Fil info
23:49La une du Mardi 27 Juin 2017 https://t.co/FpvD5bl2Mi
19:32Sarlat-la-Canéda - La maternité est-elle en danger ? https://t.co/BQmz86Cqb3
19:29Dordogne - Conseil départemental : du Rififi dans l’opposition https://t.co/hg19yHg8VM
19:18Châteauroux - Dix jours de festivités pour les 50 ans du départ des Américains https://t.co/NgXk8UW6rg
19:15Indre - C’est Darc à la campagne ! https://t.co/YEiUdSqLgD
18:00Dans la grande salle de l’IRFJS, règne l’agitation classique qui précède les assemblées générales. Les adultes,... https://t.co/RG63VGDmEM
17:59Creuse - Modestes témoignages importants et petites histoires capitales... https://t.co/I4w1zUZpeL
17:55Reconnus comme partenaires fiables en Haïti, les membres des 7 structures du réseau Haïti Ouest se retrouvaient... https://t.co/meKQDajL9y
17:53Creuse - Solidaires, oui, bons samaritains, non https://t.co/RQv4zEVd4g
17:48Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/LYGlKzDGI6
17:47Haute-Vienne - La «Clafoutis party» où les JO du cracher de noyaux https://t.co/KdIuObx83f
17:47Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/4NPdGMCtzg
17:45Haute-Vienne - «Entre t’air et eau» la nature pour tous https://t.co/vAA0lv99jE
17:39Indre - Inauguration de la stèle de Rouze https://t.co/JnlEQDWPmY
17:37Saint-Aigny - Patrick Gallienne fait chanter les convives du restaurant https://t.co/D4WqUsNNIU
17:33L’espace André-Lejeune à... https://t.co/umjj3aW3Cy
17:32Creuse - Du monde pour la conférence sur la tique https://t.co/Uo4er30F9s
17:31Région - Juste un retour à la normale https://t.co/K909v6R5QL
17:26C’est dans une ambiance toujours conviviale que se sont réunis le 21 juin dernier les enfants, les parents, les... https://t.co/XJkve3yA9L
17:25Creuse - L'année est finie, des félicitations et un cahier... https://t.co/vSKwYf14Qd
13:09La Châtre - FaRanDoLe a versé sa recette en faveur des jeunes têtes https://t.co/XEFSC55CNs
10:58Corrèze - La Ligue contre le cancer a organisé le sixième "Relais pour la vie" ce week-end à Tulle https://t.co/Jdfi8rdo4C
09:23Dans notre édition aujourd'hui : - Un centre d'études pour penser les enjeux de société de demain. - Zoom : La... https://t.co/VmZ5Jelcpy
06:10 Magnifique mondain

Un projet social à soutenir

Ressourcerie Court-Circuit

Dès 8h30 soit une heure avant l’ouverture officielle, la boutique de la ressourcerie Court-Circuit créée en 2010 (voir par ailleurs), située en bas de la grande rue à Felletin est l’objet de toutes les attentions. On jette un œil, on veut essayer de rentrer. Cette boutique d’objets en tous genres à petit prix est la vitrine de la ressourcerie. Mais cette véritable caverne d’Ali baba commence à se faire de plus en plus petite. C’est pour cela qu’elle a lancé une souscription. Mais plus que la boutique en elle-même, c’est un projet social à soutenir.
La ressourcerie n’est pas seulement un espace de réparation et de vente d’objets à prix modiques  c’est avant tout  un lieu de partage, d’échanges où différents publics se rencontrent. Régulièrement, les mercredis après-midi, les enfants de l’IME de Felletin  participent à des ateliers pour détourner, réparer ou réaliser un objet. Tel un garde-manger. Sont aussi accueillis en lien avec la Protection judiciaire de la Jeunesse, les assistantes sociales ou les familles  d’accueil, des adolescents en rupture pour travailler en équipe, s’intégrer au collectif...  Plus largement, les Felletinois sont invités à participer à des «café réparation», à des ateliers couture... Les stagiaires sont aussi les bienvenus.
La ressourcerie c’est aussi une dimension environnementale importante avec la sensibilisation à l’environnement et à tout ce qui nous entoure. Il ne faut pas l’oublier le principe premier d’une ressourcerie est de faire baisser le volume de déchets en déchetterie.  
Toutes ces activités permettent aujourd’hui de faire vivre 8 salariés. Elle s’autofinance à 80 % mais d’ici 2020, les emplois associatifs, dispositif régional, disparaîtront. Que faire ? Attendre 2020 pour agir ? Loin de là cette idée pour Court-Circuit. D’où l’importance de s’agrandir. Mais pas de changer de lieu. Ce bâtiment situé au cœur de la ville, vers le bas de la grande rue attire les gens de ce coté-ci de Felletin. Il est stratégique.
La Ressourcerie a donc lancé une souscription en partenariat avec deux structures la Société coopérative d'intérêt collectif  (SCIC) l’Arban et le fonds de dotation La Solidaire. La SCIC achète le bâtiment actuel de la boutique et coordonne les travaux de mise aux normes et de rénovation. Court-Circuit participe aux travaux puis louera le bâtiment. La souscription sera la variable d’ajustement pour l'emprunt et «pour que cela se fasse, note Frédéric, un des salariés de la Ressourcerie. Quelqu’un qui donne ne participe pas seulement à l’agrandissement de la boutique mais au projet global», précise-t-il notant que le désengagement de l’Etat de la Région qui se recen-trent sur les métropoles, «met le principe de péréquation en brèche».
Deux possibilités pour les donateurs : faire un don à La Solidaire ou prendre des parts sociales à l’Arban qui bien sûr s’engage à les utiliser  pour Court-Circuit. Les gens pourront aussi venir donner un coup de main lors des travaux.
«Ce n’est pas déconnant comme projet», avoue Frédéric.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.