Fil info
21:54 L’ dans tous ses états: https://t.co/npjyHB909b
21:37 Merci. Le Pont Saint Chrétien Chabenet dans l’Indre, département où j’ai eu la chance de travailler pend… https://t.co/oXJrlcTpXJ
18:10 Rire
18:06 Merci bien, hein ! Tout le monde en nervous breakdown.
17:59 Bonjour huber
15:46 Ca risque pas de s'arranger avec une uberisation du travail.

"Hier les cendres", la transmission de la mémoire en question

Projection

Ce vendredi à Tulle, au collège Clémenceau, juste après la cérémonie en souvenir des événements de juin 44, a été présenté en avant-première le documentaire «Hier les cendres», de Stéphane Roland. Le film de 52 minutes a été tourné en Nouvelle Aquitaine et en partie à Tulle et Oradour-sur-Glane. Il y est question du projet pédagogique mené cette année sur les victimes du 9 juin 44 et leurs descendants entre les élèves de la classe de 3e2 du collège Clémenceau et les élèves de CM2 de l'école Joliot Curie. Plus largement, le documentaire impulse «une réflexion sur les lieux de mémoire, les politiques mémorielles en partant d’un constat : bientôt les témoins vont disparaitre. Comment transmettre la mémoire de la guerre, de ces événements avec l’objectif que cela ne se reproduise plus ?», souligne Patrick Séraudie de Pyramide Production, la société qui produit le film avec France 3 Nouvelle Aquitaine. «On observe des lieux de mémoire liés à la première et seconde guerre mondiale, on filme aussi des expériences menées avec des jeunes générations à Tulle ou encore à l'université d'Albi, sur les nouveaux outils numériques».
En 2017, Stéphane Roland, a réalisé «Le soliloque des muets» également avec Pyramide Production, sur les crimes commis par le régime du Général Suharto en Indonésie en 1965.

«Hier les cendres» sera diffusé sur France 3, lundi 10 juin après Soir 3 et vendredi 14 juin à 9h15.

Photo : Pyramide Production