Fil info
21:54 L’ dans tous ses états: https://t.co/npjyHB909b
21:37 Merci. Le Pont Saint Chrétien Chabenet dans l’Indre, département où j’ai eu la chance de travailler pend… https://t.co/oXJrlcTpXJ
18:10 Rire
18:06 Merci bien, hein ! Tout le monde en nervous breakdown.
17:59 Bonjour huber
15:46 Ca risque pas de s'arranger avec une uberisation du travail.

Assemblée du basket à Lavaufranche

Sport

Nicolas Simonnet président de Creuse Confluence était excusé, Franck Foulon conseiller départemental et maire de Boussac est arrivé en cours de séance ayant lui aussi été retenu. C’est par une assemblée extradordinaire que la matinée à commencé pour mettre à jour les statuts et les adopter.
Après l’accueil de Laurent Gourdon secrétaire de l’AL Lavaufranche, les co-présidents François Le Caloch et Bastien Heinzle ont ouvert la séance par une minute d’applaudissements pour «le temps qui s’est arrêté pour certains». Cette 1re année dans la Ligue Nouvelle-Aquitaine a apporté des changements financiers, des ratés, des incompréhensions, de nouvelles exigences en terme de compétitivité des équipes régionales, etc.
La saison écoulée a été mouvementée avec le départ de certains et la venue d’autres. Les commissions ont pu retravailler pour plus d’efficacité, avec leur succès (augmentation d’environ 8 % des licenciés de moins de 13 ans) et leurs difficultés (caisse de péréquation pour l’arbitrage qui demande un travail colossal).
Après avoir expliqué le travail fourni auprès des jeunes, le mini-basket et son label départemental, les écoles de basket, l’aide aux encadrants, etc., il faut penser à pérenniser deux événements phares indispensables : le Touroi des 5 provinces et le Tournoi des sélections U11.
D’autres éléments sont en cours de programmation : une tournée des Accueils de loisirs lors des vacances scolaires d’automne, d’hiver et de printemps en lien avec les clubs, l’ouverture d’un CPS pour le 9/11 sur la zone Est et sur la zone Centre, en remettant au cœur des CPS la formation continue des encadrants, un soutien actif de la CDO à la création des champrionnats 3x3 dans 6 catégories de U15 à seniors, masculins et féminins.
Il faudrait commencer à travailler sur le projet 2020/2024, pour que l’équipe, qui sera en place pour la prochaine olympiade, parte avec une base de réflexion. Chaque commission a ensuite expliqué avec quantité de détails toutes ces animations et organisations.
Distinctions
Philippe Guérin a donné les distinctions des clubs champions et des bénévoles qui se sont distinguées. La médaille de bronze est décernée aux acteurs du basket impliqués depuis au moins 5 ans : Jean-Claude Gallerand (AL Lavaufranche), Delphine Jupillat (US Méasnes) et Christine Moreau (AL Bénévent), la médaille d’argent pour 7 ans : Anne Faivre (BC Dun) et la médaille d’or pour 12 ans : Roseline Lebraud (AL Bénévent).
La commission sportive qui organise les championnats (190 rencontres), les coupes seniors (44 rencontres) et les coupes jeunes (19 rencontres) a donné les résultats de la saison 2018/2019, les feuilles Emarque, le bilan discipline. Le basket creusois a pris une image positive dans la vie locale avec le développement des réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Twitter. Le site internet tourne à une moyenne de 4.000 pages par mois. La presse et la radio sont aussi des relais importants. Les principaux partenariats ont été renouvelés, les  institutionnels sont présents (Conseil départemental, CNDS, CFPPA, fédération, etc.)
Les trésoriers ont ensuite présenté le budget dont le bilan est positif malgré les nombreux achats effectués : minibus, structure gonflable, matériel, etc. Il n’y aura pas d’augmentation de prix de licence.
Pierre Depetris est ensuite revenu sur les coûts en hausse pour les petites structures depuis la formation de la Nouvelle-Aquitaine, la nouvelle pratique du 3x3, le basket santé où la Creuse est en avance sur beaucoup d’autres départements, l’avenir et les compétitions, les plans pour les infrastructures, la dématérialisation des licences. Le bon travail sur le territoire Creuse pourrait servir d’exemple à certaines structures !
Franck Foulon, conseiller départemental a clos la séance avec les conséquences difficiles de la région Nouvelle-Aquitaine dues à son grand périmètre, avec des distances imposantes d’où des moyens financiers difficiles surtout pour les arbitrages dans beaucoup de sports.