Fil info
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

L'innovation au bout des doigts

Création

C’était la terre du milieu... au cœur de tout, à 4 h de tout... C’était Madrid. Laurine Malengreau y a développé un projet qui a connu un succès qu’elle n’avait pas su anticiper. La technique du nuno silk (1), elle la maîtrise depuis dix ans, le reste, elle l’a appris depuis. Et le projet, quoique différent, a finalement pris forme sur une autre terre du milieu, au cœur de tout, la Creuse.
Aubusson, comparable à Madrid... peut-être pas sur tout, mais la connotation luxe et excellence, elle, est présente. Installée depuis deux ans à la Cité de la tapisserie, Laurine Malengreau, créatrice d’une entreprise de conception de textile en nuno silk sous la marque OOLMOO, vient de resigner pour deux ans. « Quand je suis arrivée ici, j’ai découvert tout un bassin textile et je me suis dit, c’est le moment de faire quelque chose, c’est très riche. Il y a plein de professionnels juste à côté, ce qui est incroyable », souligne-t-elle. « Tous les territoires n’ont pas cette richesse de spécialistes textiles. »
« La Creuse est un territoire où il y a beaucoup de possibilités. Ici il faut créer son propre emploi mais c’est un territoire qui le permet, et ça c’est important (2). Il y a beaucoup de projets innovants en Creuse, beaucoup de perles », vante-t-elle auprès de du vice-président du Conseil régional Philippe Nauche,de passage à Aubusson le 12 février.
Son créneau à elle, l’artisanat d’art d’excellence à destination des architectes et décorateurs d’intérieur à l’échelle nationale et internationale à qui elle propose des tableaux textiles et des revêtements muraux de grands formats fabriqués en mêlant la soie et la laine naturelle. Pour la matière première, de la laine mohair du Pays Basque, de la soie Isère, et le recours à des ébénistes et des  ferronniers d’art du secteur. « Je travaille énormément avec le territoire même si je vends à l’international. C’est important », insiste l’artisan feutrière. Le papier de ses cartes de visite vient, ainsi, de Feytiat. Quand à la stagiaire qu’elle devrait accueillir prochainement, c’est une creusoise...
Une stagiaire et, petit à petit, plus. Pour Laurine Malengreau, c’est clair qu’à un moment donné, il va falloir se développer. « Je ne sais pas si je veux une équipe de cinq personnes, mais en tout cas quelqu’un pour m’aider, oui. Au niveau administratif surtout, pour me permettre de développer le créatif », assure-t-elle. « Après toutes les phases de mon activité sont intéressante, mais toute seule, ce ne sera bientôt plus possible. C’est pour ça aussi, une stagiaire en production me paraît réaliste. » Avec le concours de Lainamac et de la Région, Laurine Malengreau tiendra un stand à la biennale métiers d'art et création, Révélations, qui se tiendra à Paris, au Grand Palais, du 22 au 26 mai. Une demande d’aide à la création d’activité auprès de la Région est aujourd’hui en cours d’instruction.

(1) Le nuno (mot japonais pour étoffe) silk (anglais pour soie) est une branche méconnue du feutre qui mêle la soie et la laine naturelle.
(2) Ce qui est important à ses yeux aussi, c’est le réseau de partenaires qu’elle a pu fédérer autour de son projet : la Cité de la tapisserie, la pépinière, Lainamac, l’agence de développement de l’innovation, financée par la région ainsi que la région même et la Chambre de métiers et de l’artisanat.

nike air max 90 release