Fil info
21:23 Pour le 15 MARS à PARIS il faut AIDER les RETRAITÉS à s’organiser pour CE DÉPLACEMENT CAPITAL! Personnelleme… https://t.co/kzj0ogHFto
20:43Région : Territoires ruraux : le Limousin veut être pilote de la téléjustice -> https://t.co/TIQlYfUgi2
20:41Région : Le salon, une histoire de famille -> https://t.co/olJKMOGE3o
19:09La Ville de a désormais son compte twitter officiel : ! https://t.co/pa4pocbEbB
18:53Périgueux : Dénoncer les violences policières contre les Zadistes -> https://t.co/94Pbif6zd3
18:42Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
18:41Indre : Châteauroux - Guterslöh, une année riche à venir -> https://t.co/nEYBZkdAAX
17:58RT : ⚠️Vague de froid. Certains appareils de chauffage peuvent provoquer des intoxications au . Soyez… https://t.co/beQQeOzh3k
17:56Rue de la Boucherie, les structures ont été consolidées. Réouverture dès ce soir 18h. https://t.co/91rqHnrDlO
17:40RT : Période de grand en Nouvelle-Aquitaine : vigilance et bons réflexes à adopter ! Des températures extrêmement… https://t.co/Ztqh9faTD6
17:10RT : L'Humanité donne un coup de jeune à Karl Marx dans son dernier hors série ! A retrouver chez votre marchand de jou… https://t.co/4jN2byagFt
17:09RT : 🤽🏻‍♀️🤽🏼‍♂️Sport : Samedi 24 février à partir de 18h - Matchs équipes masculine et féminine de waterpolo pour France… https://t.co/dOEOSnCjN2
16:44Dordogne : « Les bourgs centre n’existent que grâce aux communes des coteaux » -> https://t.co/u5iRc2xrGO
16:40Sarlat-la-Canéda : Chantier ouvert à l’école du Pignol -> https://t.co/XdAyXzHcvs
16:22RT : 🔵❄️[GRAND FROID] Appareils à combustion ⚠️Attention aux intoxications au 🔎Les symptômes : maux d… https://t.co/1OWqWmPpEo
14:10Dordogne : Le photovoltaïque essaime -> https://t.co/slVkb8h1xW
14:01Dordogne : Le Périgord s’exporte au salon de l’agriculture -> https://t.co/4oMLiFLXBA
13:59Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
13:20RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
12:31 A lire dans l’ du jour évidemment
11:12La Nuit de article de réservations au 0254076392 https://t.co/fWY2hAsBr0
10:35Treignac : L’évasion 4X4 version française -> https://t.co/lZhFMyDoCn
23:52International : Attaque contre l’ambassade des USA -> https://t.co/a71zVTgqb0
23:50France : Un train d’ordonnances pour le rail -> https://t.co/qZpozHYtFC
23:47France : Les zadistes présentés comme des hors-la loi et expulsés -> https://t.co/jGnjKn9vZU
23:44France : Salaire : la colère des premiers de corvées -> https://t.co/gwlrg5zvcu

Le cercle familial à nouveau soupçonné

JUSTICE. Dans l’affaire Grégory, son grand-oncle et sa grand-tante, Marcel et Jacqueline Jacob, ont été mis en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort, vendredi à Dijon.

ÉNIGME
« Les personnes qui ont participé à cet acte d’enlèvement sont les auteurs du crime », a affirmé le procureur général Jean-Jacques Bosc, vendredi lors d’une conférence de presse, précisant que les deux mis en examen « ont nié toute participation aux faits reprochés ». « À l’évidence, Grégory a été enlevé du domicile de ses parents et retenu un certain temps jusqu’à sa mort », selon le magistrat. Les Jacob « ne présentent pas en l’état d’alibi qui soit confirmé ou étayé ».
Ce couple de 72 ans, l’oncle et la tante de Jean-Marie Villemin, père de l’enfant tué en 1984, a été écroué « par souci d’empêcher une concertation frauduleuse et toute forme de pression », a souligné le magistrat.
« On ne sait pas comment est mort Grégory et on met en examen », il est « criminel de jeter en pâture le nom d’un couple » lorsque l’on a « aucun élément matériel, rien », a dénoncé l’avocat de Marcel Jacob, Me Giuranna, qui demandera « la nullité de la mise en examen
». L’avocat de Jacqueline Jacob, Me Lagardette, a contesté aussi la mise en examen.
Avancées « significatives »
Tous deux avaient été placés en garde à vue mercredi, après leur interpellation dans les Vosges. Une belle-soeur du père de Grégory, Ginette Villemin, avait été placée en garde à vue mercredi puis remise en liberté le lendemain.
Les grands-parents paternels de l’enfant ont eux été entendus comme témoins, à leur domicile.
« Je ne peux pas vous promettre que nous allons déboucher, ce que je peux dire, c’est que nous avons avancé significativement
», a déclaré le colonel Lambert, commandant de la Section de recherches de la gendarmerie de Dijon qui dirige l’enquête. Selon une source proche du dossier, Jacqueline Jacob est restée mutique et son mari a affirmé qu’il ne se rappelait de rien. Marcel Jacob et Michel Villemin, frère de Jean-Marie et défunt époux de Ginette, étaient très liés à Bernard Laroche, premier suspect de l’affaire, tué en 1985 par Jean-Marie, son cousin qui le disait pensait coupable. Et c’est le « clan Laroche » qui se retrouve à nouveau au centre de l’enquête, relancée par l’analyse graphologique des lettres de menaces et autres courriers anonymes. De nouvelles expertises sur une lettre de menaces, manuscrite et anonyme, adressée en 1983 au père de Grégory, ont orienté les soupçons sur Jacqueline Jacob. Dans le passé, les enquêteurs s’étaient penchés sur un « corbeau » ayant revendiqué le meurtre de l’enfant, en invoquant une « vengeance » familiale dans une lettre postée apparemment avant la découverte du corps, en 1984. Marcel Jacob avait déjà été soupçonné d’avoir endossé le rôle du « corbeau » et la grand-mère, Monique Villemin, 85 ans, serait l’auteure d’une lettre de menaces datant de 1989, adressée au juge Maurice
Simon.
L’affaire a été relancée grâce notamment au logiciel d’analyse criminelle Anacrim qui a permis de porter « un regard neuf sur la procédure ».
Olivier Devos et Pauline Talagrand (AFP)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.