Fil info
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5
07:51France : Décès de Jean-Pierre Marielle, dernier grand duc du cinéma français -> https://t.co/KkfccixTnN
07:47Région : Rendez-vous avec la lune -> https://t.co/rrGo9RGIYc
07:45Région : La transhumance des moutons sur les pâturages du plateau -> https://t.co/kSXzNNa6UH

Une marée rouge et jaune

Social

Entre 1 000 (police) et 1 200 personnes (syndicats) ont défilé hier matin dans les rues de Périgueux pour réclamer davantage de justice sociale, soulignant au passage que la plupart des grands conquis sociaux ont été acquis dans la rue.
Un arc-en-ciel de couleurs revendicatives. Du rouge, bien sûr, couleur de la lutte et de la CGT, qui appelait à cette journée d’action. Le rouge aussi de celui d’une poignée de militants FO, des drapeaux des militants communistes ou de la France insoumise, mais également du jaune, celui des gilets, au nombre de 150, qui se sont mêlés au cortège, ou encore du blanc bardé de couleurs, porté de la FSU et d’autres pastels, par quelques militants de Génération.S. Des couleurs, mais surtout des colères, contre les injustices et les inégalités. « La démultiplication des mobilisations s’oppose à la profonde injustice sociale et exige une autre répartition des richesses », rappelle Corinne Rey, la secrétaire départementale de la CGT, qui ne manque pas de souligner que ce sont « les travailleurs qui en vendant leur force de travail permettent la création de richesse qui est acaparée par le Medef et son lot d’actionnaires ». S’il est encore sans doute trop tôt pour parler de convergence des luttes, c’est bien l’idée sous-jacence de la journée d’action d’hier. « Le mouvement des gilets jaunes et l’action de la CGT dans les entreprises ne s’opposent pas », insiste Corinne Rey qui lance un appel à l’unité. « C’est ensemble, sans nier les uns et les autres, mais en se rassemblant à chaque fois où c’est possible sur des revendications communes que nous serons les plus efficaces ». Beaucoup des revendications exprimées par les gilets jaunes depuis plusieurs semaines se confondent en effet avec celles portées depuis plusieurs années par la CGT. Comme par exemple une augmentation du Smic de 20 %
(1 800 euros brut), du point d’indice, de tous les salaires et pensions ainsi que des minimas sociaux, une réforme de la fiscalité par un impôt sur le revenu plus progressif et une TVA allégée sur les produits de première nécessité, le rétablissement de l’ISF et une imposition plus forte des hauts revenus et de la détention du capital, le développement des services publics, le respect des libertés publiques tels que le droit à manifester remis en cause par le gouvernement, le renforcement des droits et garanties collectives, des droits au chômage, de la sécurité sociale, notamment de la retraite, etc. Autant de revendications qui seront une nouvelle fois portée, à l’issue du grand débat national... Mais dans la rue. La CGT propose en effet d’organiser une nouvelle journée nationale d’action à la mi-mars au cours de laquelle pourront être remis les cahiers d’expression revendicative populaire dans lesquels la CGT invite à s’exprimer.

Les gilets jaunes de la partie
Une présence qui allait de soi pour Didier, « nous avons les mêmes demandes donc je trouve très bien que l’on puisse faire ça ensemble. C’est logique et ça ne sert à rien de faire les choses chacun dans son coin. Mais il faudrait que ça se transforme en mouvement de grève de longue durée à l’image de notre mouvement qui n’a jamais cessé depuis le 17 novembre. Nous y participerions si c’était le cas ». Si au départ il était question que les gilets jaunes manifestent en fin de cortège, beaucoup s’étaient mêlés aux autres manifestants. Il ne s’agissait pas cependant d’une mésentente pour Didier, « ça avait été prévu en accord avec les syndicats. Nous l’avions déjà fait du temps de Colère 24. Si un jour c’est une manifestation organisée par les gilets jaunes on renversera peut-être les rôles mais là c’était organisé par les syndicats, donc rien de plus normal ».

Le cortège se rend à la Sobeval
La manifestation s’est poursuivie, au-delà des boulevards, devant les grilles de la Sobeval à Boulazc. La CGT entendait ainsi rappeler au patron de l’entreprise, le droit des salariés à se syndiquer. Un représentant du personnel, syndiqué CGT depuis peu, fait en effet l’objet d’une procédure de licenciement pour faute grave. Une procédure qui a vu le jour peu de temps après la création d’une section syndicale CGT au sein de l’entreprise à la tête de laquelle se trouve cet employé qui n’avait jusqu’alors jamais eu de problème durant ses sept ans et demi de mandat de représentant du personnel sans étiquette. Selon la CGT, le patron de la Sobeval « sous ses airs de bon père de famille, est un patron du 19e siècle, qui ne veut pas de la CGT chez lui », note Corinne Rey, la secrétaire départementale.

Ewen Cousin

Manifestation interprofessionnelle à Périgueux le 5 février 2019