Fil info
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ

Georges Nigremont, une histoire

Patrimoine

ce mardi après-midi de novembre à Crocq. Le collège Georges Nigremont du nom d’auteur de Léa Pelletier-Vedrine née non loin d’ici à La Villeneuve a reçu la visite de Valérie Simonet, présidente du Conseil départemental pour remettre aux élèves une réédition de son ouvrage qui a reçu le prix Jeunesse 1937 Jeantou, le maçon creusois. Un acte symbolique.
Ce collège «à taille humaine», «le collège d’un pays» comme le décrit le maire de la commune Jacques Longchambon, malgré quelques turbulences, porte depuis une vingtaine d’années le nom de Georges Nigremont, pseudonyme de Léa Pelletier-Vedrine, qui a réalisé plus de 150 écrits. Cette institutrice pédagogue «dont (la) passion pour la transmission demeure, note le principal du collège,  Christophe Burc. Nul autre nom ne pouvait mieux convenir à cet établissement», poursuit-il faisant référence aussi à cette femme libre, indépendante dont l’héritage demeure intacte. «Elle méritait d’avoir un collège à son nom, à nous d’y faire honneur», ajoute-t-il. Les 97 élèves ont rejoint la salle de réfectoire et un par un reçoivent des mains de la présidente cette réédition réalisée par le Conseil départemental pour le 80e anniversaire de l’ouvrage, enrichie de documents uniques et préfacée par Robert Guinot, journaliste. Une réalisation à laquelle le petit-fils de Léa Pelletier-Vedrine, Patrick Cabane, ému aux larmes devant une telle manifestation et sa femme Christiane ne sont pas étrangers. «Il aura de quoi les rendre fiers d’être et d'avoir été élèves à Georges Nigremont», complète le principal.
«Il était important de mettre en lumière cette histoire. L’histoire d’un petit garçon, Jeantou, qui nous fait se pencher sur les difficultés du monde rural et qu’il fallait partir», précise Valérie Simonet qui le sait certains des collégiens devront eux aussi partir mais elle l’espère pour mieux revenir et «construire la Creuse de demain.  Vous emporterez votre terre, votre histoire, vous ne ferez pas n’importe quoi, ça vous aidera à garder un cap».  
Livres à la main, chacun repart en classe ne sachant pas que cet événement les marquera sans aucun doute dans plusieurs années. Pour Patrick Cabane, les émotions sont loin d’être terminées. Dans le hall d’accueil est dévoilé devant les personnalités un portrait de sa grand-mère.
Au Centre de documentation et d'information (CDI) de l’établissement, est présentée l’exposition réalisée l’an dernier par les élèves aujourd’hui en 3e dans le cadre d’une pratique interdisciplinaire. Après avoir lu des extraits de Jeantou, le maçon creusois en français, ils ont travaillé en histoire l’industrie au XIXe siècle. «C’est un bel exemple de l’exode rural», explicite le professeur d’histoire-géographie, Régis Mignaton. Cette année, ils étudieront la terre d’exil qu’est la Creuse notamment lors de la  Seconde Guerre Mondiale avec l’accueil d'enfants juifs. Il faut dire que ce territoire est riche. Pour finir, avec leur professeur d’arts plastiques, ils ont créé des bandes dessinées reprenant les morceaux de vie de Jeantou, son départ, son mariage. Un travail complété par le projet patrimoine réalisé par les élèves de 3e désormais en  2nde avec l’intégration du Lycée des métiers du bâtiment de Felletin qu’ils ont visité et l’association les Maçons de la Creuse. Un travail complet remarqué par l’assistance.

Une exposition marquante
Durant l’été, c’est à Saint-Georges-Nigremont où s’était installé le grand-père maternel de Léa Pelletier-Vedrine dans le village de la Cour où habite toujours Patrick et Christiane Cabane, son petit-fils et sa femme qu’une exposition retraçant une soixantaine d’années de sa vie était présentée. Elle a été réalisée par l’association Lacmé d’Yzeure dans la salle de classe ouverte par l’auteure creusoise. Et quel succès ! Saint-Georges a enregistré 3.000 visiteurs au cours de l’été.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.