Fil info
19:59Tulle : Des fèves accordéonistiques pour les galettes des rois -> https://t.co/EQF9A62zha
19:40Brive-la-Gaillarde : Le Père Noël est un motard ! -> https://t.co/MYEevA9FYt
18:35Indre : Une centaine de manifestants à l’appel des syndicats -> https://t.co/qqJQzjVhFQ
18:35Indre : Pour les retraités, «le compte n’y est pas» -> https://t.co/27g7WGfqj4
17:15Bergerac : CAB : le temps de travail des agents éclaté façon puzzle -> https://t.co/gxd3F8QxD2
17:11France : Les retraités restent déterminés -> https://t.co/O8viflF0x6
17:09RT : Mobilisation sociale en : le préfet demande aux manifestants et habitants de participer à la future concer… https://t.co/887GzevzqC
16:49Marquay : Dossiers du conseil communautaire -> https://t.co/obcn1gJny1
15:49Périgueux : Macron met les agents de la Sécu à la rue -> https://t.co/d41enQ2RI2
15:45Coulounieix-Chamiers : Notre santé indissociablement liée à celle de la planète -> https://t.co/NJWxP6RNLY
15:40Saint-Gaultier : Retour en images sur le marché de Noël -> https://t.co/YY3KNhi2jr
15:32La Châtre : Comme au collège, valorisons notre jeunesse ! -> https://t.co/dW8Qs5kmON
15:20Région : L'ex-député Alain Marsaud condamné pour l'emploi fictif de sa fille -> https://t.co/EM2TwMICVX
10:44Dans l' de ce mardi 18 décembre, un article sur l'inauguration de la Salle Roland Pierrot au l… https://t.co/kllgoeoOfh
07:54Région : Ils défendaient seulement une petite ligne -> https://t.co/WBXAcRuG7n
07:53Région : Conseil régional: budget maîtrisé? -> https://t.co/P4ei2EH00Q
07:50 agriculteurs # - -Vienne : Les JA dénoncent le déficit d’image et de revenus -> https://t.co/5DAdEmXrVp

Améliorer l'Europe de demain avec les propositions des citoyens

Citoyenneté

Sur les marches de la mairie de Guéret en ce samedi, flotte un deuxième drapeau européen, celui d’Ariane et de Baptiste, de l’association des Europe et des hommes. Tous deux sont étudiants lillois et ont décidé de faire un tour de France pour évoquer l’Europe et faire émerger des propositions de citoyens pour l’améliorer.
Partis de Lille le 12 octobre dernier, les deux jeunes gens ont déjà parcouru plus d’une centaine de villes telles Amiens, Brest, Nantes, Poitiers, Clermont-Ferrand ou encore Nohant-Vic (Indre) le matin même de leur arrivée à Guéret avant de rejoindre Bellac le lendemain puis de partir vers le Sud puis l’Est de la France, deux secteurs qui leur restent à découvrir. Ils se sont donnés 6 mois pour faire 2-3 villes de tous les départements métropolitains.
A leur arrivée dans la ville, ils se baladent et discutent au fil des rencontres avec les badauds ou même font du porte-à-porte. L’idée est d’amener les gens à parler de l’Europe. «L’Europe est sous-exploitée, beaucoup de gens nous disent qu’ils la connaissent  mal donc cela ne les intéressent pas. Ils aimeraient savoir comment ça se passe dans les autres pays et avoir l’actualité de Bruxelles», explicite Ariane. «Nous essayons d’informer mais le but premier c’est de donner la voix à ceux qui se sentent loin de l’Europe, il fallait que l’on rapproche l’Europe des gens», ajoute Baptiste. Dans leurs discussions, l’envie de quitter l’Union européenne ne ressort par forcément mais il y a une volonté d’harmonisation. «Il y a un désaccord clair avec l’Union européenne actuelle mais ils veulent une Union européenne plus forte, plus soudée, plus harmonisée, plus sociale», précise Ariane. D’autres proposent l’apprentissage des langues étrangères le plus tôt possible. Des propositions qu’ils ont retrouvées lors de leur tour en Creuse, plus précisément à Guéret et La Souterraine. Ils demandent également un président européen, une politique européenne unie pour l’accueil des réfugiés, une harmonisation budgétaire et fiscale entre les pays mais aussi plus d’informations sur son rôle et ce qu’elle fait...
Baptiste et Ariane rencontrent beaucoup moins de gens qui refusent de parler  que ce qu’ils pouvaient imaginer. «Il y a des attentes, une demande d’informations. Ils ont envie de voir leur député européen», notent les étudiants.
Pour ceux qui aimeraient parler d’Europe et qui n’ont pas eu la chance de les croiser, ils peuvent faire leur proposition sur leur site Internet*.
Ils travailleront toutes les propositions avec un centre de recherche pour les compiler dans un recueil qu’ils donneront à toutes les instances concernées qu’elles soient européennes ou locales.
Un autre livre sera destiné au grand public relatant leur périple.
 

* Informations sur www.deseuropeetdeshommes.eu Un sondage sera effectué pour voir quelles propositions sont plébiscitées.