Fil info
21:53Ribérac : La Rib’Car fédère les jeunes d’Arnaut Daniel -> https://t.co/dZ90qx6WCc
20:09France : Dans Tulle à vélo on dépasse ses habitudes -> https://t.co/6pg1hWXttj
19:26Vendoeuvres : Une journée en hommage à Pascal Bilaine -> https://t.co/68RzeZHFM3
19:25Indre : Les pompiers à l'honneur pour leur bravoure et leur dévouement -> https://t.co/XjWRTgEJ0U
19:14Dordogne : Christophe Dabitch lauréat du 10e prix Augiéras -> https://t.co/qgZArhjWoA
19:12Marsac-sur-l'Isle : Le CDG élargit les locaux et les missions -> https://t.co/DFPf3oJUlZ
18:20Sarlat-la-Canéda : Une formation mobilité, déplacement et entretien -> https://t.co/EvAb69tAb2

"Non à l'expulsion, oui à l'accueil"

Mobilisation

L’histoire se répète. Après Nordeen en juillet dernier dont la demande d’asile est finalement en cours d’instruction en France, c’est un autre jeune Soudanais qui est menacé d’expulsion. Il est convoqué ce lundi 17 septembre à 14 heures à la gendarmerie de Guéret pour être réadmis vers l’Italie. Une procédure normale a indiqué la préfète de la Creuse, Magali Debatte lors d’un point presse vendredi matin. «La loi s’applique. Sa demande d’asile doit être réexaminée en Italie». De leur côté, les habitants de Faux-la-Montagne et plus largement de la Montagne limousine disent «non à l’expulsion et oui à l’accueil».
Ce jeune Soudanais vit depuis presque un an à Faux-la-Montagne, dans une famille de trois enfants «dans laquelle il a su trouver une place de grand-frère», notent les habitants de Faux-la-Montagne. Ils précisent aussi que ce jeune a donné des gages d'insertion en participant activement à la vie locale et en apprenant le français. «Malgré l’engagement écrit de plus de cent habitants de la commune de Faux-la-Montagne qui se mobilisent pour son accueil ; malgré les demandes répétées adressées par des centaines d’habitants du Plateau Limousin, par la mairie de Faux-la-Montagne et par d’autres élus du territoire ; malgré une pétition signée par trois mille citoyens et un appel à s’opposer aux expulsions (tribune publiée sur Mediapart)», les habitants dénoncent «l’entêtement» de la préfète de la Creuse, Magali Debatte, de poursuivre une «politique d'expulsion systématique des «Dublinés»». Pour eux, elle pourrait  «au nom de la souveraineté de la France, traiter ces dossiers dans notre pays, comme elle a fait pour Noordeen et comme l’a fait le préfet de la Haute-Vienne».  
Dans ce contexte, les habitants de Faux-la-Montagne mais aussi de «tous les autres lieux où la fraternité et la solidarité s’expriment»,  veulent défendre des valeurs bafouées par la politique migratoire du gouvernement (...), se mobiliser, se lever et dire «non ! Non aux expulsions, à l'emprisonnement en centre de rétention (CRA), au jeu de ping-pong qui renvoie d'un pays à l'autre, comme de simples colis, des personnes qui ont fui dans la douleur leur pays d'origine.»
Mobilisation
Ils appellent à une mobilisation ce lundi 17 septembre à 10 heures sur   la place Bonnyaud de Guéret. Elus, habitants, signataires de la tribune «il n’y aura plus d’expulsion sur la Montagne limousine, venez nombreux apporter votre soutien», lancent-ils.
*Apportez de quoi manger pour un pique-nique solidaire.

nike air max 1 yeezy