Fil info
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi

Violences urbaines à l’école de police de Périgueux

Les élèves de la 244e promotion de l’école de police viennent d’achever leur formation par un exercice grandeur réelle de simulation de violences urbaines. Réactivité et maîtrise de soi sont les maîtres mots.
Des palettes de bois enflammées, une colonne de fumée noire, une autre de fumée rouge sous une voiture à demi renversée, des cris, des insultes, une bande de jeunes prêts à jeter des projectiles sur quiconque approcherait, des pompiers qui tentent tant bien que mal d’éteindre le début d’incendie et de jeunes policiers en renfort pour les protéger... Bienvenue à l’école de police de Périgueux où les élèves gardiens de la paix de la 244e promotion s’exercent à intervenir sur des violences urbaines. Une situation que bon nombre d’entre eux, bientôt mutés en région parisienne, pourraient bien avoir à devoir affronter dans les semaines qui viennent.
L’exercice, réalisé pour la première fois avec les sapeurs-pompiers, vient conclure un cycle de dix mois et demi de formation pour ces jeunes gardiens de la paix. Exercice qu’ils auront préparé toute la semaine avec la partie théorique. Si les fumigènes et les bombes lacrymogènes sont réelles durant l’exercice, ce n’est pas le cas des projectiles qu’ils reçoivent, des canettes, des bouteilles d’eau et des balles de tennis. « Le but n’est pas qu’il y ait des blessés», explique le commissaire Frédéric Ménard, directeur de l’école de police, « mais d’apprendre à bien réagir en cas de situation similaire et qu’ils apprennent à travailler ensemble, puisqu’ils seront imanquablement confrontés à ça ». Comme cela l’a été pour Frédéric Ménard au cours de sa carrière.  Les émeutiers, eux, sont joués par d’autres élèves de la promotion, ravis de pouvoir se défouler un peu avant d’être jetés dans le grand bain. Coordonner son action, s’organiser, faire preuve de sang-froid et plus largement analyser rapidement la situation et faire preuve de discernement pour agir, tel est l’objectif fixé pour considérer l’exercice comme réussi. Le tout, sous l’œil avisé de plusieurs formateurs et d’autres élèves de la promotion.
Ici, il s’agit d’être le plus réaliste possible et de corriger les erreurs le cas échéant. « En France, 900 quartiers sont réputés sensibles », rappelle Frédéric Ménard.
E.C.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.