Fil info
19:35Bassillac : « Un petit festival sympa où on mange bien » -> https://t.co/spTHoueJzs
19:04Le Blanc : Fermeture définitive de la maternité du Blanc : et après ? -> https://t.co/chckaG5H2K
19:03Châteauroux : L’atelier de la poisonnerie sort de ses murs -> https://t.co/2IFlEkNCZ6
19:00Bouesse : Guillaume Cotreau a été le plus véloce -> https://t.co/q9DqKKwsrt
19:00Saint-Marcel : [intégral] Le 37e borlot des vendanges dans la pure tradition pantagruélique -> https://t.co/OLfr1ANasO
18:44 Poste - : La Poste  rien n est arrange -> https://t.co/X1IVy2C5ao
18:13Sarlat-la-Canéda : Un comité de pilotage pour le centre de santé -> https://t.co/fJvoWY1wxE
18:11Périgueux : « Quand on aime les animaux, il faut les respecter » -> https://t.co/24fuwDp2yv
16:47La fête de la citrouille bat son plein à Saint-Laurent. https://t.co/iv2XTiXvZq
16:21Lubersac : Rencontre émouvante des collégiens avec Robert Hébras -> https://t.co/N9Y5MvN4FI
16:04Le Lardin-Saint-Lazare : Lecta louche sur les fonds publics -> https://t.co/adGIjN6a26

La fonction publique dans la rue

Trois rassemblements sont prévus à Bergerac, Sarlat et Périgueux mardi prochain à l’occasion de la journée de mobilisation pour la défense des services publics.
Mardi prochain sera la troisième journée de mobilisation et de grève dans la Fonction publique. La dernière, le 22 mars, avait réuni 6 à 7 000 personnes dans les rues de Dordogne, qu’ils soient salariés du privés, agents du public, ou encore retraités et privés d’emploi.
Objectif poursuivi à travers cette nouvelle journée d’action : défendre un véritable service public face à un gouvernement qui souhaite réduire le périmètre de l’action publique avec la perspective d’abandon et de privatisation de missions publiques, le tout accompagné d’un plan social massif de 120 000 suppressions d’emplois.
Face à cela, les organisations syndicales, dont la CGT en tête, en appelle à la convergence des luttes en faveur d’un financement nécessaire pour assurer le fonctionnement du servic public avec des agents sous statut, un système solidaire basé sur le principe du « chacun contribue selon ses moyens et reçoit selon ses besoins », mais également un mécanisme permettant l’accès au service de façon identique à tous les usagers quel qu’ils soient et où qu’ils soient, réduisant les inégalités sociales et territoriales.
En Dordogne, deux rassemblements unitaires (CGT, CFDT, Solidaires, FO, Unsa, CFE-CGC, FAFPT, CFTC et FSU) sont prévus. Le premier aura lieu à Périgueux à 10 h 30. Le rendez-vous est fixé devant la préfecture. Le second rendez-vous est prévu à Bergerac à 17 h  devant le palais de justice.
De son côté, le collectif de lutte du Sarladais organise une manifestation à Sarlat place de la Poste à 17 h 30, suivie d’une assemblée générale au Colombier. Le collectif rappelle en effet que dans le Sarladais, « comme sur l’ensemble des territoires, les services publics subissent de plein fouet les politiques d’austérité budgétaire avec pour conséquence leur incapacité d’assurer correctement leurs missions et répondre aux besoins sociaux de la population ». Et d’en énumérer les effets directs sur le quotidien des Sarladais : « démantèlement de notre hôpital de proximité et la diminution de l’offre de soins publics, fermeture de classes, baisse des dotations aux communes, chômage croissant et précarité des emplois ».