6Mv
18:53# # - -Vienne : Une collecte de jouets de salariés pour que personne ne soit oublié -> https://t.co/GiuYdfokar
18:40Périgueux : Tous les services à 10 minutes -> https://t.co/TADgCXt0cG
18:39Région : Honneur à des salariés engagés -> https://t.co/evv9jVI9c4
18:25Bergerac : Préavis de grève à la plateforme D’Aucy -> https://t.co/BLCktmYWJw
18:21Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour -> https://t.co/97U6fCrCaL
18:19# # - -Vienne : L’Historail de Saint-Léonard a besoin de vous -> https://t.co/SK0V2OKtAj
18:18Indre : Déserts médicaux : un nouveau zonage plus favorable -> https://t.co/Xj5CIHt4DJ
18:15Indre : Quel est le prix de la vitrine de Noël ? -> https://t.co/ccxGVZcGjC
18:14Indre : L’US Le Blanc gifle Jeu les Bois 8 à 2 -> https://t.co/Xz6lXECUsO
18:02RT : [ Communiqué ] La mortalité routière en hausse de 8,9% en novembre 2017 ➡️ https://t.co/enekqoFedb https://t.co/zWnsVXGuly
17:44RT : | Opération nettoyage ce week-end au lac de Saint-Pardoux. Bravo aux bénévoles ! 👏 La vidange touche à sa… https://t.co/tpuegiV9cD
17:39RT : venue d' à Chanteix le 14 décembre : merci https://t.co/XI2wuSk6fU
17:36RT : a placé la en vigilance Jaune pour ❄️ et de ce soir… https://t.co/Bmcxdi0S1F
17:23# # - -Gence : Repas des aînés: convivialité échanges et danses de salon -> https://t.co/IHkY9r2cve
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Solutions pour réduire l’usage des phytos -> https://t.co/0lZJC2h1v8
17:15# # - Croisille-sur-Briance : La commune revêt ses habits de lumière -> https://t.co/Xs2GSvcmNW
17:12# # - Dorat : L'Harmonie sur tous les fronts -> https://t.co/hh15Mc2vH7
16:18RT : Il existe 25 centres de rétention administratives répartis sur le territoire français. Mais savez-vous ce qu’est un… https://t.co/YuLJ0RWFps
15:50France : Une base nautique flambant neuve -> https://t.co/cEdWh9XMJZ
14:37Egletons : Les 2e Foulées gourmandes attirent des centaines de coureurs et marcheurs | L'Echo https://t.co/fINZXlV3Tf via
14:34Egletons : Des manifestations en marge de la visite d'Emmanuel Macron | L'Echo https://t.co/wZo8Yep94o via
14:11 Ben merde alors, je pensais que était partie intégrante du programme .… https://t.co/ZqAjVTgw6d
14:00Corrèze : Projet d'usine à pellets torréfiés : sous le feu ardent de la critique https://t.co/6xlk2fU8X1
12:58Le snes Limousin dénonce le coup de rabot sur les subventions de fonctionnement des lycées généraux et technologiqu… https://t.co/QWA08GjBEu
12:11 sera au marché de Noël de Velles Dimanche 17 décembre https://t.co/kWortviE8Q
11:23Corrèze : Sous le feu ardent de la critique -> https://t.co/hqqTGXs67B
07:23"Sa dernière évasion"... fiscale ? Eh ben, ... https://t.co/uoeKefDQeH
23:31Rugby : L’ASSJ s’impose puis résiste -> https://t.co/goc1EMsgbQ
23:30Basket : Le temps maîtrisé -> https://t.co/KnYgMjF8zk

Budget de la santé : toujours les mêmes remèdes

SÉCURITÉ SOCIALE. Développement de l’ambulatoire, économie sur les transports, lutte contre la fraude... Atteindre l’équilibre en baissant les dépenses, la logique reste identique.

FINANCES
Le gouvernement a présenté hier son projet de budget pour la Sécurité sociale. Une nouvelle cure d’économie est prévue cette année pour le domaine de la santé à hauteur de 4,2 milliards d’euros essentiellement ciblée sur la santé.
L’assurance maladie a prévu
d’épargner 2 milliards d’euros grâce au développement de l’ambulatoire - moins d’hospitalisation et plus de soins en ville - des économies sur les transports médicaux, la lutte contre la fraude et une diminution de 15 % des frais de fonctionnement de l’administration. Des options dans la droite ligne de ce qui a été fait jusque là. « Et qui pose question quand on voit la crise de l’hôpital que cela a provoqué où on peut se demander sur qui a reposé les efforts qui ont été consentis » interpelle le député communiste des Bouches-du-Rhône Pierre Dharréville lors de l’audition de Didier Migaud de la cour de compte sur le bilan 2016 qui s’est déroulé mercredi à l’assemblée nationale. Et qui questionne également sur « la course aux économies via la lutte contre la fraude qui est devenue une véritable chasse aux sorcières, un rapport récent du défenseur des droits demandant même « à quel prix » ? » renchérit
Jean-Hugues Ratenon pour La France insoumise.
Reporté à 2020 par le gouvernement, l’objectif reste l’équilibre… par une baisse des dépenses. « J’ai du mal avec cette idée de vouloir en permanence compresser les dépenses et jamais réfléchir en terme de richesse » commente Pierre Dharréville qui précise cependant : « je partage le souci de l’équilibre. Si on peut agir sur les dépenses on peut aussi intervenir sur les recettes et notamment
les exonérations massives de cotisations patronales ». Et ces baisses sont effectivement au menu.
Les indépendants qui intègrent le régime général à partir de 2018 vont bénéficier de deux baisses de cotisations : - 2,15 points sur les cotisations familles et un accroissement de l’exonération d’assurance maladie et maternité. A compter du 1er janvier 2019, ceux qui créent ou reprennent une entreprise pourront bénéficier, sous condition de ressources, d’une année blanche de cotisation. Enfin, le crédit d’impôt de taxe sur les salaires est remplacé par une réduction des cotisations patronales qui permettra au secteur non lucratif d’économiser 1,4 milliard d’euros chaque année.
C’est donc ailleurs que le gouvernement va chercher une augmentation de recettes, en augmentant de deux euros le forfait hospitalier qui passera à 20 euros par jour et qui devrait rapporter de 150 à 180 millions d’euros.
Le forfait hospitalier passe à 20 euros par jour Poursuivant la logique inaugurée avec la baisse des APL et le logement, le gouvernement assure que cela aura aucune incidence sur les usagers au motif que la hausse – une « simple réindexation, aucune augmentation n’ayant eu lieu depuis dix ans » - sera absorbée par les Mutuelles. Pourtant, la Mutualité française a déjà prévenu qu’une telle hausse pourrait entraîner une augmentation des cotisations pour leurs assurés tandis que les associations de patients s’inquiètent
d’une hausse des contrats qui « punira » en particulier les plus pauvres.
Autre annonce du PLFSS : l’augmentation du prix du paquet de cigarettes qui atteindra les 10 euros d’ici fin 2020. Après une première
augmentation « dans les prochaines semaines », le paquet augmentera d’un euro en mars 2018, de 50 cents en avril et en novembre 2019, en avril 2020 et de 40 cents en novembre 2020.
Angélique Schaller

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.