Fil info
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5
07:51France : Décès de Jean-Pierre Marielle, dernier grand duc du cinéma français -> https://t.co/KkfccixTnN
07:47Région : Rendez-vous avec la lune -> https://t.co/rrGo9RGIYc
07:45Région : La transhumance des moutons sur les pâturages du plateau -> https://t.co/kSXzNNa6UH

La disparition des services publics en milieu rural inquiète les élus

Un débat inattendu est venu conclure la session budgétaire du conseil départemental hier matin, celui de l’accélération de la disparition des services publics en milieu rural.
C’est un constat qui en dit long. Le réseau des trésoreries en Dordogne est en train de se réduire comme peau de chagrin. Ce qui n’est pas sans poser un certain nombre de problèmes. Syndicats et élus ont beau tirer le signal d’alarme, rien n’y fait l’Etat continue à avancer en rouleau compresseur et à fermer les trésoreries les unes après les autres avec la régularité inquiétante d’un métronome bien huilé. « La plupart d’entre elles pourraient disparaître d’ici 2022 en vertu d’une décision irréversible », s’alarme l’élue de Saint-Astier Elisabeth Marty, pour qui il s’agit là d’un « recul et d’un affaiblissement pour les territoires ruraux ». Cette disparition progressive des services publics en milieu rural n’est certes pas nouveau, mais dans le contexte actuel, marqué par une demande de davantage de justice sociale, elle interpelle, d’autant que les premières victimes des ces disparitions sont souvent les plus modestes. « C’est de la proximité qui s’en va », regrette Germinal Peiro. « L’organisation de l’Etat pose question », avance-t-til. « Comment rendre un territoire attractif quand les services publics foutent le camp ? », s’interroge à son tour Didier Bazinet. Il est encore question de service public au moment de voter une motion relative au fonctionnement de la ligne ferroviaire Sarlat-Bordeaux via Périgueux. Les élus estiment en effet que la SNCF ne fait rien pour encourager les usagers à emprunter le train. Au contraire, tout serait fait pour les dégoûter et leur faire préférer un autre mode de déplacement. Or, cet axe présente un intérêt certain. « ça fait 25 ans qu’on se bat pour un direct Sarlat-Périgueux, mais ce n’est pas dans la culture de la SNCF », peste Jacques Auzou. « Pourtant, Périgueux, ce n’est pas rien. C’est 800 000 passagers par an. Mais visiblement il y a un désintérêt pour un territoire comme le nôtre. Il y a un refus de prendre en compte l’aménagement du territoire ». La réponse de l’Etat ne tardera pas et viendra en aparté par la voix du préfet au cours du traditionnel déjeuner de fin de session budgétaire. Pour lui, il importe peu à l’usager de savoir qui de l’Etat ou des collectivités locales assure la couverture d’un service public, l’important est qu’il existe. Sourire désaprobateur des élus, ce n’est pas sans conséquences sur les finances locales, assez mises à mal ces derniers temps.
Le budget voté
Et finalement, le vote du budget, qui s’est soldé par une classique opposition droite/gauche, n’est qu’un résumé de cette inquiétude pour les services publics. Pour l’élu communiste Jacques Auzou en effet, ce budget reflète bien la volonté du Département de « rester un outil de solidarité pour les populations les plus fragiles, au-delà de ses compétences, que ce soit avec l’aide aux associations, la culture, le sport ». Un point de vue bien évidemment pas partagé par l’élu de droite Thierry Boidé pour qui la majorité « ne maîtrise pas la dépense publique ». Traduction, il faut couper là où l’on peut et se concentrer sur les strictes compétences de la collectivité, et donc, grapiller sur les aides aux communes, aux associations, etc. Un point de vue peu ou prou partagé par l’autre tête de l’opposition Dominique Bousquet, qui prévient qu’il « ne faudrait pas que la communication devienne une méthode de gestion ». Il faisait bien évidemment allusion à la déviation de Beynac, ce qui a permis à Germinal Peiro de remettre dix balles dans la machine pour expliquer que les travaux d’aménagements de la traverse posaient problème lorsque des autocars croisent des camions et qu’il ne faudrait pas que s’y produise un nouveau Puisseguin. Cela n’a pas empêché le budget d’être adopté par 38 voix pour contre 12 voix.