Fil info
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
09:49RT : Les agriculteurs souhaitaient rencontrer la Préfète de la Creuse et le député, réunis hier à la préfecture de Guére… https://t.co/zkY4EfPrKN
08:56 avec Thomas Milon et Marion Haranger à , bourg perché dominant la et célèbre pour son école… https://t.co/wBsm2VP5fb

Aubusson : fleurs sur la ville

Sud creusois

Pressé, toujours. Au quotidien, le temps de rien. Pour les vacances, le regard porté au loin... Toujours. Trop pressé, trop enflammé pour voir ce qu’il y a tout simplement, à ses pieds. L’office de tourisme d’Aubusson-Felletin organisait, mardi, le Salon du miel et produits de la ruche. Un rendez-vous traditionnel dans le cadre duquel était proposé une balade articulée autour des plantes comestibles qu’on peut dénicher dans les environs d’Aubusson.
Voici deux éditions que le Salon du miel ne se fait plus à la MEFAA à Aubusson mais à l’office de tourisme... un cadre plus resserré, moins aseptisé et cela va sans dire  plus agréable. Un changement de forme mais aussi un changement de ton puisqu’il accompagne la nouvelle orientation de l’office de tourisme : pas forcément moins de tapis mais beaucoup plus de nature.
« On a vraiment voulu, cette année, proposer une offre autour de la nature », explique Agnès Florentin, responsable de l’office de tourisme. « On a développé une thématique randonnée qui couvre l’ensemble du territoire (1) et on a travaillé tout l’été avec le CPIE sur des sorties à thème. » C’est ainsi qu’aux côtés des stands des apiculteurs se trouvait celui du CPIE des pays creusois représenté par un colosse souriant, Florentin Brard, éducateur à l’environnement, chargé de développement durable, qui informait en fin d’après midi les curieux sur les plantes comestibles.
Un peu plus tôt, il en guidait une trentaine d’autres, une heure et demie durant, des hauteurs d’Aubusson aux berges de la Creuse et leur montrait à quel point cette cité était à croquer.
« En Creuse, l’avantage c’est que les villes deviennent très vite boisées passé le centre. On a donc vu pas mal de plantes : le plantin majeur, au petit goût de champignon, le tilleul utilisé comme base pour salade, l’aubépine et ses propriétés sur le coeur. Le but familiariser les gens avec ces plantes », résume l’intervenant. « Des plantes que tout le monde connaît sans parfois y mettre un nom. »
Une façon d’amener les gens à regarder ce qu’il y a autour, tout près... qui constitue un double intérêt : non seulement, ces plantes, il n’y a pas besoin de cultiver mais en plus elles sont bonnes pour la santé. Un petit plus à l’heure où on parle beaucoup du bien manger...
« La plupart plantes comestibles sont abondantes, il n’y a pas de risque de surcueillette à condition de prendre simplement le nécessaire et de laisser le reste pour la nature », prévient Florentin Brard.
« Le plus gros risque, c’est que c’est tellement commun que les gens ne prennent pas le temps de regarder les propriétés, le dosage, les contre-indications potentielles... Il y aussi des risques de confusion, l’ail des ours avec le muguet. Après, c’est comme les champignons, il y a des règles de base pour éviter de s’empoisonner. »

(1) Prochains rendez-vous le 14 août à Aubusson pour un panorama de la ville ; le 21 août, rendez-vous à Saint-Marc-à-Loubaud pour un circuit autour du pont de Senoueix ; et le 28 août à Gioux pour une découverte des landes à bruyère. Renseignements, inscriptions : 05.55.66.32.12