Fil info
23:49La une du Mardi 27 Juin 2017 https://t.co/FpvD5bl2Mi
19:32Sarlat-la-Canéda - La maternité est-elle en danger ? https://t.co/BQmz86Cqb3
19:29Dordogne - Conseil départemental : du Rififi dans l’opposition https://t.co/hg19yHg8VM
19:18Châteauroux - Dix jours de festivités pour les 50 ans du départ des Américains https://t.co/NgXk8UW6rg
19:15Indre - C’est Darc à la campagne ! https://t.co/YEiUdSqLgD
18:00Dans la grande salle de l’IRFJS, règne l’agitation classique qui précède les assemblées générales. Les adultes,... https://t.co/RG63VGDmEM
17:59Creuse - Modestes témoignages importants et petites histoires capitales... https://t.co/I4w1zUZpeL
17:55Reconnus comme partenaires fiables en Haïti, les membres des 7 structures du réseau Haïti Ouest se retrouvaient... https://t.co/meKQDajL9y
17:53Creuse - Solidaires, oui, bons samaritains, non https://t.co/RQv4zEVd4g
17:48Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/LYGlKzDGI6
17:47Haute-Vienne - La «Clafoutis party» où les JO du cracher de noyaux https://t.co/KdIuObx83f
17:47Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/4NPdGMCtzg
17:45Haute-Vienne - «Entre t’air et eau» la nature pour tous https://t.co/vAA0lv99jE
17:39Indre - Inauguration de la stèle de Rouze https://t.co/JnlEQDWPmY
17:37Saint-Aigny - Patrick Gallienne fait chanter les convives du restaurant https://t.co/D4WqUsNNIU
17:33L’espace André-Lejeune à... https://t.co/umjj3aW3Cy
17:32Creuse - Du monde pour la conférence sur la tique https://t.co/Uo4er30F9s
17:31Région - Juste un retour à la normale https://t.co/K909v6R5QL
17:26C’est dans une ambiance toujours conviviale que se sont réunis le 21 juin dernier les enfants, les parents, les... https://t.co/XJkve3yA9L
17:25Creuse - L'année est finie, des félicitations et un cahier... https://t.co/vSKwYf14Qd
13:09La Châtre - FaRanDoLe a versé sa recette en faveur des jeunes têtes https://t.co/XEFSC55CNs
10:58Corrèze - La Ligue contre le cancer a organisé le sixième "Relais pour la vie" ce week-end à Tulle https://t.co/Jdfi8rdo4C
09:23Dans notre édition aujourd'hui : - Un centre d'études pour penser les enjeux de société de demain. - Zoom : La... https://t.co/VmZ5Jelcpy
06:10 Magnifique mondain

La CGT-Fapt prête à faire feu contre une loi Travail

Le syndicat CGT-Fapt était en congrès départemental la semaine dernière pendant deux jours à Trélissac au cours desquels il a rappelé sa volonté de s’inscrire dans le mouvement de luttes contre les politiques ultralibérales du gouvernement Macron.
Avec plus de 51 % des électeurs qui ne sont pas allés voter, ils ne pourront pas venir nous dire que les Français ont élu une majorité. Au contraire, la légitimité sera plutôt du côté du pouvoir de la rue ». Gisèle Bourcier a été réélue vendredi dernier secrétaire générale du syndicat CGT-Fapt, qui regroupe les agents postaux et de la communication, pour trois ans. Il s’agit là de son troisième mandat.
L’actualité politique, économique et sociale s’est donc invitée au congrès départemental de la CGT-Fapt qui s’est déroulé sur deux jours à Trélissac. Au sortir de la Présidentielle et des Législatives, il ne pouvait guère en être autrement. Car l’arrivée au pouvoir d’un ultra-libéral qu’est Emmanuel Macron, qui plus est doté
d’une majorité écrasante, a de quoi donner des sueurs froides aux défenseurs des droits des salariés.
« Nous disons stop aux reculs sociaux », prévient Gisèle Bourcier. C’est d’ailleurs le mot d’ordre de la semaine d’action impulsée au niveau confédéral qui se traduira en Dordogne par l’organisation d’une réunion à l’attention des salariés ce soir à 18 h 30 à la Bourse du travail à Périgueux. « Face à la nouvelle loi Travail qui s’annonce, ce n’est qu’un tour de chauffe pour amener les salariés à discuter sur ce qu’ils ont envie que nous fassions et cela doit nous permettre aussi de définir ce que nous proposons », précise la secrétaire générale de la CGT-Fapt qui prévoit une rentrée sociale particulièrement musclée au regard de ce que contient le projet d’Emmanuel Macron. Le congrès du syndicat a également été l’occasion de définir les grandes lignes de la nouvelle mandature de Gisèle Bourcier et de son équipe.
Le premier objectif est de renforcer la présence syndicale de la CGT dans les entreprises. « Nous voulons augmenter notre nombre de syndiqués sur tous les sites où nous pouvons être présents», affirme Gisèle Bourcier. Pour ce faire, la CGT-Fapt compte s’appuyer sur une large campagne de communication, tant sur un site internet dédié que sur leur journal trimestriel de quatre pages : le Compostelle dont il va veiller à avoir une parution régulière.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.