Fil info
23:49La une du Mardi 27 Juin 2017 https://t.co/FpvD5bl2Mi
19:32Sarlat-la-Canéda - La maternité est-elle en danger ? https://t.co/BQmz86Cqb3
19:29Dordogne - Conseil départemental : du Rififi dans l’opposition https://t.co/hg19yHg8VM
19:18Châteauroux - Dix jours de festivités pour les 50 ans du départ des Américains https://t.co/NgXk8UW6rg
19:15Indre - C’est Darc à la campagne ! https://t.co/YEiUdSqLgD
18:00Dans la grande salle de l’IRFJS, règne l’agitation classique qui précède les assemblées générales. Les adultes,... https://t.co/RG63VGDmEM
17:59Creuse - Modestes témoignages importants et petites histoires capitales... https://t.co/I4w1zUZpeL
17:55Reconnus comme partenaires fiables en Haïti, les membres des 7 structures du réseau Haïti Ouest se retrouvaient... https://t.co/meKQDajL9y
17:53Creuse - Solidaires, oui, bons samaritains, non https://t.co/RQv4zEVd4g
17:48Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/LYGlKzDGI6
17:47Haute-Vienne - La «Clafoutis party» où les JO du cracher de noyaux https://t.co/KdIuObx83f
17:47Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/4NPdGMCtzg
17:45Haute-Vienne - «Entre t’air et eau» la nature pour tous https://t.co/vAA0lv99jE
17:39Indre - Inauguration de la stèle de Rouze https://t.co/JnlEQDWPmY
17:37Saint-Aigny - Patrick Gallienne fait chanter les convives du restaurant https://t.co/D4WqUsNNIU
17:33L’espace André-Lejeune à... https://t.co/umjj3aW3Cy
17:32Creuse - Du monde pour la conférence sur la tique https://t.co/Uo4er30F9s
17:31Région - Juste un retour à la normale https://t.co/K909v6R5QL
17:26C’est dans une ambiance toujours conviviale que se sont réunis le 21 juin dernier les enfants, les parents, les... https://t.co/XJkve3yA9L
17:25Creuse - L'année est finie, des félicitations et un cahier... https://t.co/vSKwYf14Qd
13:09La Châtre - FaRanDoLe a versé sa recette en faveur des jeunes têtes https://t.co/XEFSC55CNs
10:58Corrèze - La Ligue contre le cancer a organisé le sixième "Relais pour la vie" ce week-end à Tulle https://t.co/Jdfi8rdo4C
09:23Dans notre édition aujourd'hui : - Un centre d'études pour penser les enjeux de société de demain. - Zoom : La... https://t.co/VmZ5Jelcpy
06:10 Magnifique mondain

Tentative d’attentat à la voiture au coeur de la capitale

CHAMPS-ÉLYSÉES

Un homme a lancé hier après-midi son véhicule contre un fourgon de gendarmerie sans faire de victime.
L’assaillant de 31 ans est mort. La section antiterroriste de Paris a ouvert une enquête.
Cette attaque est survenue peu avant 16 heures au coeur du Paris touristique. « Une nouvelle fois, les forces de sécurité en France ont été visées avec cette tentative d’attentat sur les Champs-Élysées. Un escadron de gendarmes mobiles de Chaumont (Haute-Marne) descendait
les Champs-Élysées quand un individu a percuté la voiture de tête », a précisé le ministre de l’Intérieur Collomb. Cette nouvelle attaque dans un pays qui vit sous le régime exceptionnel de l’état d’urgence depuis novembre 2015 intervient deux jours avant la présentation
en Conseil des ministres d’une nouvelle loi antiterroriste. Depuis janvier 2015, la France est visée par la violence jihadiste, avec une vague d’attentats qui a fait au total 239 morts, les derniers visant tout particulièrement les forces de l’ordre. Une bonbonne de gaz, une Kalachnikov et deux armes de poing ont été trouvées dans le véhicule.
Il s’y trouvait « un certain nombre d’armes, d’explosifs permettant éventuellement de pouvoir faire sauter cette voiture », a indiqué de son côté le ministre. La voiture, une berline de couleur claire, s’est embrasée lors de la collision avec le fourgon des gendarmes près du rond-point de la célèbre avenue parisienne. « Les gendarmes ont extrait du véhicule l’individu qui avait foncé » sur leur fourgon, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet. Grièvement blessé dans la collision, l’homme est décédé sur place. De nombreux policiers, pompiers et soldats de la force Sentinelle se sont déployés dans le quartier. La circulation a été bloquée sur l’avenue et la station de métro Champs-Élysées-Clemenceau fermée, tandis que le Grand Palais a été évacué dans le calme. Trois jours avant le premier tour de la présidentielle, les Champs-Élysées avaient déjà être le théâtre d’un attentat lorsque Karim Cheurfi avait tué par balles le 20 avril un policier, Xavier Jugelé, et blessé deux autres.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.