Fil info
20:10Châteauroux : L’année 100 pour l’Apollo -> https://t.co/RI9ntgujKL
19:41📰C'était à lire aujourd'hui dans . C'est demain à : une rencontre… https://t.co/ImPRvqDSIQ
19:23Migné : Double inauguration au Domaine du Plessis -> https://t.co/vY3bKjB8Oc
19:22La Châtre : Patrick Judalet brigue un nouveau mandat -> https://t.co/MRf0VJNq06
19:21Issoudun : Finances publiques : les agents manifestent chaque vendredi -> https://t.co/j8ZuQTtAGW
19:20Châteauroux : Le quartier de la gare s’engage sur une nouvelle voie -> https://t.co/EIe1gsuIar
18:42RT : [Retour vidéo ] journée d'hier de végétation 🚒 sur la commune de . Merc… https://t.co/FZWV4sxuja
18:40Corrèze : Un Trésor public à sauvegarder -> https://t.co/YwwsZDJ7IW
18:39 Les sapeurs pompiers limitent les dégâts... mais qd même... Grosse imprudence à C dans… https://t.co/rnzCNa73Sa
18:32Jumilhac-le-Grand : Il brûle des herbes chez lui... et calcine presque un hectare -> https://t.co/aeIgQSuWSw
17:13RT : [presse] Manque d'AESH et terminale à 36 élèves à Bordeaux : les enseignants du lycée Magendie en… https://t.co/eQ8vcP2Str
17:13RT : Les salariés de General Electric s’apprêtent à se mobiliser à l’appel pour exiger l’arrêt du démantèlement de… https://t.co/yg5iKf1Edw
17:13RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
16:43France : Chez FO, les établissements tournent comme le père Ubu -> https://t.co/jao978AZB1
16:33RT : Et tuer le train des primeurs , c'est quel degré d'incivisme ? Mettre 20 000 camions en plus sur les… https://t.co/uzROQipj4l
15:42RT : 🚨L'association Saint-Junien Environnement nous informe de la non potabilité de la source publique de Saint-Martin-d… https://t.co/rnL2dLuiUK
14:50RT : Ils iront jusqu'à l'os. Et lorsque qu'ils seront arrivés à l'os il iront jusqu' la moelle. Des fous furieux ! https://t.co/k453evnJFg
14:50RT : RT si t'es Français et que t'as jamais rien conféré à Marine Le Pen. https://t.co/JQD2qrmPyd
14:50RT : Nous aussi ! On utilise Tweeter pour suivre les conneries du Grand Timonier imbu de sa personne ! https://t.co/43pNFu9fU9
14:49RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:49RT : 🚒🚒🚒🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒 + 🚁👮‍♂️ https://t.co/JWnJHEekVS https://t.co/9LRrX5zuMR
14:48RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
14:48RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
14:47RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
14:47RT : La préfecture de la et les sous-préfectures de et seront exceptio… https://t.co/YYph5lre5z
14:47RT : Les mots nous manquent à la lecture de cette phrase ignoble, les sentiments nous manquent devant tant de violence g… https://t.co/OfBORr83lk
14:47RT : Comment les gens de droite si prompts à défendre le retour à l’ordre moral, si à cheval sur les valeurs cathos, si… https://t.co/WmH2bPHe4q
14:46RT : Un excellent moment radiophonique mais surtout politique ! Il y a donc des citoyens.nes heureux de vivre sous la co… https://t.co/eU0OF4c8NB
13:04 Des infos forcément utiles aux agriculteurs. C dans : https://t.co/w80JfEbgL4
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA
10:14Dordogne : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/p2OZunzWhP
10:13Bergerac : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/XBlw0h6lPh
07:37Région : Après l'agression d'un de ses contrôleurs, la STCL veut «mieux sécuriser ses personnels» -> https://t.co/xiyBhsAcji
07:34# # - -Vienne : Jardin des traditions à Limoges, un air de Mont Gargan -> https://t.co/SHOElqSe7B
07:33# # - -Vienne : Une délégation cantonaise à Limoges -> https://t.co/Knyk6gVXqN
07:28# # - -Vienne : Mieux connaître le bâti miaulétou -> https://t.co/tcsEXFDRug
07:26Région : Entreprises, la folie du court terme -> https://t.co/QMv9DaDwWd
07:16Vézac : Réplique des opposants à la démonstration de force du président Peiro -> https://t.co/eUKaOt2hsd

Les services publics : un bien commun à préserver

Manifestation

Ce jeudi matin, entre 700 et 800 personnes environ ont défilé dans les rues de Tulle pour défendre la fonction publique et les services publics contre «les attaques du gouvernement». L’appel de l’intersyndicale CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, FO, FAFP, Solidaires et Unsa, soutenu par le PCF et la FI, a été entendu.

