Fil info
20:43Corrèze : 400 retraités soucieux et en colère -> https://t.co/Me9pVvDWgq
18:50Indre : La lancinante plainte des retraités -> https://t.co/FyumUdQTvO
18:47Châteauroux : La solidarité dans l’assiette avec les Jardins familiaux -> https://t.co/uWIwZPSDnq
18:35RT : Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
18:19RT : Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
18:18RT : : après 4 ans de bénévolat, Drita, traductrice bénévole pour l’Etat, est menacée d’expulsion VIDEO ►… https://t.co/gYj5647vPl
17:01# # - -Vienne : Les retraités défendent leurs droits -> https://t.co/iXIR13X2lB
16:55# # - -Vienne : Festivités et vigilance au SPF 87 -> https://t.co/oSFvv0tceH
16:51Le Blanc : Le centre ville fermé à la circulation les 29 et 30 octobre -> https://t.co/I4AofrjXNm
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/RvZN4cMssS
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/ExVoNH3evm
16:49La Châtre : La pâtisserie en partage à la Maison des jeunes -> https://t.co/TH9S2Zwvjl
16:48La Châtre : 2018 prénoms et dates de naissance sollicités pour le Téléthon -> https://t.co/7ZabH7sCq3
16:42Sarlat-la-Canéda : On ne change pas une équipe qui gagne -> https://t.co/BNTx10b8kQ
16:39Région : Penser global, agir local -> https://t.co/dgj4xjw04F
16:36France : La modernité dans la tradition -> https://t.co/3oh5ztPxF1
16:09Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
15:40Dordogne : La colère profonde des retraités -> https://t.co/tskMnTsE4J
15:38Marsac-sur-l'Isle : Des animaux exceptionnels et des concours -> https://t.co/wbNbxqs0N0
15:01Chabrignac : La fête de la citrouille est lancée ! -> https://t.co/45WSdAN09J
14:44Périgueux : Faciliter la vie des seniors et les prévenir des pièges -> https://t.co/v5skVfeWJL
14:01RT : Grosse mobilisation des retraités sur la question des pensions et la hausse de la CSG. Au moins un millier de manif… https://t.co/04JnonEqlP
14:01RT : plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
11:12RT : en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
10:51 plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
09:33 en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
09:30Sport : CA Brive: la fulgurante ascension de Demba Bamba -> https://t.co/fTRFx9jkYO
09:23Sport : Trail de la voie romaine: plus de 300 participants -> https://t.co/sNM86BifJy
09:19Sport : Limoges Csp 93 - Alba Berlin 102: une équipe cercliste à construire -> https://t.co/mtzrLgY6m1
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2

Une ferme multi tâches

Agriculture

«Les préfets se suivent mais l’État est toujours là. »  Venue manifester son soutien aux adhérents de  la SAS Ferme de Saint-Martial, hier, sur le centre d’engraissement, à Saint-Martial-le-Vieux, la préfète de la Creuse, Magali Debatte, a garanti aux éleveurs une certaine continuité de service : l’héritage Cazeneuve ne disparaîtra pas sous la paille... Pas plus que la détermination des membres de la SAS n’a disparu sous les cendres...
Depuis l’incendie de fin 2016. 850.000€ ont à nouveau été investis sur site, lesquels ont été épongés à 66% par l’assurance, les aides versées après la visite de Bernard Cazeneuve notamment. Des fonds destinés à retaper et améliorer au passage le site... Bâti dans une zone de naisseurs, sans tradition d’engraissement, le site (et la SAS qui le porte) réuni les animaux d’une cinquantaine d’adhérents installés dans un rayon de 35 à 40 kilomètres. « On est en phase de reconstruction, d’adaptation et de réorganisation du site », situe Pierre Chevalier, à l’origine du projet. « Nous avons le souhait de faire une ferme pédagogique... »
Ils l’avaient entendu : un centre d’engraissement, c’est compliqué à mettre en place et pas très rentable. Les dirigeants de la SAS Alliance Millevaches, comme elle s'appelait à l’époque, ont bénéficié de plusieurs éléments majeurs. Le premier, est d’ordre financier, la SAS a tiré parti d’un plan local de dynamisation (400.000€ ont ainsi été récupéré suite au plan national de restructuration des sites de défense parmi lesquels celui de la Courtine) et bénéficie en outre d’un loyer faible. Deuxième point, le contrat de filière  avec la SVA Jean Rozé qui fixe un prix plancher qui tient compte des coûts de production (prix du maigre et prix de l’alimentation).
Autre atout la méthanisation « La vente du méthane à Metha énergie 23 permet d’approcher le prix de la litière », souligne Gilbert Mazeau, porte-parole de la SAS. De quoi alimenter, à défaut des caisses, une certaine fibre écologique, à laquelle contribue aussi le volet photovoltaïque. Un alibi bienvenu à l’heure où le projet reste malmené par un certain nombre d’associations. « Le projet répond aux directives européennes en matière d’énergies renouvel-lables », reprend Pierre Chevalier. « Et le projet est respectueux du bien-être animal... suivant le droit européen. »
Un message que relaye le député Jean-Baptiste Moreau : « Ce projet répond aux préoccupation de bien-être animal... Les animaux sont bien mieux ici que dans nos bâtiments qui sont moins adapté, c’est un faux procès. » Faux procès mais vraie opportunité, selon lui. « Ce type de projet est en train de servir de modèle. Garder les broutards sur le territoire plutôt que de les envoyer en Italie, garder la valeur ajoutée, c’est important. D’autant que c’est une viande de plus en plus consommée en France, il y a un potentiel sur le marché français. »