Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Des duels serrés et emblématiques

PANORAMA. Certaines circonscriptions seront tout particulièrement scrutées dimanche soir, au regard des personnalités qui y mènent la bataille.

POINTS CHAUDS
Le pari marseillais de Mélenchon sera-t-il gagnant ? Le leader de la France insoumise part en position favorable dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Avec 34,31% au premier tour, il a devancé nettement la REM Corinne Versini (22,66%).
Dans la 1ère circonscription de l’Essonne, le duel s’annonce serré pour Manuel Valls, arrivé en tête (25,45%) devant la LFI Farida Amrani
(17,61%), fonctionnaire et syndicaliste de 40 ans. Les voix du candidat PCF (7,58%) compteront pour départager l’ex-Premier ministre, sans étiquette, et celle qui se présente comme « la seule candidate de gauche » et a le soutien de Benoît Hamon.
Largement en tête du premier tour avec 46,02%, Marine Le Pen est bien placée dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, face à Anne Roquet (REM), une cheffe d’entreprise (16,43%). Mais prudence : en 2012, Mme Le Pen, en tête au premier tour, avait échoué de justesse face au PS.
Dans la 6e circonscription du Rhône, Najat Vallaud-Belkacem (PS) est en mauvaise posture face au candidat REM, l’entrepreneur Bruno Bonnell avec 16,54% des voix au 1er tour contre 36,69%. L’ex-ministre de l’Éducation, qui a appelé la gauche à « faire bloc », a reçu le soutien du numéro un du PCF Pierre Laurent.
Compliqué pour El Khomri Myriam El Khomri (PS) est arrivée deuxième (20,23%) derrière le LR Pierre-Yves Bournazel (31,76%) dans la 18e circonscription de Paris. Tous deux se réclament de la majorité présidentielle, l’ex-ministre du Travail assurant avoir le soutien d’Emmanuel
Macron, le second ayant reçu celui d’Édouard Philippe. Mme El Khomri ne pourra pas compter sur le soutien des candidats de gauche.
Le seul député FN sortant en lice, Gilbert Collard, est au coude-à-coude avec l’ex-torera Marie Sara (REM) dans la 2ème circonscription du Gard. Au premier tour, ils n’étaient séparés que de 48 voix.
Le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand devrait être réélu dans la 6ème circonscription du Finistère, malgré son implication dans une affaire immobilière pour laquelle une enquête préliminaire a été ouverte. Fort de ses 33,93%, ce soutien de la première heure d’Emmanuel Macron part avec une large avance sur la candidate LR et maire de Châteaulin Gaëlle Nicolas (18,10%).
Dans la 1ère circonscription des Alpes-Maritimes, le député LR Eric Ciotti ne part qu’avec trois points d’avance sur l’avocate Caroline Reverso-Meinietti (REM). Le maire de Nice Christian Estrosi a jugé que la candidate REM menait « une campagne propre et pas idéologique ».
Nathalie Kosciusko-Morizet, députée de l’Essonne, qui devait reprendre la circonscription « en or » de François Fillon (2ème de Paris), est arrivée, avec 18,13%, loin derrière le REM Gilles Le Gendre, un chef d’entreprise ex-patron de journaux économiques
(41,81%).
Annick Girardin (PRG) est la seule des six membres du gouvernement candidats en difficulté, à Saint-Pierre et Miquelon. La ministre des Outre-Mer affronte Stéphane Lenormand (Archipel Demain), vice-président du Conseil territorial. Avec 41,59% chacun, les deux candidats
ont obtenu exactement le même nombre de voix.
Charlotte Hill, Fabrice Randoux (AFP)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.