Fil info
20:26 Savoureux
19:28 En effet elle n a pas fait de détention
18:55 Superbe.. mais pour accueillir qui au fait ? un club de fédérale2 ? C… https://t.co/GsIZVCdmIs
18:54Indre : « Frontières » : une exposition et plein de beaux projets -> https://t.co/7RJPVjYWGK
18:52Indre : Le rendez-vous des gourmands -> https://t.co/hWZR7Gizw0
18:42Dordogne : La grande inconnue de la vague des gilets jaunes -> https://t.co/t1FplAYN4o
18:40Dordogne : Le coût des routes divise -> https://t.co/zXjKiDKk3X
18:27Tribunal : affaire d'attouchements et d'abus à l'ADAPEI https://t.co/ylIJAphtd6
18:12 Non, pardon. Je croyais qu'elle était en préventive, ce qui n'est pas le cas.
18:01 Donc en fait, elle ne retourne pas en prison ?
17:55RT : Ouverture du de à 9h au Parc des Expositions Venez découvrir les formati… https://t.co/zHuGcAFFLY
17:49RT : Depuis le drame de la rue d'Aubagne, plus de 800 personnes ont dû évacuer leur appartement à Marseille, principe de… https://t.co/ReAEYejqij
17:47RT : La plus grande carte postale de tous les temps a été déployée sur 2.500 m² d'un glacier suisse, pour attirer l'atte… https://t.co/LpNadbRX5P
17:32RT : En raison des risques de de , la Maison du V'Lim sera exceptionnellement fermée durant la journée du 17 novembre.
17:28sursis*
17:13Périgueux : Des mesures concrètes aux effets immédiats -> https://t.co/yaMTktzOeL
17:10Périgueux : La DDCSPP hors les murs -> https://t.co/w2EjdHa3Du
17:08Beynac-et-Cazenac : Déviation : nouvelle opération coup de poing -> https://t.co/AHEYXlstN4
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:07 Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:05Dordogne : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/PWbJU8IF77
17:04Bergerac : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/tTV9SEmfOT
16:53Uzerche : Les collégiens en Turquie -> https://t.co/m6U7AHPo0t
16:52RT : Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:50Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:41Sarlat-la-Canéda : Une bonne comédie à la française -> https://t.co/BY1gscHpmH
16:38Sarlat-la-Canéda : Une première réussie pour Vianney -> https://t.co/Fct6hoVJ3y
16:18RT : On aurait besoin de bénévoles pour la collecte nationale. Vous seriez prêt à venir nous aider le weekend du… https://t.co/WZYy9k5wxl
16:15RT : 📹Le groupe Keltas vient de sortir son nouveau clip tourné au Mont-Gargan dont le Département est propr… https://t.co/xBBWpi5fkl
15:52Le Blanc : Le dessinateur de presse Placide à la rencontre de collégiens -> https://t.co/4HcESCJMUU
15:50Dordogne : La vie d’un maquis à la loupe -> https://t.co/qNUoWKbiRl
15:47Périgueux : Une convention qui sécurise le site universitaire -> https://t.co/cn8rSzDpTW
14:58Région : Ce qu'il faut savoir à cette heure -> https://t.co/3619hrn9iL
12:15RT : 👉🏻 Information confirmée : Le se sépare de London Perrantes et annonce l’arrivée de Jordan Taylor.
11:59RT : Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:32Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:30Journée du 17 novembre : le communiqué de la préfecture. https://t.co/aEDrfUM0Bi
10:54Corrèze : Les AESH à la porte de l’école inclusive ? -> https://t.co/Dw5jcE5tnw
10:01Sport : Gilets jaunes: les rencontres de foot reportées -> https://t.co/1fU1SNOCAm
07:57Région : Plusieurs loups en Haute-Vienne -> https://t.co/wuXcKNRFWY
22:56Région : Affaire Séréna : Un procès pour l’exemple ? -> https://t.co/r2TLnLKbVF
22:13Corrèze : Mouvement des Gilets Jaunes : les forces de sécurité seront mobilisées | L'Echo https://t.co/OivtCNEMPh via
21:47cérémonie de l'arbre de la Paix à Rosiers d'Egletons dans aujourd'hui https://t.co/niWGo6T8Oz

La certitude d'une transition en douceur...

