Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Heureux qui comme Jérémie Sauty...

Les Républicains

Il a invité tout le monde à la Courtine, ses soutiens, ses électeurs et puis aussi ceux qui n’ont pas du tout voté pour lui, parce que ce jour-là... c’est jour de fête. Des raisons de la faire, celui qui a pourtant perdu, hier, au deuxième tour des législatives n’en manque pas.
Les mots de consolation, il n’en a pas besoin, le toujours aussi enthousiaste Jérémie Sauty est, parmi ses soutiens devant son local guérétois, comme sur un nuage. Difficile de croire qu’il n’a pas été élu. La bonne figure d’un fair-play de façade ? Non. La simple continuité du tour précédent. « J’ai 27 ans, j’étais au deuxième tour, c’est énorme. Je n’ai pas pris une branlée, c’est énorme », commente-t-il tout simplement. « Je suis très satisfait de ce score. On était partis avec deux fois moins de voix. Et il y a trois mois, nous étions encore très mal embarqués... »
À 6.121 voix de Jean-Baptiste Moreau, sur ce second tour, Jérémie Sauty a en une semaine réussi à grappiller. Ce qui lui a manqué ? Le temps. Le temps... Et la bobine d’Emmanuel Macron sur ses affiches. « Je reconnais qu’Emmanuel Macron a fait un bon mois  présidentiel... Mais, insiste-t-il, je reste républicain.»
Conscient que l’écart aurait aussi pu s’intensifier dans le sens inverse, le jeune candidat des Républicains est formel : « on a donné un nouveau sentiment de fraîcheur. » À partir de là, la reprise du travail au Conseil départemental, et surtout, après quelques jours de vacances, la réorganisation du parti. «Au niveau national il y a eu des défections, c’est un problème. J’espère qu’ils seront remplacés par des jeunes. On va essayer de profiter de cette dynamique», annonce Jérémie Sauty, dopé aussi par ce qu’il qualifie, son score de 213 voix sur la commune de la Courtine à l’esprit, de «grande victoire sur cette terre de gauche.»
Cette «dynamique» n’arrive toutefois pas à masquer le fort taux d’abstention observé lors du premier et du second tour. «Les affaires ont dégoûté les gens. Ils sont déçus de la classe politique... à tous les niveaux.» Et là dessus aussi, il va y avoir du boulot.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.