Fil info
01:30Région : Fête de la forge de Palisse, une passion à partager | L'Echo https://t.co/9dyMJ8LwRn via
20:15Périgueux : Terminus Périgueux pour Julien -> https://t.co/UpphNbAls3
20:11Dordogne : Les vacances, un droit pour tous -> https://t.co/R4vko1MZyr
18:46Châteauroux : La Banque de France pour une bouchée de pain -> https://t.co/dXJTOwS5SN
18:41RT : Notre maison brûle regarde l' et tente de faire oublier qu'il a validé l'accord UE-Merco… https://t.co/VbZVVraRbs
18:30Montgivray : Deux jours auprès des agriculteurs -> https://t.co/f1hifxaiSV
16:51 C'est triste......très triste
16:48Le jeune Tristan a été retrouvé mort en fin de matinée par les gendarmes. D'importants moyens avaient été engagés p… https://t.co/4oB5Qe6mER
15:59Sarlat-la-Canéda : Les Musicales : splendide partition à deux -> https://t.co/uGRZcLuSUS
13:26Le Lardin-Saint-Lazare : Dans le Sarladais, il percute un piéton... et poursuit sa route -> https://t.co/PbPfiKGMAT
12:04RT : | A partir du 26/08, circulation interdite sur la RD 54 en raison de travaux de réhabilitation du barr… https://t.co/f9BPI4XDKC
12:03RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Le sens de la fête" demain soir quartier du Sablard 👉… https://t.co/XK3HYLVfMb
11:57# # - -Vienne : Appel à témoin après la dispartition d'un mineur -> https://t.co/ypw55Tmk1l
08:02Bergerac : Mais ce qu’il va faire chaud, et jusqu’à Périgueux -> https://t.co/KhBlaoNhCR
07:36# # - : L’été une période propice aux chantiers -> https://t.co/pi2HoJbemY
07:33# # - -Vienne : L’opérette fait son festival -> https://t.co/VvELKj8ODX
07:31Région : La bataille de Fatima et son bébé pour obtenir un endroit où dormir -> https://t.co/bcVaVd1HCv
07:28Région : Le futur version arts du cirque -> https://t.co/zW3WQxMwtO
06:41La Bachellerie : Dans l'accident, la voiture se retrouve sur le toit -> https://t.co/MgcYpQDRZl

Des jeux en signe de solidarité et d’humanité envers les enfants

Un goûter ludique pour soutenir les familles de réfugiés Abdulhusain et Ndjolu-Eyoko, c’est ce que proposait samedi le collectif de parents d’élèves de Clos-Chassaing à Périgueux.

Les enfants des familles Abdulhusain et Ndjolu-Eyoko coulent des jours heureux et une scolarité épanouie à l’école Clos-Chassaing à Périgueux, au sein de laquelle ils ont noué de solides amitiés. Mais, il ne faut évidemment pas se fier aux apparences car leurs vies n’ont rien d’un conte de fée. Elles ont au contraire faites de souffrances et d’incertitudes. La famille Abdulhusain, qui compte désormais trois enfants depuis la naissance du petit dernier le 10 janvier dernier, est originaire d’Irak, un pays qu’elle a dû fuir sans quoi le père aurait été assassiné au simple prétexte qu’il vendait de la musique dans un magasin. Au terme d’une longue errance à travers l’Europe, la famille a trouvé refuge en Norvège qui a cherché à l’expulser à deux reprises, puis en France, un Etat qui ne veut pas plus d’elle. La famille est en effet sous le coup d’une expulsion potentielle.
Jolie Ndjolu-Eyoko a quant à elle dû fuir la République démocratique du Congo, laissant derrière elle un mari classé comme opposant et dont elle n’a plus de nouvelles et trois enfants. Violée, menacée de mort, elle a également rejoint la France fin 2016 avec ses deux plus jeunes filles dans l’espoir de trouver enfin l’asile et un peu de quiétude. Mais hélas, cet espoir a été vite douché puisque, même malade, elle s’est vue déboutée de sa demande de droit d’asile par les autorités. Trève hivernale ou pas, elle aurait dû quitter le logement mis à sa disposition par l’ASD le 14 janvier dernier pour rejoindre la précarité d’un hôtel de banlieue. Sans ressources, elle a fait le choix de rester dans ce logement pour que ses filles puissent être le plus près possible de leur lieu de scolarité. Mais cette situation ne saurait être éternelle. Car la préfecture a engagé une procédure auprès du tribunal administratif de Bordeaux en vue de l’expulser du logement. « Une personne dans un hôtel est moins enclin à lutter », constate Philippe, l’une des personnes engagée au sein du collectif des parents d’élèves de Clos-Chassaing. Un collectif qui organisait samedi après-midi une opération goûter ludique avec jeux pour les enfants, prétexte à récolter des fonds pour ces deux familles en difficulté. « Il ne doit pas y avoir de frontières pour l’humanité », justifie Philippe.

Air Force 1 High