Fil info
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
09:49RT : Les agriculteurs souhaitaient rencontrer la Préfète de la Creuse et le député, réunis hier à la préfecture de Guére… https://t.co/zkY4EfPrKN
08:56 avec Thomas Milon et Marion Haranger à , bourg perché dominant la et célèbre pour son école… https://t.co/wBsm2VP5fb

Sécheresse, orage, ô désespoir

Météorologie

Voici près de dix ans que, l’été venu, les couleurs emblématiques du département finissent par le déserter et qu’en août, principalement, le pays vert et bleu devient le pays jaune soufre et jaune queue de vache. L’herbe hier encore flave et croustillante n’est tout simplement plus... Presque comme la Voueize dans une situation critique. Une situation évoquée, entre autres, à la préfecture, lors de la réunion du comité sécheresse (1) :  le orange canicule à peine levé, la Creuse revêt le orange sécheresse.
Si dans la nuit de mercredi à jeudi un bel orage s’est abattu sur la Creuse... et que d’autres sont annoncé, ils ne présagent en rien de l’évolution de la sécheresse qui pourrait redémarrer... et de plus belle. « Aujourd’hui il y a de la pluie, mais ça ne doit pas faire oublier la situation dans laquelle se trouve la Creuse », résume la préfète Magali Debatte qui prenait le matin-même des mesures de restriction de l’usage de l’eau jusqu’au 31 août (lire ci-dessous). Et la situation est critique sur l’ensemble du département où le débit des cours d’eau a enregistré une diminution rapide et brutale : seuil de crise renforcée atteint  sur la Voueize ; seuil de crise atteint sur le Thaurion, la Creuse et la Tardes ; alerte sur la Vige et la Rozeille. Le Cher n’en est pas loin.
« Cette situation de crise qui se répète tous les ans doit mener à une réflexion collective », souligne la préfète, qui évoque la prise de compétence prochaine de la Gemapi par les EPCI, les pistes dégagées par la Chambre d’agriculture autour des retenues collinaires, ou encore l’utilisation des eaux souterraines. « Le comité doit devenir un lieu de réflexion. » Plus dur, en plus d’anticiper, le comité aura à naviguer au milieu des conflits d’usage.
« On ne peut pas opposer les aspects écologiques et les activité humaines », insiste Nicolas Simonnet, vice-président du Conseil départemental de la Creuse en charge du développement économique, de l’agriculture et du tourisme. « Oui, on est pour la continuité aquatique, mais il y a une vie humaine et une activité qui est importante pour le département. Les deux peuvent cohabiter mais trouver équilibre, c’est à nous de le faire. »

(1) La réunion a mis autour de la table représentants du Conseil départemental, des chambres consulaires, du syndicat des étangs, de la fédération de pêcheur, de la FDSEA ou encore du Modef.