Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Les motards en colère contre la vitesse à 80 km/h

Près de 200 motards ont participé hier à Périgueux à un rassemblement de la FFMC 24 pour dénoncer la baisse de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires. Les motards estiment que cela est une solution à rien.

Edouard Philippe rebaptisé en premier sinistre, jugé et brûlé comme un vulgaire Pétassou de carnaval en une trentaine de seconds à peine, etc. Remontés à bloc contre l’annonce de l’abaissement de la vitesse à 80 km/h, les motards en colère ont voulu marquer les esprits hier après-midi à Périgueux au cours d’un second rassemblement en quinze jours. Rassemblement qui a réuni environ 200 motards con-tre 300 à 500, selon les sources, le 31 mars dernier.
En quinze jours, l’argumentaire n’a guère eu le temps d’évoluer et c’est davanntage sur la forme que sur le fond que la colère s’est exprimée. On l’a vu, Edouard Philippe, l’homme qui a annoncé cette mesure qui doit entrer en vigueur en juillet prochain, est dans la ligne de mire des motards. Mais ce n’est pas le seul puisque Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière, a lui aussi, eu droit à son quart d’heure de gloire symbolique quand les motards ont déposé une couronne mortuaire en l’honneur de celui qui a voulu leur imposer un contrôle technique pour leurs motos.
S’ils avaient eu gain de cause sur ce dernier point, en revanche pas sûr du tout qu’ils l’obtiennent sur la question de l’abaissement de la vitesse sur les routes secondaires. Car le gouvernement soutient mordicus cette mesure avancée pour faire baisser le nombre de tués sur les routes. Des « foutaises» pour la fédération française des motards en colère Dordogne qui dénonce une mesure « décidée sans concertation. Ce gouvernement ment sans arrêt », affirme Daniel Julliot, le trésorier de la FFMC 24. Il estime en effet que les statistiques de l’accidentologie sont erronées. « Trop souvent, la vitesse est mise en cause, alors qu’il faudrait prendre les accidents mortels au cas par cas ». Les motards en colère balayent également d’un revers de main tous les arguements avancés par le gouvernement pour justifier sa mesure. « Combiné aux radars, c’est juste du racket organisé. A 80 km/h, tout le monde va se faire prendre. Ce gouvernement est gratiné. Il met en place un système affligeant ». Déterminée à se faire entendre, la FFMC 24 n’exclut pas d’organiser de nouveaux rassemblements prochainement.

Manifestation des motards en colère 15 04 18

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.