Fil info
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O
19:45Indre : Les Gilets jaunes ont convergé vers Le Blanc, samedi -> https://t.co/bfiI9kPhuJ
19:42Indre : Le Racc a tenu une mi-temps -> https://t.co/e0v3QT3nb0
19:38Indre : Déols élimine Le Poinçonnet -> https://t.co/7tbb3lRMVx
19:18Sarlat-la-Canéda : Sarlat « Jaune » de monde -> https://t.co/COjSLlHXwY
19:14Dordogne : Démonstration de force pour Beynac -> https://t.co/eTd39JRnkf
18:53 Qui c'est qui a dit déjà sur une radio : "ferme ta gueule... Ferme ta gueule". On dédie ces mots à Valls
18:52RT : Ça vient donner des leçons sur l’antisémitisme mais ça manifeste avec l’extrême droite en Espagne. Honte à vous… https://t.co/7IfSLQYbA5
18:52RT : Je souhaite que la colère sociale s'exprime dans les urnes à l'occasion des élections européennes. sur… https://t.co/gbJfKNMXjg
18:51RT : Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
18:38Périgueux : Les jeunes sapeurs-pompiers récompensés de leur engagement -> https://t.co/zYXMJsV5Tl
18:28Sarlat-la-Canéda : Les travaux du futur pôle culturel reprennent -> https://t.co/wyRlS6efVQ
17:54Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
17:49Chameyrat : L’Agglo touchez pas à notre eau ! -> https://t.co/z0VQpuql6b
13:35Egletons : Un forum détecteur de profils | L'Echo https://t.co/RBvrrgS8xu via
13:31Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers | L'Echo https://t.co/ZZ7h4gSQOl via
13:29Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants | L'Echo https://t.co/88Vf1RrDTa via
09:51À méditer par tous ceux prompts à dénigrer, critiquer voir insulter et grands adeptes de surtout ne pas s’engager d… https://t.co/Nze61oo9zW

La parentalité, une affaire de familles

Guéret

Depuis longtemps, la Ville de Guéret mène des actions envers les enfants et les adolescents mais peu à destination des familles. Le programme de « soutien aux familles et à la parentalité » a été monté pour combler ce manque.
La troisième édition vient d’être lancée avec une première réunion d’information. «C’est vrai qu’il y a un besoin, note Delphine Guerrier-Romano Da Cruz, la coordinatrice parentalité. Mais ce qui nous conforte dans notre démarche, c’est que nous avons un retour très positif des familles qui ont déjà participé au programme.»
L’objectif principal de cette opération, mise en place avec l’IREPS (Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé), est d’améliorer la relation entre les parents et les enfants grâce à une communication de qualité, une ambiance à la maison plus détendue et une écoute mutuelle renforcée. Mais cela agit aussi de manière efficace sur la confiance en soi des parents et crée du lien social puisque dix familles peuvent s’engager. «Nous n’allons pas dans les familles et nous ne sommes pas dans une relation individuelle», précise Delphine Guerrier-Romano Da Cruz.
Mais finalement, ce sont peut-être les familles qui ont déjà participé qui parlent le mieux de cette action, à l’image de Samantha, une maman visiblement ravie de partager son expérience : «Les parents qui viennent ne le regretteront pas, c’est un plus ! J’ai appris à prendre sur moi, à mieux tenir compte de la différence entre mes enfants; ils n’ont pas le même âge, pas les mêmes envies, pas les mêmes réactions. J’ai aussi appris à prendre du temps pour moi.»
Les ateliers sont ritualisés : ils commencent par un accueil goûter qui est suivi d’une heure avec un groupe enfants et un groupe parents, et se terminent par une heure où tout le monde est regroupé. Des échanges sont organisés sur les problèmes du quotidien, abordant de nombreux sujets comme l’autorité, le sommeil et bien d autres encore.
Cette première réunion n’a pas rassemblé grand monde. «C’est normal, insiste Delphine Guerrier-Romano Da Cruz. Les familles n’osent pas vraiment venir, il faut donc instaurer une relation de confiance. Mais je n’ai aucun doute sur le succès de cette troisième édition !» Les modalités d’organisation ont été abordées, les objectifs du dispositif également. Des témoignages de familles qui ont déjà participé, oraux ou écrits, ont été très appréciées par les personnes présentes. La parentalité à Guéret, ça marche !