Fil info
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm

La révolution des sacs noirs

A compter de 2021, la redevance incitative d’enlèvement des ordures ménagères va être progressivement mise en place dans les foyers de Dordogne. Une petite révolution qui vise à inviter les Périgordins à réduire le volume de leurs sacs noirs. L’objectif est de passer de 120 000 tonnes enfouies à 60 000 d’ici 2025.

Les jours de la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) sont comptés en Dordogne. D’ici peu en effet, les Périgordins paieront pour partie en fonction du volume collecté de leurs sacs noirs. En attendant, le SMD3 multiplie les gestes de pédagogie pour que cette transition soit une réussite.
D’ici deux à quatre ans, en fonction du territoire où l’on habite, c’en sera fini de la poubelle que l’on sort une fois par semaine ou du sac noir que l’on dépose régulièrement dans un bac collectif enterré ou semi-enterré. Avec la redevance incitative d’enlèvement des ordures ménagères, il faudra réfléchir à deux fois avant de se délester d’un sac noir aux trois quart vide, car les Périgordins paieront non pas en fonction du poids, mais du volume de leurs déchets. L’objectif est bien évidemment de les inciter à trier davantage, que ce soit dans le sac jaune, le composteur, le recyclage ou la déchetterie, et accessoirement pour le SMD3, le syndicat mixte qui gère les ordures ménagères en Dordogne de réduire de moitié le volume de déchets à enfouir. De 120 000 tonnes par an aujourd’hui, il doit passer à 60 000 tonnes d’ici 2025 pour répondre aux objectifs de la loi de transition énergétique. Et il n’a pas vraiment le choix puisque la fiscalité sur les déchets va passer d’ici là de 15 euros à 65 euros la tonne, avec une forte accélération à compter de 2020.
« C’est un bouleversement important des habitudes », reconnaît François Roussel, qui co-préside le SMD3 avec Francis Colbac. Jusqu’à présent en effet, la taxe d’enlèvement sur les ordures ménagères (TEOM) était prévelée en fonction du foncier bâti, ce qui ne la rendait pas forcément plus juste.
Concrètement, cette nouvelle fiscalité pour laquelle le SMD3 est en train de réfléchir à un amortisseur social pour les familles, sera mise en place en plusieurs temps. Dès l’an prochain vont être déployés les moyens matériels et humains pour faire réussir le changement avec le début d’une enquête de chaque habitant pour connaître ses habitudes, la composition de son foyer, etc. A partir de cette base de données, un numéro sera attribué en fonction du mode de pré-collecte : soit un numéro de puce s’il est collecté en bac, soit un numéro de badge s’il est collecté en apport volontaire.
Ensuite, en 2020, les premiers foyers percevront une facture à blanc qui correspondra au prix qu’aurait dû payer le foyer, deux fois par an. Et, comme pour l’eau et l’électricité, la redevance incitative est composée d’une part fixe et d’une part variable. La part fixe donne droit à une dizaine d’enlèvements, les suivants étant facturés en début d’année d’après, à raison de un à deux euros l’enlèvement.
Après une année blanche, la redevance incitative est mise en place, soit 2021 pour les premiers foyers (lire ci-dessus). « Les gens comprendront vite qu’il faut déposer des sacs noirs les plus plein possible », parie Francis Colbac. Car, plus de fois on dépose un sac, plus on paye. Le SMD3 table sur une baisse du volume de sacs noirs de 30 à 35 % dans les deux ans suivant l’année blanche de tarifiation à la redevance incitative. Que les Périgordins qui auraient peur d’être totalement déboussolés se rassurent, la phase de pédagogie ne fait que débuter. Chaque foyer recevra un livret explicatif avec le magazine du SMD3 dans sa boîte aux lettres à compter de la fin du mois de janvier.

Un calendrier en trois temps
Le basculement de la Dordogne vers la tarification incitative s’échelonnera entre 2021 et 2023. En 2021, seront concernés les habitant des secteurs de Montpon, Mussidan, Sud Dordogne, jusqu’à Villefranche-du-Périgord, à l’exception de l’agglomération de Bergrac qui basculera en 2022, tout comme le Grand Périgueux, la CCIVS et les Smctom de Ribérac, Nontron et Thiviers. Les secteurs de Thenon et du Sictom du Périgord Noir seront les derniers à y passer en 2023.