Fil info
21:54 L’ dans tous ses états: https://t.co/npjyHB909b
21:37 Merci. Le Pont Saint Chrétien Chabenet dans l’Indre, département où j’ai eu la chance de travailler pend… https://t.co/oXJrlcTpXJ
18:10 Rire
18:06 Merci bien, hein ! Tout le monde en nervous breakdown.
17:59 Bonjour huber
15:46 Ca risque pas de s'arranger avec une uberisation du travail.

La conscience de classe à réveiller

Social

L'Union Départementale CGT de la Corrèze a organisé à Tulle son 37ème Congrès salle de l’Auzelou. Sylvain Roch a été réélu à la tête de l’UD pour un nouveau mandat de trois ans. Election des 39 membres du CE, échanges sur les moyens d’actions, bilan syndical et convivialité ont marqué les deux jours de travaux.

En cette fin de semaine, le syndicat CGT a planché  en présence de plus de deux cents représentants des différents syndicats et sections.
Dans son discours de clôture hier en fin de matinée, Sylvain Roch, réélu pour un second mandat aux commandes de l’UD-CGT de la Corrèze, motivait ses camarades cégétistes d’une voix enfiévrée : «Dès demain, la CGT sera visible. On va rester dans la lutte. On n’a pas le choix. C’est  l’avenir de nos enfants.Vive la CGT Corrèze !».
Et l’ensemble ou presque des syndicalistes de se lever en brandissant le poing pour entonner l’Internationale...
Peu avant, le secrétaire de l’UD  réélu à l’unanimité comme les 39 membres du CE* (lireen fin d'article) disait également que sa candidature «ne  tombait pas forcément sous le sens»... «ça veut dire que les difficultés de la vie syndicale font qu’on a tous des occupations diverses et variées et  qu’il est difficile parfois de s’organiser pour faire vivre toutes les structures. On n’échappe pas à cette question aussi en Corrèze» explique Sylvain Roch. Durant les trois années de mandat écoulés, de nombreux mouvements sociaux  ont battu le pavé de toutes les couleurs : blanc, rouge, jaune, noir, rose... sans trouver de point de convergence :  «On a l’impression que ces salariés demandent le soutien des syndicats, de la CGT en  particulier alors que la CGT c’est leur outil. C’est là ou on pêche dans le fait que les travailleurs ne viennent pas à la CGT, en ne comprenant pas que  c’est la maison des travailleurs» constate le secrétaire.
Le syndicat CGT voit dans la lutte  le moyen de retrouver cette conscience de classe qui semble faire défaut même si des divergences existent au  sein du syndicat sur la stratégie à adopter : lutte frontale ou bien laisser une place à la négociation.
«Dans le rapport qu’on a par exemple aux comités régionaux, à la structuration que l’on veut avoir, on voit bien que la question au cœur du débat, est  quelle CGT on veut en Corrèze ou au plan national. Il y a une longue tradition de débats à la CGT, elle vit dans le débat» analyse Sylvain Roch.
Fort de plus de 3.000 encartés, le syndicat CGT reste toujours le premier syndicat en Corrèze. Il mène depuis quelques années des actions au plus près du terrain social et économique en ciblant des secteurs où  il est absent : commerces, services, PME etc. Ce travail «de fourmi» est rendu difficile par le poids de la discrimination syndicale toujours  opérante dans tous les secteurs d’activités !
En interne, le syndicat CGT cherche à plus de synergie entre les trois UL-CGT.   
«Démontrer dans nos actions quotidiennes hors la grève, que les militants CGT sont des salariés avec les salariés,  qu’on décidera de tout  ensemble, c’est ce travail-là qu’il faut mener» résume Sylvain Roch .

 

Les élus du CE UD
Fédérations :
Cheminots : Hervé Pineaud (Brive) ; Gilles Tardieu (Brive) ; Thomas Auriel (Ussel)
FAPT : Jean-François Chaudières ; Serge Deveix
FERC : Sylvain Roch (AFPA)
FNME : Béatrice Dubreuil-Fanthou ; Amélie Rivière ; Armelle Thomas-Traversari (Energie COCA)
FNTE : Eric Capy (SMQ/SQ/BGS) ; Richard Mas (Défense Corrèze retraité)
Organismes sociaux : Gisèle Roussel (ADAPAC) ; Fabienne Cassagnes (CAF Brive) ; Anne-Laure Peschadour (CPAM)
Santé Action Sociale : Thierry Rousseau (CH Brive) ; Laetitia Bourdet ; Leila Combalier ; Béatrice Moinet (CH Tulle) ; Marylène Chastagner (CH Ussel retraitée) ; Dominique Gratadoux (CH Ussel) ; Nathalie Cousty (EHPAD Argentat) ; Fabienne Matt (EHPAD Donzenac) ; Faustino Sanchez (EHPAD Seilhac) ; Jean Marc Soulier (EPDA du Glandier) ; Jacqueline Eyrolle ; Danielle Vignal (USD 19 retraitées) ; Joëlle Fargeot ; Marie Marques ; Anne-Marie Teixeira (PEP 19) ;
Services publics : Patrick Courteix (EHPAD Bugeat) ; Christelle Jarrige (Mairie Tulle) ; Bertrand Lefevbre (Eau SAUR) ; Hervé Ribes (CD 19) ; Stéphanie Chassing ; Alain Estrade ; Stéphanie Maury ; Martine Ranchin (Individuels
Territoriaux 19) ;
UCR : Alain Moinet ; Michel Planche (USR)

*Béatrice Moinet a été élue Trésorière du CE

Serge Hulpusch