Fil info
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
09:49RT : Les agriculteurs souhaitaient rencontrer la Préfète de la Creuse et le député, réunis hier à la préfecture de Guére… https://t.co/zkY4EfPrKN
08:56 avec Thomas Milon et Marion Haranger à , bourg perché dominant la et célèbre pour son école… https://t.co/wBsm2VP5fb

Les fêtes de fin d’année sous très haute surveillance

Afin de sécuriser les fêtes de fin d’année, particulièrement propices aux vols, les services de l’Etat viennent de lancer une opération anti hold-up à travers laquelle les effectifs de force de police et les missions de surveillance sont renforcés.
L’insousiance provoquée par la féérie des fêtes de fin d’année, ferait presque oublier la plus élémentaire des prudences. Car Noël et la nouvelle année, ce sont avant tout des fêtes commerciales qui dégagent des chiffres d’affaires colossaux et qui suscitent bien évidement de nombreuses convoitises malveillantes. Voilà pourquoi à des fins de dissuasion des personnes mal attentionnées les services de police voient leurs effectifs largement renforcés dans le cadre d’un plan dit anti hold-up qui couvre les commerces de centre-ville comme les grands centres commerciaux. Celui-ci combine présence, dissuasion et prévention à travers des échanges réguliers avec les commerçants. Il est effectif depuis le 1er décembre et sera actif jusqu’au 14 janvier.
Sont particulièrement vulnérables les commerces de bouche, ceux qui vendent foie gras, spiritueux, mais également bars et restaurants. Même si cette année le nombre de vols et cambriolages des commerces à risque sont en diminution de 24 %, passant de 153 à 116 faits, la prudence demeure. Et les patrouilles de police et de gendarmerie sont densifiées aux abords des commerces et galeries commerciales, notamment aux moments à risques que sont les ouvertures et les fermetures. Pour ce faire, police et gendarmerie ont été dotés d’effectifs supplémentaires puisés au sein des réservistes. Un cinquième détachement de sécurité intervention (DSI), composé de trois gendarmes réservistes, a ainsi été déployé sur le secteur de Saint-Astier. Au total, une vingtaine de réservistes seront envoyés sur le terrain sur la période en zone gendarmerie. En zone police, ce sont 82 patrouilles supplémentaires permises par 165 vacations réservistes qui vont sillonner le terrain, notamment les dimanches d’ouverture des commerces. A cela va s’ajouter la présence des militaires de l’opération Sentinelle dès le 13 décembre sur Périgueux et Sarlat.
En outre, les commerçants sont fortement incités à s’inscrire au service gratuit alerte SMS prévention entreprise, qui les prévient en cas de fait commis. En Dordogne, seuls 482 professionnels adhèrent à la démarche. Dernier conseil enfin, ne pas hésiter à composer le 17 en cas de suspicion. Car si les commerces sont relativement épargnés, les résidences elles, doivent faire face à une explosion des cambriolages.