Fil info
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn

STX : la grande braderie se poursuit

CHANTIERS NAVALS

Nouvelle journée noire hier pour l’industrie française qui a vu la cession, après celle d’Alstom la veille, d’une partie du capital de STX France à l’italien Fincantieri.
Plus que « temporaire », selon le qualificatif de Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, la nationalisation des chantiers
navals de Saint-Nazaire en juillet dernier aura été d’une durée fulgurante.
Après l’absorption des activités ferroviaires d’Alstom par le géant allemand Siemens mardi, c’était au tour hier de STX France de voir une partie de son capital cédé au constructeur italien Fincantieri. La décision a été actée à l’issue d’un sommet italien qui a donné lieu, ce mercredi à Lyon, à une rencontre entre le président français Emmanuel Macron et son homologue du Conseil italien Paolo Gentiloni.
50% + 1% à Fincantieri
Décision synonyme de conclusion d’un dossier à rebondissements et empreint de tensions.
Les 51% du capital de STX réclamés par Fincantieri constituant la principale pierre d’achoppement entre Rome et Paris.
Et, de fait, le constructeur italien les aura obtenus ces fameux 51%. A une nuance près, mais ténue.
En effet, Fincantieri obtient 50% des chantiers navals de Saint-Nazaire auxquels il faut ajouter 1% « prêté » par l’Etat français, avec « droit de retour » pendant « douze ans » si l’Italien ne respecte pas ses engagements.
La « solution » trouvée prévoit de donner, comme ils le souhaitaient, la direction opérationnelle aux Italiens tandis que les Français ont un droit de veto sur le choix du PDG et diverses questions stratégiques dont l’emploi.
Le sommet de Lyon devait en outre donner le coup d’envoi d’un « Airbus des mers », civil et militaire, qui pourrait voir Fincantieri et Naval Group participer ensemble à des appels d’offres à l’étranger et peut-être échanger des participations.
Avec Naval Group, Fincantieri a déjà collaboré aux programmes de frégate Fremm et Horizon.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.