Fil info
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

Les Nuits d'été en images

Guéret

Le festival des Nuits d’été s’est terminé en beauté... sur trois soirées mémorables et trois têtes d’affiches, hors normes, qui ont des choses à dire et qui savent le faire. Vendredi soir, le Gang a mis sur la table Cadillac et son flow braillé, sec, et ses textes absurdo, poético, trash. Samedi soir, c’est Trust qui enflammait la place Varillas et les 4.000 personnes réunies dessus ; un enthousiasme toutefois un peu douché : le concert a démarré tôt et s’est terminé tôt pour laisser la place... au feu d’artifice de la fête nationale. Réparation le lendemain avec un des concerts les plus extraordianaires de ces dernières éditions : Danyèl Waro, était l’invité du Cercle des amitiés créoles, c’était fort, c’était beau, c’était tendre. C’était engagé.

Nike Zoom Kobe Icon