Fil info
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi

A Béthune et en région parisienne fronde contre l’austérité

COLLECTIVITÉS. Un vent de protestation souffle contre les mesures d’austérité du gouvernement notamment la suppression des contrats aidés.

BUDGET
Environ 400 personnes, majoritairement des élus locaux, ont manifesté vendredi matin à Béthune (Pas-de-Calais) pour protester contre la baisse annoncée des emplois aidés. Derrière une banderole aux airs  de faire-part « Tous ensemble mobilisés pour nos services et nos communes ! », ils ont défilé depuis l’Hôtel de ville de Béthune jusqu’à la sous-préfecture, où a été reçue une délégation. Les maires de Béthune et Bruay-la-Buissière étaient à l’origine de cette action et le cortège était « composé à 60% d’élus locaux, de tous bords », mais aussi de syndicats, a précisé Olivier Gacquerre (UDI), maire de Béthune. « Nous souhaitions alerter sur la maltraitance pratiquée depuis cet été sur les communes. La suppression de nombreux contrats aidés a été le coup de grâce », poursuit M. Gacquerre. Le SIVOM (syndicat intercommunal à vocation multiple) de la communauté du Béthunois (25 communes, 102 000 habitants) qu’il préside a recours à « 90 emplois aidés, dont 65 vont s’arrêter fin septembre ». « Pour les réembaucher en contrat de droit commun, il faudrait 1,5 million d’euros... », déplore encore le maire de Béthune, qui réclame notamment « un moratoire sur cette décision, une pause législative pour favoriser la concertation et l’échange, comme l’avait promis le président de la République lors de la conférence des territoires au Sénat en juillet ».
A quelques encablures du nord, des élus de gauche de Seine-Saint-Denis dénonce le « coup de massue » infligé selon eux par le gouvernement aux quartiers populaires avec la baisse du budget de la politique de la ville et des contrats aidés.
« Ce gouvernement cible les quartiers populaires »
« Après une baisse drastique de 46,5 millions d’euros du budget de la politique de la ville, dont 2,1 millions rien que pour la Seine-Saint-Denis, ce gouvernement continue de cibler les quartiers populaires », écrivent Stéphane Troussel, président (PS) du conseil départemental, des maires PS et PCF et des responsables associatifs du département, l’un des plus défavorisés de France. Des projets vont être « balayés d’un revers de main avec des baisses allant jusqu’à 50% », regrettent les signataires, dans une tribune publiée sur le site de Libération. Le gouvernement a annulé des crédits de l’État destinés aux collectivités territoriales pour un montant d’environ 300 millions d’euros en 2017. Les élus de Seine-Saint-Denis dénoncent également la diminution « massive » des emplois aidés, alors que le gouvernement prévoit une enveloppe de 320 000 contrats aidés en 2017 contre 459 000 en 2016. Cette décision qui « saborde » le fonctionnement et les projets de « nombreuses structures » est une « grave erreur, lourde de conséquences » pour ce territoire où « plus de 20 000 associations » sont engagées, ajoutent-ils en demandant au gouvernement de « revoir sa copie ».
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.