Fil info
01:30Région : Fête de la forge de Palisse, une passion à partager | L'Echo https://t.co/9dyMJ8LwRn via
20:15Périgueux : Terminus Périgueux pour Julien -> https://t.co/UpphNbAls3
20:11Dordogne : Les vacances, un droit pour tous -> https://t.co/R4vko1MZyr
18:46Châteauroux : La Banque de France pour une bouchée de pain -> https://t.co/dXJTOwS5SN
18:41RT : Notre maison brûle regarde l' et tente de faire oublier qu'il a validé l'accord UE-Merco… https://t.co/VbZVVraRbs
18:30Montgivray : Deux jours auprès des agriculteurs -> https://t.co/f1hifxaiSV
16:51 C'est triste......très triste
16:48Le jeune Tristan a été retrouvé mort en fin de matinée par les gendarmes. D'importants moyens avaient été engagés p… https://t.co/4oB5Qe6mER
15:59Sarlat-la-Canéda : Les Musicales : splendide partition à deux -> https://t.co/uGRZcLuSUS
13:26Le Lardin-Saint-Lazare : Dans le Sarladais, il percute un piéton... et poursuit sa route -> https://t.co/PbPfiKGMAT
12:04RT : | A partir du 26/08, circulation interdite sur la RD 54 en raison de travaux de réhabilitation du barr… https://t.co/f9BPI4XDKC
12:03RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Le sens de la fête" demain soir quartier du Sablard 👉… https://t.co/XK3HYLVfMb
11:57# # - -Vienne : Appel à témoin après la dispartition d'un mineur -> https://t.co/ypw55Tmk1l
08:02Bergerac : Mais ce qu’il va faire chaud, et jusqu’à Périgueux -> https://t.co/KhBlaoNhCR
07:36# # - : L’été une période propice aux chantiers -> https://t.co/pi2HoJbemY
07:33# # - -Vienne : L’opérette fait son festival -> https://t.co/VvELKj8ODX
07:31Région : La bataille de Fatima et son bébé pour obtenir un endroit où dormir -> https://t.co/bcVaVd1HCv
07:28Région : Le futur version arts du cirque -> https://t.co/zW3WQxMwtO
06:41La Bachellerie : Dans l'accident, la voiture se retrouve sur le toit -> https://t.co/MgcYpQDRZl

Des artistes, des artisans, des traditions, c'est Artitrad !

Saint-Victor-en-Marche

Parce que l’an dernier, 10h42, « ça faisait un peu tôt », cette année, le rendez-vous est donné à... 10h46 ! Ce simple clin d’œil suffit à donner le ton de la journée de samedi sur les bords de la Gartempe, à Saint-Victor-en-Marche : la huitième édition du festival Artitrad s’annonce aussi épique que les précédentes !
L’association Le chemin des Artistes organise cet événement depuis huit ans, à l’origine pour créer un nouvel événement culturel autour des danseurs de trad’, «pour répondre aux besoins et envies de concerts». Démarré à Ajain, le succès des premiers Artitrad les a fait déménagé à Saint-Victor-en-Marche, « un lieu plus grand où tout s’y prête, le cadre de la Gartempe, un bel espace vert pour le grand marché, et des parkings à disposition ».
Sans compter les gîtes du coin pour accueillir les groupes, qui changent chaque année. Dès 19 heures, l’apéro trad sera assuré par Kaléidoscope, un solo folk d’Aymerick Tron Alvarez et ses différents instruments. Suivra le bal trad’ a proprement parlé avec Kaz Kan Zie et Escale Ordinaire, un duo et un quatuor trad’acoustique aussi insolite que traditionnel. Enfin, dès 0h30, on continue de danser avec Loud-Up, qu’on ne présente plus aux Creusois !
Toute la journée, artistes, artisans et maraîchers creusois sont à l’honneur : les inscriptions sont toujours ouvertes pour les amateurs (1). Midi et soir, la restauration sur place est proposée par ces producteurs locaux.
Dès 14 heures, place aux jeux de toutes formes. Pour la deuxième année, les palets bretons reviennent pour un tournoi magistral, géré par les bénévoles du chemin des artistes : « Ça a été très apprécié l’an passé, et ça change de la pétanque ! ». Une initiation d’assiettes picardes sera également proposée, ainsi qu’une initiation aux arts du cirque par la compagnie creusoise Cent Racines.
Nelly, de la boutique guérétoise Petits d’homme, animera des jeux de société, pendant que le dessinateur Quentin Fovet fera des caricatures de qui le veut ! Enfin, Nicolas de la compagnie Les Incompressibles fera des tours de magie tout l’après-midi. L’après-midi se terminera en dansant avec une démonstration de danses africaines de l’association Pazapas.
Ouvert à tous, ce festival est à prix libre, afin que « n’importe qui puisse venir ». Un choix social assumé par une association qui fonctionne sans subvention, afin de rester indépendante : « On veut rester à échelle humaine, pas faire venir des grands groupes et attirer 2.000 personnes et ne pas pouvoir gérer derrière », assument-ils.

(1) cheminsdesartistes23@gmail.com

Kids Vans Sk8 Hi Zip Toddler Lavendar White Uk Size 9 Infant