Fil info
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X
16:05Sarlat-la-Canéda : De nouvelles infrastructures pour Groléjac -> https://t.co/xj2zJ35eja
13:18Chanteix : Elle joue la carte de la diversité -> https://t.co/mlEiEXPeRP
10:38RT : Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr
10:12RT : Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
10:00Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr

Le cercle familial à nouveau soupçonné

JUSTICE. Dans l’affaire Grégory, son grand-oncle et sa grand-tante, Marcel et Jacqueline Jacob, ont été mis en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort, vendredi à Dijon.

ÉNIGME
« Les personnes qui ont participé à cet acte d’enlèvement sont les auteurs du crime », a affirmé le procureur général Jean-Jacques Bosc, vendredi lors d’une conférence de presse, précisant que les deux mis en examen « ont nié toute participation aux faits reprochés ». « À l’évidence, Grégory a été enlevé du domicile de ses parents et retenu un certain temps jusqu’à sa mort », selon le magistrat. Les Jacob « ne présentent pas en l’état d’alibi qui soit confirmé ou étayé ».
Ce couple de 72 ans, l’oncle et la tante de Jean-Marie Villemin, père de l’enfant tué en 1984, a été écroué « par souci d’empêcher une concertation frauduleuse et toute forme de pression », a souligné le magistrat.
« On ne sait pas comment est mort Grégory et on met en examen », il est « criminel de jeter en pâture le nom d’un couple » lorsque l’on a « aucun élément matériel, rien », a dénoncé l’avocat de Marcel Jacob, Me Giuranna, qui demandera « la nullité de la mise en examen
». L’avocat de Jacqueline Jacob, Me Lagardette, a contesté aussi la mise en examen.
Avancées « significatives »
Tous deux avaient été placés en garde à vue mercredi, après leur interpellation dans les Vosges. Une belle-soeur du père de Grégory, Ginette Villemin, avait été placée en garde à vue mercredi puis remise en liberté le lendemain.
Les grands-parents paternels de l’enfant ont eux été entendus comme témoins, à leur domicile.
« Je ne peux pas vous promettre que nous allons déboucher, ce que je peux dire, c’est que nous avons avancé significativement
», a déclaré le colonel Lambert, commandant de la Section de recherches de la gendarmerie de Dijon qui dirige l’enquête. Selon une source proche du dossier, Jacqueline Jacob est restée mutique et son mari a affirmé qu’il ne se rappelait de rien. Marcel Jacob et Michel Villemin, frère de Jean-Marie et défunt époux de Ginette, étaient très liés à Bernard Laroche, premier suspect de l’affaire, tué en 1985 par Jean-Marie, son cousin qui le disait pensait coupable. Et c’est le « clan Laroche » qui se retrouve à nouveau au centre de l’enquête, relancée par l’analyse graphologique des lettres de menaces et autres courriers anonymes. De nouvelles expertises sur une lettre de menaces, manuscrite et anonyme, adressée en 1983 au père de Grégory, ont orienté les soupçons sur Jacqueline Jacob. Dans le passé, les enquêteurs s’étaient penchés sur un « corbeau » ayant revendiqué le meurtre de l’enfant, en invoquant une « vengeance » familiale dans une lettre postée apparemment avant la découverte du corps, en 1984. Marcel Jacob avait déjà été soupçonné d’avoir endossé le rôle du « corbeau » et la grand-mère, Monique Villemin, 85 ans, serait l’auteure d’une lettre de menaces datant de 1989, adressée au juge Maurice
Simon.
L’affaire a été relancée grâce notamment au logiciel d’analyse criminelle Anacrim qui a permis de porter « un regard neuf sur la procédure ».
Olivier Devos et Pauline Talagrand (AFP)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.