Fil info
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx

Gabriel Amard vient plaider pour la mise en régie publique de l’eau

Parti de gauche

Le secrétaire national du Parti de Gauche et co-fondateur d’Eau bien commun en France Gabriel Amard était à Périgueux jeudi soir pour animer un débat sur l’eau. Avec cette question, faut-il passer sa distribution en gestion publique ?
L’eau, un bien précieux au même titre que l’air que l’on respire, qui ne doit donc pas être soumis aux profits. C’est la thèse que défend Gabriel Amard, secrétaire national du Parti de Gauche et co-fondateur du collectif d’usagers Eau bien commun en France, venu à Périgueux démontrer par A+B qu’une gestion publique de l’eau ne revient pas plus cher qu’une gestion privée, bien au contraire. « Il faut mettre fin aux lois sur les profits et la marchandisation de l’eau », soutient l’homme politique qui se dit inspiré par la philosophie de Danièle Mitterrand, dont on connaissait le combat en faveur d’un accès de l’eau à tous. Il a d’ailleurs écrit un livre en ce sens intitulé « l’eau n’a pas de prix ».
«  L’eau est un bien commun », insiste Gabriel Amard. « Je peux faire la démonstration comptable que quoi qu’il arrive, la gestion publique de l’eau reviendra toujours moins chère qu’une gestion privée». A cet égard, il dénonce la décision « inique » de l’ancien maire de Périgueux Michel Moyrand de renouveler la gestion de l’eau en délégation de service public à la Lyonnaise, en dépit de ses promesses de campagne avec cet argument selon lequel « cela aurait fait augmenter la facture des usagers de mettre en place une régie publique. C’est faux », affirme Gabriel Amard.
Selon lui, la mise en place d’une régie publique de l’eau ne présente que des avantages : « il n’y a pas de remontées financières à une holding, elle ne paye pas d’impôts locaux, ni d’impôts sur les sociétés, elle ne répercute que le coût du service rendu et pas autre chose, en cas de travaux, il y a mise en concurence, alors que bien souvent une entreprise privée va faire appel à ses filiales du même groupe, comme elle va le faire pour la partie administrative, etc. ».
Autre avantage pour Gabriel Amard de passer en régie publique, les investissements peuvent être amortis sur 30 ans, tandis qu’une entreprise privée aura tendance à viser le court terme pour ne pas impacter ses bénéfices. Enfin, dernier argument pour Gabriel Amard, « la transparence. Dans les collectivités de plus de 3 000 habitants, les représentants des usagers siègent obligatoirement au conseil de la régie au même titre que les élus et les professionnels». Et pour les employés, le passage en régie ne change rien, leurs salaires et avantages étant garantis par la loi. Bref, pour Gabriel Amard, la mise en régie ne présente que des avantages, avec un coût moindre pour les usagers. En France, l’eau est gérée publiquement à Paris, dans les Landes, dans le Bas Rhin, à Grenoble, à Castres, etc. « 11 millions de personnes ont accès à une eau gérée publiquement. La Lyonnaise, c’est seulement 6,5 millions. Il y  a 24 000 services publics de l’eau et de l’assainissement en France. Véolia, la Lyonnaise, la Saur et Sogedo, c’est seulement 10 500 contrats, mais 64 % des usagers ».
Gabriel Amard plaide donc pour une généralisation du service public de l’eau et rappelle que le collectif d’usagers d’Eau bien commun en France dispose de tout un arsenal destiné à accompagner les élus dans leur transition.