Fil info
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

Pas de mariage forcé

AMAC

L’Education et un avenant au protocole de l’offre scolaire signé en juin 2015 devait être le seul point de la réunion vendredi de l’Association des maires et adjoints de la Creuse (AMAC). Mais il a aussi été question d’urbanisme  et de communes nouvelles de la part des services de l’Etat.
Les propos de la préfète Magali Debatte en juillet dernier sur un manque de vision stratégique en Creuse ont quelque peu bousculé les élus. D’où sa participation à la réunion avec autour d’elle les services de l’Etat pour mettre les choses au point. Il a été question du schéma de cohérence territoriale (SCOT) comme indiqué le matin-même lors d’un point presse (voir ci-dessous). La direction de la citoyenneté et de la légalité a pris la suite avec une présentation sur les communes nouvelles. Dès le matin, la préfecture avait indiqué vouloir inviter les maires à réfléchir à des regroupements pour passer de 258 communes à moins de 200. Ont été présentés les fondements des communes nouvelles, des incitations financières temporaires comme une aide à la création de communes nouvelles à hauteur de 50 % , un bonus de dotation forfaitaire de 30 %... Pour les maires des communes regroupées, il est possible de rester maire-délégué. Pour la préfecture, il s’agit de rapprocher une commune de 750 habitants avec deux-trois communes contiguës appartenant au même canton, à la même intercommunalité. 5 projets sont déjà identifiés * dont celui de Saint-Dizier-Leyrenne et Masbaraud-Mérignat qui est «bien avancé». Un courrier sera envoyé aux maires des communes ciblées. Si elles émettent un avis favorable à la réflexion, la préfète pourra prendre un arrêté de périmètre provisoire.  Dans la salle, le silence a laissé la place aux discussions entre voisins, certains élus affichent une moue dubitative... «C’est à vous que revient la décision», lance le secrétaire général de la direction de la citoyenneté et de la légalité.  Cette proposition n’est pas du tout du goût de Michel Vergnier, président de l’AMAC et trésorier de l’Association des maires de France (AMF) : «C’est une loi basée sur le volontariat, basée sur le choix des maires de France. Nous, l’AMF, nous n’accepterons jamais que les schémas de communes nouvelles soient faits par d’autres personnes que les maires de France. Les mariages forcés ne marchent jamais.  On nous a contraints sur la loi NOTRe, jamais l’AMF n’acceptera cette avancée et ces schémas. La commune est la cellule de base de la République. Il faut que les maires de France décident de leur sort eux-mêmes, on est assez grands !» Les applaudissements fusent. Si Jean-Luc Léger, maire de Saint-Marc-à-Loubaud est séduit par un document d’urbanisme à l’échelle départementale, il est «sceptique» sur les communes nouvelles. Il aurait aimé «un temps de pause dans les réformes territoriales» et appelle à la vigilance, «attention à ne pas décourager les maires en place et  les vocations.» Depuis 2014, 22 ont démissionné. Dans sa profession de foi en 2014, Philippe Chavant maire de Bonnat n’a jamais inscrit «fusion de commune». «C’est un enjeu des élections à venir mais c’est prématuré», note-t-il. Magali Debatte précise qu’elle n’a pas eu d’instruction nationale pour faire cette proposition dont elle est convaincue que c’est «un bon dispositif». Elle rappelle que «les élus sont libres. C’est un courrier entre vous et moi», avoue-t-elle.
L’avenant refusé
Avant cette question, les maires ont planché sur l’avenant au protocole scolaire. Le directeur académique des services départementaux de l’Education nationale (DASEN) Laurent Fichet a présenté une 2e mouture avec la possibilité de faire des regroupements  pédagogiques intercommunaux déconcentrés mais sans garantie sur un nombre de professeurs pour 100 élèves (P/E) supérieur à 7. Un point d’achoppement. Si le DASEN indique qu’il n’est pas nécessaire de l’inscrire car pour lui, de fait avec la baisse démographique, il restera élevé, les élus le veulent par écrit. «ça permettrait d’avoir une démarche vertueuse pour dégager des moyens pour l’enseignement des élèves en difficulté», souligne David Gipoulou, adjoint à Guéret. Pour le maire d’Aubusson Michel Moine il s’agirait alors de faire de ce document une «convention d’objectifs et de moyens». Si le DASEN accepte que l’instance institutionnelle en charge de ce protocole soit le Conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN) et que des réunions soient organisées avec les parents, les enseignants à l’échelon intercommunal, il n’est pas mandaté pour inscrire un P/E supérieur à 7. Dans leur vote, les élus le prennent en compte et rejettent le protocole à 36 voix contre et 7 pour.
Les élus se retrouveront pour l’assemblée générale  le 13 octobre.
*Moutier-d’Ahun, Ahun, Chamberaud, Fransèches, Sous-Parsat, St-Martial-le-Mont ;  Moutier-Malcard, Mortroux ; St-Pierre-le-Bost, Leyrat, Boussac-Bourg ; Linard, Malval ; Masbaraud-Mérignat, St-Dizier-Leyrenne.