Fil info
19:32Indre : Maternité : fermeture ferme -> https://t.co/GdP4BoIPjQ
19:30Indre : Un nouveau président et des renforts au tribunal -> https://t.co/5AFCstHdg3
19:28Châteauroux : Fermeture de deux bureaux de Poste avant la fin de l’année -> https://t.co/nd969VVeyK
18:56 - : Blocage payant à La Poste -> https://t.co/zZE2HafxmG
18:49 Hallyday pays c’est l’amour - : Un peu de Cloître dans le dernier « Hallyday » -> https://t.co/Ls6UhnqwTc
17:48# # - -Vienne : Les chauffeurs de bus lassés d’être insultés, voire agressés -> https://t.co/p26dVi5KOB
17:07Région : Toutes les facettes de la laine -> https://t.co/LUvQS4865v
17:06RT : Ouverture de la billetterie pour le match France 🇫🇷 - 🇧🇬 Bulgarie qui se déroulera le 3 décembre à dans le… https://t.co/PqsAZJCCiS
17:05RT : / ♻️ Ce samedi 20/10, une des chimiques des particuliers est organisée ♻️ Rendez… https://t.co/LrdLMnR0BD
17:03RT : Le 2 novembre 2018, 11ème journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité. Retrouvez-nous square de la Mai… https://t.co/49ybSnKYN3
17:00# # - -Vienne : Les automobilistes vont devoir s’adapter -> https://t.co/wf1BKQOiTM
16:51# # - -Vienne : Coder et décoder un jeu d’enfant pour les collégiens -> https://t.co/na60sTsRpn
16:39Dordogne : Aide à la modernisation des structures touristiques en zone rurale -> https://t.co/aRKGPJASlO
16:22Bergerac : Frédéric Delmarès reconnu coupable de braconnage -> https://t.co/rOrMQFrMmO
16:10Uzerche : Réhabilitation des logements sociaux de la Borie Blanche -> https://t.co/PpcUsDyjLp
15:33Indre : Les pompières prises en exemple par les Femmes solidaires -> https://t.co/fLVqbliYOn
15:31Indre : « Mens sana in corpore sano » pour l’ANPAA 36 -> https://t.co/rDCfacaROy
13:59Brive-la-Gaillarde : La distillerie Bellet cultive les saveurs d’antan -> https://t.co/wVugA9PpjP
13:30Périgueux : Migrations : un vrai projet de société -> https://t.co/h4Fi5as67w
08:35RT : Demain vend. 10h devant hôpital de Châteauroux au moment réunion conseil surveillance à propos de la vraisemblable… https://t.co/xNsgoH80yU

Artisans qui n'arrivent pas à recruter

Travail

C’est au cœur de la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson que tout dernièrement s’est déroulée la remise des prix Stars et Métiers 2018.
Ce prix organisé par la Banque Populaire Centre Atlantique et la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de la Creuse permet de mettre en lumière les chefs d’entreprises artisanales pour leur réussite en matière d’innovation, de savoir-faire, de dynamique commerciale et de ressources humaines. Pour Paul Chaput, président de la CMA «ces entreprises artisanales méritent toute notre reconnaissance. L’artisanat est mis en valeur». Il n’oublie pas de signaler que l’artisanat est «un secteur d’activité vital» en Creuse  avec 3.000 entreprises et 4.300 salariés soit 15 % de la population active creusoise. «Depuis début 2018, on enregistre 240 immatriculations avec un solde positif de 40 entreprises», souligne le président  qui évoque aussi les défis qui attendent les artisans dont l’apprentissage, le numérique.
Ces défis, les lauréats en ont bien conscience.
Manuel Roossens est menuisier-ébéniste à Saint-Vaury. Il a repris l’entreprise l’Art du bois il y a maintenant six ans. Il a été salué par le prix coup de cœur du jury pour son savoir-faire traditionnel.  «On travaille comme nos maîtres.   La base de la fabrication est la même, on travaille à l’unité, sans commande numérique. C’est du vrai sur-mesure», explique-t-il fier et content de recevoir ce prix.  Mais aujourd’hui le problème c’est qu’à 3 salariés il n’arrive pas à répondre à toutes les demandes.  «On est obligé de refuser du travail ou de demander aux clients d’être indulgents», explicite-t-il. Il y a près d’un an de délai. Le problème de Manuel Roossens c’est qu’il n’arrive pas à recruter ni d’employés ni même des apprentis. «Ils ont personne à nous proposer. C’est triste, ça reste un métier de passion», note-t-il. Et c’est bien là le gros du problème. Pour lui, «il faudrait changer de discours au collège, faire de l’immersion et obliger les collégiens à aller voir plein de métiers».
Et malheureusement, il n’est pas le seul dans sa situation, son collègue Jacques Cottaz, dirigeant de la SARL du même nom spécialisée en menuiserie métallique et dans toutes les fermetures a les mêmes problèmes. Son entreprise installée à Aulon compte aujourd’hui 6 salariés. «Le plus handicapant est de ne pas trouver des employés. Cela freine l’évolution de l’entreprise», avoue-t-il. Pour lui, il faudrait valoriser le travail manuel. Quand lui a démarré en 1983 dans son garage à Vieilleville avant de construire son atelier à Aulon en 1988, il voulait prouver qu’il pouvait faire quelque chose avec ses mains mais aussi en milieu rural.  Après plus de 30 ans sans «trou dans l’activité», il l’a prouvé et est même récompensé de son travail dans la catégorie «responsable».
Si les artisans sont ravis de recevoir ces prix, ils leur restent à trouver des employés.

Les lauréats

innovation
Atelier Tapisserie Guillot ; à Aubusson, vente, production, tapis-ras, tapisseries d’Aubusson, représentée par Marie Guillot.
Entrepreneur
SARL TPCRB, Saint-Sulpice-le Guérétois, travaux publics, terrassement, voirie, représentée par Joaquim Fernandes.
Responsable
SARL Cottaz, Aulon - menuiserie métallique, représentée par Jacques Cottaz.
Coup de cœur
SARL l’Art du bois, Saint-Vaury - menuiseries bois et pvc, représentée par Manuel Roossens.