Prélèvement à la source

Moins de deux mois avant la période des rétrospectives et des bêtisiers, des intoxications alimentaires et des gueules de bois... Moins de deux mois avant la mise en place effective du prélèvement à la source. Et pour celle-ci, l’administration fiscale le fait savoir : elle est prête.
Et le terrain, il est préparé aussi. « Pour l’anecdote, j’étais à Gouzon, hier (1), avec des chefs d’entreprise et j’étais prêt pour parler du prélèvement à la source,  il n’y a eu qu’une seule question et même en essayant de les amener à en poser ils m’ont dit : bin non on est prêt, on a vu avec l’expert-comptable », témoigne encore étonné, David Guermonprez, administrateur général des finances publiques. La campagne, aussi, avait été lancée tôt. Des réunions qui se poursuivent puis, tout récemment l’apparition d’une nouvelle ligne sur le bulletin de paye. Le bulletin de paye d’octobre s’est donc étoffé d’une ligne supplémentaire qui préfigure ce qui va se passer en janvier. « Une ligne prélèvement avec le taux et l’application de ce taux, rien de réel mais une manière de préparer psychologiquement les contribuables », précise Dominique Brunaud, directrice du pôle fiscal.
Pour l’administration fiscale, le prélèvement à la source, qui touche 38 millions de foyers fiscaux (2) et 65 millions de français, représente un défi comparable à celui aux passages à l’an 2000 et à l’euro... abordé somme toute sans inquiétude particulière. « il n’y aura pas de bug, garantit David Guermonprez, ... mais ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de difficultés ici et là » Des erreurs, dans le système actuel, il y en a déjà (3)... des qui devraient suivre sur le prélèvement à la source : un point à la place d’un tiret dans une adresse mail, une coquille dans un changement d’adresse pour la plupart. « Ça on sait traiter, on a des équipes qui savent gérer ça. »
Sur la forme, juste une ligne supplémentaire sur le bulletin de paye qui emprunte le circuit des cotisations sociales,  la déclaration  sociale nominative (DSN). La responsabilité du collecteur (suivant les cas, le ou les employeurs, la ou les caisses de retraite, pôle emploi ou encore la ou les agences d’intérim) est d’avoir un fichier salariés à jour et à envoyer tous les mois. L’obligation de l’administration fiscale est de faire correspondre à chaque salarié un taux d’imposition, que le collecteur appliquera. La retenue qu’il fera sur les salaires sera déposée sur un compte dédié puis reversée à l’administration fiscale. En parallèle, le salarié est dégagé de tout... ou presque.
Le contribuable est toujours sujet à déclaration mais il a la main. La nouveauté reste la contemporanéité : il peut attendre la prochaine déclaration avant de déclarer une naissance ou un changement de statut, auquel cas l’administration procédera à une régularisation, un rattrapage, ou il peut le faire immédiatement. Mise à jour et modifications dès janvier. « On demande de l’employeur la confidentialité, souligne David Guermonprez. Un divorce, un décès, c’est entre le  particulier et l’administration fiscale, ce n’est pas à l’employeur de s’en occuper, ce n’est pas à lui de gérer les conséquences fiscales mais à l’administration fiscale de modifier le  taux d’imposition. »
Le contribuable choisit aussi à quel taux il va être mangé... notamment à partir du moment où il vit en couple : une différence de  salaire entre deux personnes sur un même foyer se traduit depuis mai par la possibilité, pour les intéressés, d’opter pour un taux foyer, le même taux pour les deux personnes ; un taux individuel, dissocié ; et un taux non personnalisé, qui correspond à la situation de base une personne célibataire et sans enfant. « S’il y a disparité de statut, de revenu, on recommande la plupart du temps d’individualiser », intervient Dominique Brunaud qui rappelle quelques conseils pratiques : aller, quand on peut le faire, sur impôts.gouv.fr, onglet particuliers, gérer mon prélèvement à la source pour faire ses mises à jour ; fonctionner par e-contact - « le délai de réponse est court » - et par rendez-vous, « plutôt que se déplacer et faire la queue, l’administrateur va rappeler. Suivant sa nature, un problème peut être résolu par téléphone. »
Pour toute question composer le  numéro special 08.11.36.83.68 (0.06 minutes + prix d’un appel local... du moins jusqu’à la fin de l’année. Il sera gratuit passé le 1er janvier)

(1) À savoir, le 6 novembre.
(2) 73.313 foyers fiscaux en Creuse.
(3) Quelques milliers de réclamations suivent chaque année, traitées à 87% dans un délai de 30 jours ; 92% en Creuse où d’une part les équipes connaissent bien leurs contribuables et d’autre part où il y a moins de turnover que dans les grandes métropoles.