Fil info
17:23Un nombreux public pour le spectacle "Miroir du temps" organisé par "Agir pour le patrimoine de Grand-Bourg"... https://t.co/iYmZIDyCtA
17:06RT : ❄Suite à la demande de , réouverture du Centre d'hébergement d'Urgence pour 3 nuits à partir de ce soir.… https://t.co/V3OtyocdNF
17:06RT : Aidez nous à les aider ! ❄ Déposez vos dons au Gymnase du Sablard. Cadre de permanence : 0587070083 📞… https://t.co/SC03IwGASL
16:33Lignac : La chèvre à cou clair attend plus de reconnaissance -> https://t.co/SUwVJo5gok
16:29Tulle : La pêche à la mouche sur grand écran -> https://t.co/n4An1xHgmp
16:02 Ma question à madame la ministre sur le devenir des "petites lignes" SNCF. Il faut réformer sans indu… https://t.co/MixVK6yYxg
15:43Dordogne : Menaces sur les lignes TER -> https://t.co/lWhlwWijZF
15:34RT : Le conseil d’État refuse de suspendre la circulaire qui recense les dans les centres d’acc… https://t.co/tE0JA2M7Jt
15:29RT : Le conseil d’État refuse de suspendre la circulaire qui recense les dans les centres d’acc… https://t.co/tE0JA2M7Jt
15:29RT : En raison du déménagement de votre agence, nous avons quelques soucis avec notre numéro de téléphone mais vous... https://t.co/p5Q3waIona
15:27RT : Rue de la Boucherie. Circulation interdite. Lire communiqué mairie https://t.co/icyzoBwuuy
15:08RT : Le Kid's Foot... C'est reparti !!! Destinée aux enfants nés en 2013 et 2014, cette "mini section" a pour objectif… https://t.co/uRa9mM66d9
14:10En raison du déménagement de votre agence, nous avons quelques soucis avec notre numéro de téléphone mais vous... https://t.co/p5Q3waIona
13:38Rue de la Boucherie. Circulation interdite. Lire communiqué mairie https://t.co/icyzoBwuuy
12:42RT : ⚠️ Attention ⚠️ Communiqué de presse et dossier de décryptage du projet de prés… https://t.co/vYKiQWifUn
12:42Et dans l’Écho Dordogne aussi https://t.co/5dxsQRWD2u
12:40RT : Je serai ce soir en Creuse et demain en Correze pour présenter le livre https://t.co/c2ng4gJMgA
12:20RT :  : des proches de Nétanyahou placés en garde à vue dans une nouvelle affaire de corruption https://t.co/oDUgWHtc1k
12:15RT : Je serai ce soir en Creuse et demain en Correze pour présenter le livre https://t.co/c2ng4gJMgA
12:14RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
12:10RT : ⚠️ Attention ⚠️ Communiqué de presse et dossier de décryptage du projet de prés… https://t.co/vYKiQWifUn
12:10RT : Au fond a de la suite dans les idées. Il veut remplacer les petites lignes par ses bus! https://t.co/zjC8BlwaTH
12:10RT : 9 000 km de lignes à abattre au nom de la rentabilité, «départs volontaires» et fin du statut de cheminot.. Le rapp… https://t.co/haPLXkygHz
12:08RT : Les attaques portées à la et aux usagers sont inacceptables. Nous la défendrons car elle est notre bien commu… https://t.co/72efBy5auw
12:08RT : NOUVEAU ! La Maison de la Nouvelle-Aquitaine ouvre sa boutique éphémère - 21 rue des Pyramides - Paris 1er… https://t.co/F3RIh9Q4M8
12:08RT : Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
11:39SPA : Un refuge de bonnes volontés https://t.co/9kMcJgvMYE
11:07Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
10:55France : Un refuge de bonnes volontés -> https://t.co/DMrvQcLWld
10:54« Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
22:42France : Entre rachat et Cuillère de bois -> https://t.co/1Jq4fsxsWj
22:42France : Amazon fond sur la santé... américaine -> https://t.co/AMVlXxGM0s
22:40France : Procès à huis-clos pour le repenti -> https://t.co/lHBpFQHftO
22:39Sport : Très investis dans la création trahis par leur costume -> https://t.co/Wa1sav37oP
22:38France : Corvéables les cadres ? C'est tout l’enjeu des négociations sur le statut -> https://t.co/yjALgnvS1B
20:23Région : Rue de la Boucherie, enquête et évaluations se poursuivent -> https://t.co/pd1sqnutba
19:25RT : Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
18:32Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Modification de la circulation autour du site. Le communiqué de la Ville de… https://t.co/oMw9D8Zr19
18:32Argenton-sur-Creuse : Commune nouvelle : les élus font le point avant les réunions publiques -> https://t.co/FV7EzoxlIc
18:31Châteauroux : La Vallée d’Ebbes s’inscrit dans le paysage -> https://t.co/KrMZUdpmGN
18:29Indre : PME : comment être plus visible sur le web ? -> https://t.co/iVGwXkHsOi
18:27RT : Incendie meurtrier de la rue de la Boucherie à : l'enquête avance. Le premier homme placé en garde-à-vue a… https://t.co/9RhcFkr2g9

