Fil info
12:43RT : Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
12:27Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
11:50Haute-Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau | L'Echo https://t.co/F9iC0ipg4m via
11:23RT : ⚠️Accident poids lourd impliqué sur dans le sens ▶️ entre les sorties n°53 (Nespouls) et n°54… https://t.co/PIRsQLIjpi
10:26Bergerac : Code du Travail : le Campanile sur le grill des Prud’hommes -> https://t.co/c7o4oXC2g0
10:10Ussel : Une campagne participative pour maintenir le bar d'ânes -> https://t.co/9M3egHciGr
09:57RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg

100e "territoire bio engagé"

Gentioux

La commune de Gentioux-Pigerolles a reçu le 100e label régional «Territoire Bio engagé» dans les locaux du restaurant bar de la ferme des Nautas. Il récompense les communes qui respectent les objectifs du Grenelle de l'environnement : 6% de la surface agricole et 20 % dans les cantines scolaires en bio.
Gaël Delacour et ses serres à légumes, le Gaec du Barry avec ses volailles et broutards et le Gaec Chatoux-Jeanblanc-Pichon avec ses cul noir, ovins et bovins, représentent plus de 32% de la surface agricole. La municipalité a accompagné l'installation de ces 7 jeunes qui n'avaient pas froid aux yeux : pratiquer l'agriculture bio à 800 mètres d'altitude, y compris des légumes sous serres, était une gageure qu'ils ont su relever. Des membres du conseil municipal ont aussi participé personnellement à l'appel de fonds lancé pour le restaurant-bar. La cantine consomme près de 40 % de produits bio. Plusieurs projets sont en cours d'installation : naisseur cul noir, paysan-boulanger. Une autre ferme biologique élève des agneaux et fait de la recherche scientifique sur la commune.
Geneviève Barat, vice-présidente régionale en charge de la ruralité, a souligné le soutien de la Région au développement agricole ; il passe à ses yeux par une plus grand valeur ajoutée dans les fermes, et la libération de la «mal-bouffe» pour la génération montante. Le consommateur est prêt à participer à cet effort qui garantit le maintien des agriculteurs et l'indépendance alimentaire.
Dominique Simoneau, entourée de son conseil municipal, s'est félicitée de ce nouveau label biologique et du circuit ultra-court mis en place dans sa commune : les produits d'Emergence bio peuvent être consommés sur place dans le restaurant-bar de la ferme. La municipalité a fait le choix d'acheter sa consommation alimentaire à l'épicerie locale, gage du maintien du commerce de proximité sur place. Elle a fini sur une note d'optimisme entrepreneurial : « Tentons, tentez, pour ne pas avoir de regrets ».
Olivier Touret, président du groupement des agriculteurs biologiques a souligné le caractère interdisciplinaire d'Interbio : producteurs, transformateurs, commerçants et enseignement agricole. Il s'est réjoui des 734 hectares de cultures biologiques sur la commune, de l'arrivée de nouveaux producteurs, de l'épicerie locale, du marché d'été et d'initiatives citoyennes comme la Bascule.
Jouanny Chatoux a conclu sur les problèmes des prix, déterminant pour le maintien des agriculteurs et éviter qu'ils ne se retrouvent au RSA.