Fil info
18:42 en Corrèze aussi c est l Amérique 😉 je la love tro… https://t.co/RlpTUeHwyu
16:14RT : ⚠️ Le département est placé en ⚡️ Soyez prudents dans vos activités extérieures et vos déplacements… https://t.co/ADlGXECG2w

La parentalité, une affaire de familles

Guéret

Depuis longtemps, la Ville de Guéret mène des actions envers les enfants et les adolescents mais peu à destination des familles. Le programme de « soutien aux familles et à la parentalité » a été monté pour combler ce manque.
La troisième édition vient d’être lancée avec une première réunion d’information. «C’est vrai qu’il y a un besoin, note Delphine Guerrier-Romano Da Cruz, la coordinatrice parentalité. Mais ce qui nous conforte dans notre démarche, c’est que nous avons un retour très positif des familles qui ont déjà participé au programme.»
L’objectif principal de cette opération, mise en place avec l’IREPS (Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé), est d’améliorer la relation entre les parents et les enfants grâce à une communication de qualité, une ambiance à la maison plus détendue et une écoute mutuelle renforcée. Mais cela agit aussi de manière efficace sur la confiance en soi des parents et crée du lien social puisque dix familles peuvent s’engager. «Nous n’allons pas dans les familles et nous ne sommes pas dans une relation individuelle», précise Delphine Guerrier-Romano Da Cruz.
Mais finalement, ce sont peut-être les familles qui ont déjà participé qui parlent le mieux de cette action, à l’image de Samantha, une maman visiblement ravie de partager son expérience : «Les parents qui viennent ne le regretteront pas, c’est un plus ! J’ai appris à prendre sur moi, à mieux tenir compte de la différence entre mes enfants; ils n’ont pas le même âge, pas les mêmes envies, pas les mêmes réactions. J’ai aussi appris à prendre du temps pour moi.»
Les ateliers sont ritualisés : ils commencent par un accueil goûter qui est suivi d’une heure avec un groupe enfants et un groupe parents, et se terminent par une heure où tout le monde est regroupé. Des échanges sont organisés sur les problèmes du quotidien, abordant de nombreux sujets comme l’autorité, le sommeil et bien d autres encore.
Cette première réunion n’a pas rassemblé grand monde. «C’est normal, insiste Delphine Guerrier-Romano Da Cruz. Les familles n’osent pas vraiment venir, il faut donc instaurer une relation de confiance. Mais je n’ai aucun doute sur le succès de cette troisième édition !» Les modalités d’organisation ont été abordées, les objectifs du dispositif également. Des témoignages de familles qui ont déjà participé, oraux ou écrits, ont été très appréciées par les personnes présentes. La parentalité à Guéret, ça marche !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.