Fil info
12:36RT : journée noire des associations. Manif en cours contre la suppression des aides à l'emploi https://t.co/C8oCr7Av4i
18:06 les inscriptions sur les murs du site de La Souterraine ont été effacées... seul reste un petit logo sur la bo… https://t.co/ZS29BHvnHZ

Il faut absolument réagir face au leader rémois

La Berrichonne retrouve la Ligue 2 après une mini-trêve de deux semaines. Sortira-t-elle de sa mauvaise passe face à un Stade de Reims en pleine forme (aujourd’hui, 20h) ?

Quatre défaites de rang, deux buts marqués, douze encaissés, une chute de la 4e à la 15e place. Les chiffres donnent le vertige et on ne sait pas dans quel état psychologique se trouve la Berri.
Surtout que le calendrier des Bleu et Rouge est compliqué puisqu’il leur faudra enchaîner cette réception avec une visite du Havre (20 octobre) suivi de l’accueil de Lens (30 octobre).
Contre son ancien club Jean-Luc Vasseur souhaite inverser la tendance : « Nous devons rebondir après une série de défaites. Nous avons conscience que notre adversaire de demain est un adversaire de qualité, aussi bien sur le plan individuel que sur son collectif et c'est un groupe qui a une vraie expérience de la Ligue 2. Reims dans ses résultats nous ressemble car,  comme nous, il n'enregistre pas de matchs nuls. A l'inverse de nous les Rémois ont commencé par une série de défaites avant d'entrer dans une série de victoires. A nous de faire le nécessaire pour inverser nos deux tendances même si nous avons conscience que nous ne sommes pas les favoris. Mais le foot reste le foot. Le groupe a très bien travaillé ces derniers temps. C'est une équipe compétitive. Elle doit maintenant faire preuve de plus de solidité, de plus de rigueur et d'esprit de solidarité. Je veux que l'on se remémore le match de Nîmes qui en terme de spectacle n'a peut être pas été le plus beau mais en terme d'état d'esprit et de compétition est un match référence pour nous. »
Trois suspendus côté Berri
Il faudra se passer d’éléments-clés puisque Cheick Traoré, Sidy Sarr et Saïd Benrhama sont suspendus. Oumare Tounkara, forfait à Nancy après une contracture à l’échauffement, est apte et devrait être titulaire. Alexandre Raineau fait son retour dans le groupe.
C’est un sacré client qui se présente à Gaston-Petit. Reims reste sur une série de quatre succès avec douze buts marqués.
Meilleure attaque, meilleure défense, meilleure équipe à l’extérieur avec Brest, des statistiques qui ont de quoi faire frémir.
David Guion peut s’appuyer sur un effectif de grande qualité qui a pour objectif la L1 en fin de saison. Le brésilien Diego est toujours aussi décisif. Marvin Martin, milieu de terrain international aux quinze sélections, s’est engagé cet été. Un milieu où évolue également Hassane Kamara, formé à la Berri. Jordan Siebatcheu, prêté au dernier mercato d’hiver à la Berri, est revenu à Reims cet été.
Il a déjà marqué à cinq reprises.

Ce soir à 20 heures
Le groupe castelroussin
Hassen, Souchaud – Alhadur, Angoula, Bourillon, Fofana, Mboné, Samnick, Raineau – Das Neves, Sanganté, Khadda, Niang, Chergui – Barthelme, Mabella, Mandanne, Tounkara.
Entraîneur : Jean-Luc Vasseur.

Le groupe rémois
Carrasso, Mendy – Abdelahamid, Disasi, Jeanvier, Koné, Métanire – Chavalerin, Da Cruz, Kamara, Martin, Mbemba, Ndom, Diego – Chavarria, Kyei, Ngamukol, Siebatcheu.
Entraîneur : David Guion.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.