Fil info
19:44Dordogne : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/YDjJ4Vd2o5
19:43Saint-Aulaye : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/Nss7DfpubV
19:26RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X

Les fêtes de fin d’année sous très haute surveillance

Afin de sécuriser les fêtes de fin d’année, particulièrement propices aux vols, les services de l’Etat viennent de lancer une opération anti hold-up à travers laquelle les effectifs de force de police et les missions de surveillance sont renforcés.
L’insousiance provoquée par la féérie des fêtes de fin d’année, ferait presque oublier la plus élémentaire des prudences. Car Noël et la nouvelle année, ce sont avant tout des fêtes commerciales qui dégagent des chiffres d’affaires colossaux et qui suscitent bien évidement de nombreuses convoitises malveillantes. Voilà pourquoi à des fins de dissuasion des personnes mal attentionnées les services de police voient leurs effectifs largement renforcés dans le cadre d’un plan dit anti hold-up qui couvre les commerces de centre-ville comme les grands centres commerciaux. Celui-ci combine présence, dissuasion et prévention à travers des échanges réguliers avec les commerçants. Il est effectif depuis le 1er décembre et sera actif jusqu’au 14 janvier.
Sont particulièrement vulnérables les commerces de bouche, ceux qui vendent foie gras, spiritueux, mais également bars et restaurants. Même si cette année le nombre de vols et cambriolages des commerces à risque sont en diminution de 24 %, passant de 153 à 116 faits, la prudence demeure. Et les patrouilles de police et de gendarmerie sont densifiées aux abords des commerces et galeries commerciales, notamment aux moments à risques que sont les ouvertures et les fermetures. Pour ce faire, police et gendarmerie ont été dotés d’effectifs supplémentaires puisés au sein des réservistes. Un cinquième détachement de sécurité intervention (DSI), composé de trois gendarmes réservistes, a ainsi été déployé sur le secteur de Saint-Astier. Au total, une vingtaine de réservistes seront envoyés sur le terrain sur la période en zone gendarmerie. En zone police, ce sont 82 patrouilles supplémentaires permises par 165 vacations réservistes qui vont sillonner le terrain, notamment les dimanches d’ouverture des commerces. A cela va s’ajouter la présence des militaires de l’opération Sentinelle dès le 13 décembre sur Périgueux et Sarlat.
En outre, les commerçants sont fortement incités à s’inscrire au service gratuit alerte SMS prévention entreprise, qui les prévient en cas de fait commis. En Dordogne, seuls 482 professionnels adhèrent à la démarche. Dernier conseil enfin, ne pas hésiter à composer le 17 en cas de suspicion. Car si les commerces sont relativement épargnés, les résidences elles, doivent faire face à une explosion des cambriolages.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.