Fil info
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X
16:05Sarlat-la-Canéda : De nouvelles infrastructures pour Groléjac -> https://t.co/xj2zJ35eja
13:18Chanteix : Elle joue la carte de la diversité -> https://t.co/mlEiEXPeRP
10:38RT : Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr
10:12RT : Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
10:00Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr

Tentative d’attentat à la voiture au coeur de la capitale

CHAMPS-ÉLYSÉES

Un homme a lancé hier après-midi son véhicule contre un fourgon de gendarmerie sans faire de victime.
L’assaillant de 31 ans est mort. La section antiterroriste de Paris a ouvert une enquête.
Cette attaque est survenue peu avant 16 heures au coeur du Paris touristique. « Une nouvelle fois, les forces de sécurité en France ont été visées avec cette tentative d’attentat sur les Champs-Élysées. Un escadron de gendarmes mobiles de Chaumont (Haute-Marne) descendait
les Champs-Élysées quand un individu a percuté la voiture de tête », a précisé le ministre de l’Intérieur Collomb. Cette nouvelle attaque dans un pays qui vit sous le régime exceptionnel de l’état d’urgence depuis novembre 2015 intervient deux jours avant la présentation
en Conseil des ministres d’une nouvelle loi antiterroriste. Depuis janvier 2015, la France est visée par la violence jihadiste, avec une vague d’attentats qui a fait au total 239 morts, les derniers visant tout particulièrement les forces de l’ordre. Une bonbonne de gaz, une Kalachnikov et deux armes de poing ont été trouvées dans le véhicule.
Il s’y trouvait « un certain nombre d’armes, d’explosifs permettant éventuellement de pouvoir faire sauter cette voiture », a indiqué de son côté le ministre. La voiture, une berline de couleur claire, s’est embrasée lors de la collision avec le fourgon des gendarmes près du rond-point de la célèbre avenue parisienne. « Les gendarmes ont extrait du véhicule l’individu qui avait foncé » sur leur fourgon, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet. Grièvement blessé dans la collision, l’homme est décédé sur place. De nombreux policiers, pompiers et soldats de la force Sentinelle se sont déployés dans le quartier. La circulation a été bloquée sur l’avenue et la station de métro Champs-Élysées-Clemenceau fermée, tandis que le Grand Palais a été évacué dans le calme. Trois jours avant le premier tour de la présidentielle, les Champs-Élysées avaient déjà être le théâtre d’un attentat lorsque Karim Cheurfi avait tué par balles le 20 avril un policier, Xavier Jugelé, et blessé deux autres.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.