Une rentrée envers et contre tous

GOUVERNEMENT . Le président de la République réunissait hier ses ministres, les appelant au «volontarisme» face à des sondages révélateurs de la colère sociale qui s’annonce.

POLITIQUE
Compétitivité, éducation, gouvernance... les annonces politiques se sont multipliées hier, d’émissions de radio en conférences
de presse pour affirmer le cap du président de la République (lire ci-dessous et page suivante).
Et pour cause, Emmanuel Macron, qui a réuni dans la matinée son gouvernement en grande pompe, doit faire face à l’une des pires rentrées qu’ait du affronter un président de la Ve République.
«L’entrée dans l’atmosphère est difficile pour Jupiter», résumera Olivier Faure, président socialiste du groupe Nouvelle gauche à l’Assemblée. Après le dévoilement estivale de ses conjectures libérales, la cote de popularité du président a en effet encore chuté pour atteindre 40% de personnes satisfaites selon un sondage Ifop publié par le JDD. Soit pas moins de 22 points de baisse depuis son élection. Et à peine trois mois après sa prise de fonction seulement 37% des français le jugent à même de «réformer efficacement
» le code du travail, son chantier phare, selon une étude Odoxa pour RTL.
Pis, alors que le gouvernement dévoilera demain les cinq ordonnances s’attaquant ainsi au droit du travail, le locataire de l’Elysée va devoir affronter une première tempête social dès le 12 septembre, journée d’action de la CGT contre cette réforme. Un coup de semonce qui s’annonce d’autant plus délicat qu’il se double d’une fronde politique. Évidement, le «déferlement» de la France insoumise sur Paris le 23, siffle déjà aux oreilles du «président des riches», pour paraphraser Jean-Luc Mélenchon. Mais dès le 12, le Parti socialiste sera aussi «aux côtés des salariés », a déclaré hier François Kalfon, membre de la direction du PS. L’élu issu de l’aile gauche du PS et proche d’Arnaud Montebourg a d’ailleurs demandé au gouvernement de renoncer à deux piliers particulièrement injustes du projet présidentiel : « le plafonnement des indemnités prud’homales (...) et les assouplissements des plans sociaux».
«Pas assez vite»
Pourtant, Emmanuel Macron, décidément sourd après avoir rendu le Parlement muet, n’entendra là que des «Cassandre» auxquelles il a appelé répondre avec «détermination». «Certains prédisent le pire. Il ne faut jamais céder aux Cassandre. Certains peut-être même le souhaitent. Mais si nous sommes là, c’est pour faire, avec détermination», a -t-il déclaré à l’ouverture du séminaire ministériel,
exhortant son gouvernement au «volontarisme». Faisant pareillement fi de l’opinion publique, le premier Ministre Edouard Philippe lui emboîtera le pas assurant que «le pays a(vait) besoin de transformation et les Français le sav(ai)ent». Il faut dire que déjà dimanche, le porte parole du gouvernement jouait de la même méthode Coué, jugeant que «les Français considèr(ai)ent que» l’exécutif n’allait «pas assez vite».
Une «hyper-communication» qui cache une «hypo-transformation » taclera François Kalfon. Mais surtout un paravent qui ne résistera pas à la colère qui s’annonce tandis que ces messieurs de Paris doivent encore préciser la réforme de l’assurance chômage, de l’apprentissage et de la formation professionnelle, une série de mesures relatives aux travailleurs indépendants, un plan pour le logement , un autre pour les transports, un troisième pour les études secondaires. «Peut être que les Français s’interrogent parce qu’ils voient des mesures parcellaires sans comprendre le lien entre les unes et les autres», s’est interrogé le ministre de l’Intérieur,
Gérard Collomb.
Ou peut être ne l’ont-ils que trop compris.
Frédéric Dutilleul

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.