Fil info
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X
16:05Sarlat-la-Canéda : De nouvelles infrastructures pour Groléjac -> https://t.co/xj2zJ35eja
13:18Chanteix : Elle joue la carte de la diversité -> https://t.co/mlEiEXPeRP
10:38RT : Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr
10:12RT : Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
10:00Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr

Pas d’offre dans les temps et pas de gouvernement impliqué

GM&S

L’équipementier automobile creusois en redressement judiciaire, n’a fait l’objet d’aucune offre de reprise dans les délais. Les salariés écoeurés mettent la pression sur Emmanuel Macron.
« Le résultat, c’est qu’il y a zéro offre, donc on se fout de notre gueule », a déclaré hier Patrick Brun, délégué CGT du site de La Souterraine, à l’issue d’une assemblée générale des salariés convoquée après un comité d’entreprise (CE).
Le tribunal de commerce de Poitiers avait laissé jusqu’au 7 juin la possibilité aux repreneurs d’étoffer leurs offres pour une entreprise placée pour la 3e fois en redressement judiciaire depuis 8 ans. Mais les 277 salariés qui vivent dans l’angoisse
d’une fermeture depuis décembre, n’ont pas été rassurés. « Il y a juste eu un échange de mails » avec le leader français de l’emboutissage GMD, « mais on ne peut pas considérer ça comme une lettre d’intention », a précisé M. Brun.
Des salariés « déterminés »
Les salariés « continuent d’être inquiets » confirment Yann Augras, secrétaire du CE et représentant CGT, inquiets mais aussi « déterminés », le militant prévenant qu’ils allaient « se battre jusqu’au bout ». Les repreneurs éventuels ont, selon le syndicaliste, « tous eu largement le temps de déposer des offres ». « Ils continuent à jouer avec les nerfs des salariés », mais « nous, on va pas attendre », a insisté le secrétaire du CE, en évoquant un « rendez-vous très important avec M. Macron » aujourd’hui.
Sans attendre la tenue du CE, l’intersyndicale CGT-FO avait demandé dès mercredi une entrevue avec Emmanuel Macron à l’occasion d’un déplacement du président en Haute-Vienne voisine pour l’exhorter à « agir enfin notablement sur (ce) dossier, comme l’État s’y était engagé ».
L’Élysée n’a cependant pas « confirmé » ce rendez-vous avec les salariés de GM&S Industry qui dans un communiqué ont écrit explicitement : « Il est temps de s’impliquer et de ne plus rester en observateur indifférent. Il y a urgence ! »
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.