Fil info
23:55International : Assécher financièrement le terrorisme -> https://t.co/qQrR5pd3v7
23:53France : Quartiers prioritaires : 5,5 millions de citoyens concernés -> https://t.co/pvYnFmh0iR
23:50France : Philippe Evain : « Le PDG d’Air France et le Premier ministre doivent écouter » -> https://t.co/mh4PQ2hvtV
22:37RT : Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:04Football : La Berri doit prendre des points -> https://t.co/PI0t5lnA5t
22:02Rugby : Deux approches différentes -> https://t.co/E0yVUAhajw
18:45Bélâbre : La micro-brasserie Porcupine en pleine fermentation -> https://t.co/8QsD8c1Aua
18:42Chasseneuil : Le chef cuisinier Pierre Simon investit l’Auberge des saveurs -> https://t.co/DlTqCEuC2w
18:41Indre : Mutuelle familiale de l’Indre : indépendante et fière de l’être ! -> https://t.co/lBo6aw5K6R
18:01# # - -Vienne : «Jac» vous croque au Salon des artistes de Saint-Priest-Taurion -> https://t.co/qQjO2XMUsO
17:41Les reliefs de Saint-Goussaud ont été le théâtre d’une manifestation sportive d’ampleur, avec le championnat région… https://t.co/JHJezYLEuF
17:34RT : Dans notre édition aujourd'hui : - Nouvelle-Aquitaine : une baisse des chiffres du chômage assez contrastée - Unive… https://t.co/7TvHetdBzz
16:56Région : Il dealait pour payer sa consommation -> https://t.co/ZZzC6yz2Ot
16:36Sarlat-la-Canéda : Le festival des Arts en Folie fête ses 20 ans sur un fil -> https://t.co/DbXeNA5VGZ
16:24Région : En "route" pour le concours de nouvelles 2018 -> https://t.co/PJ9PslpzDB
16:23 sera au salon du livre de Palluau sur indre le dimanche 6 Mai avec les auteurs Cluzel et Verger… https://t.co/YUvE3K1tln
15:34Périgueux : Nouvelle vie pour la médiathèque -> https://t.co/tFL2fToDvR
15:16Dordogne : « Nous ne faisons pas que des manifestations » -> https://t.co/qIS057ok6G
15:15Dordogne : Une grande marche du rail le 3 mai -> https://t.co/gOQxO0gJ2B
14:59Saint-Laurent-sur-Manoire : Quel chantier ces vacances ! -> https://t.co/xmNojlm4jI
12:51Disparités entre les régions conséquences de la politique Jacobine des https://t.co/EM0cMfhlTm
12:45 sommes capables d'identifier et mieux gérer le volet formation & apprentissage https://t.co/i9vj5yGySb
12:11Corrèze : Devoir de mémoire international | L'Echo https://t.co/xU5bzEztGg via
12:11Sérandon : Bilan et persperctive de la Société Hydro-Electrique du Midi | L'Echo https://t.co/v14SVQvpIa via
09:43Fanlac : Incompréhensible que des gens puissent tuer sans état d’âme -> https://t.co/EacKb9jAj3
09:02Dans notre édition aujourd'hui : - Nouvelle-Aquitaine : une baisse des chiffres du chômage assez contrastée - Unive… https://t.co/7TvHetdBzz
08:39Sérandon : Bilan et persperctive de la Société Hydro-Electrique du Midi -> https://t.co/9NEMjGofBy

Les jeunes testent "Tardis", simulateur d'entretien d'embauche

Parcours des métiers

La semaine dernière, la mission locale de la Creuse organisait son premier Parcours des Métiers. A occasion particulière, découverte surprenante et intriguante. Atef Ben Youssef, chercheur à l’université de Paris Sud était dans les locaux du BIJD jeudi après-midi pour dévoiler «Tardis».

Ce projet de recherche, financé par l’Union Européenne, est un simulateur d’entretien d’embauche. Toute l’après-midi, les candidats se sont succédé dans un bureau face à un employeur... virtuel.

Ce dernier reproduit les conditions d’un entretien d’embauche. Face au candidat, il lui demande de se présenter, de dévoiler ses objectifs, ses attentes, ses qualités ou ses défauts. «Il y a différents scénarios mais pour l’instant, on reste dans le général», indique le chercheur. Durant l’entretien, le candidat testeur est équipé d’un microphone et d’un détecteur de gestes. Le premier enregistre les paroles «ce qui permet d’analyser la prosodie, c’est-à-dire la façon de parler», indique Atef Ben Youssef. Le second enregistre la gestuelle : «Si vous croisez les mains, si vous vous grattez la tête, c’est indiqué».

A la fin de l’entretien, une analyse est réalisée. Deux versions existent : «Un conseiller analyse et donne des conseils ou l’agent virtuel donne un topo de ce qui a été fait». Atef Ben Youssef privilégie l’«analyse réelle» : «L’intervention de l’humain est importante car c’est elle qui interpelle».

Ce projet offre la possibilité aux intéressés de s’améliorer. C’est le cas de Sébastien. Le demandeur d’emploi de 22 ans a compris les points à bonifier : «J’ai pu voir avec le logiciel que je manquais de confiance. De même, durant l’entretien, j’avais sans le remarquer les bras croisés et on m’a expliqué que c’était une erreur». Pour le jeune homme,  «Tardis est un outil intéressant pour emmagasiner de l’expérience pour les futurs entretiens».

Il offre également un appui, un soutien aux conseillers et conseillères : «Cet outil est une aide. Il permet de donner un retour sur ce qui a été fait», ajoute Atef Ben Youssef.

A terme, l’objectif est d’intégrer «Tardis» dans toutes les missions locales et établissements européens de ce type. La mission locale de la Creuse est déjà séduite mais devra patienter. L’outil est encore en phase d’expérimentation et ne devrait pas être opérationnel avant le début de l’année prochaine. Cela mettra un point final à trois années de travail.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.