Territoriaux, hospitaliers, postiers, enseignants, pénitenciers, agents des finances publiques, retraités, actifs, élus, militants, citoyens...
Plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées à Tulle pour la préservation de la fonction publique et des services publics. L’intersyndicale avait donné rendez-vous en premier lieu dans le parc de la mairie pour le départ du cortège. Les manifestants ont ensuite fait étape devant l’hôpital avant de gagner la Cité administrative. Des prises de parole ont eu lieu en ces trois points symboliques. La veille, la CSD CGT 19 avait réalisé une action dans différentes communes du pays de Tulle et de Haute Corrèze, appelant au mécénat pour sauver les services publics en péril.

"Conséquences graves et régressives"

La grande action unitaire du 9 mai intervient à quelques jours du débat à l’Assemblée Nationale sur une loi de transformation voulue par le gouvernement. Ce dernier envisage «la suppression de 120.000 postes, le recours accru aux contractuels». Une «modernisation» derrière laquelle se cache aussi le démantèlement du statut du fonctionnaire. «Ce statut qui nous permet d'exercer nos missions, et d’assurer une réponse aux usagers pour lesquels nous travaillons. C’est chaque jour sur nos missions, nos conditions de travail, nos droits et ceux des usagers que cette loi aurait des conséquences graves et historiquement régressives», indiquent les Territoriaux dans le parc de la mairie. Ces derniers refusent «la fusion de nos instances paritaires, qui est une attaque à la démocratie sociale, aux conditions de travail et au déroulement de carrière des agents».

"Les fonctionnaires créent de l'économie"

Réduction constante des effectifs, réorganisations, fermetures de services justifiées par la dématérialisation des démarches administratives impactent aussi les usagers.  «On se bat pour le service public dans nos territoires et au plus proche des citoyens», souligne Céline. «On constate que, depuis quelques années, le service public diminue, les usagers perdent cette proximité avec le développement du digital. Or la fracture numérique existe, elle est bien réelle. Au CCAS où je travaille on l’observe, les gens nous demandent de l’aide pour effectuer leurs démarches». La casse de la fonction publique et des services publics impacte aussi les activités commerciales et artisanales. «Moins de services publics, c’est aussi moins d’entreprises. Les fonctionnaires créent de l’économie, de la vie dans les territoires», ajoute-t-elle.
La désertification en milieu rural, c’est aussi ce qui inquiète Stéphanie, professeur des écoles «dans une petite commune». «Tout est fait au nom de la rentabilité économique. Or un service publique ne doit pas être rentable», estime-t-elle. L’institutrice dénonce aussi la loi Blanquer comme de nombreux enseignants dans le cortège, et craint «pour sa liberté pédagogique».  

"Grande angoisse"

Devant le centre hospitalier, l’intersyndicale déplore «la dégradation de la qualité de la prise en charge des patients, une déshumanisation tant pour les usagers que pour les personnels» et demande le retrait du projet de loi «Ma Santé 2022». La situation des Finances publiques est évoquée devant la Tour administrative. 40.000 emplois ont été supprimés depuis 2002, demain l’accueil physique disparaît au profit du numérique, de centres d’appels et de «nouveaux modes de contact». «On ne sait pas encore où l’on va et cela génère une grande angoisse chez les agents», lâche un syndicaliste.

La manif' s'est terminée sur le parvis de la Tour administrative par un moment théâtral et musical avec Ructor Vigo (dans la peau du député LREM C. Jerretie) et le groupe "Balasam". Une autre manifestation a eu lieu à Ussel dans l'après-midi à l'initiative de l'UL CGT. Une centaine de personnes se sont rassemblées place Alsace-Lorraine avant de se rendre à l'hôpital.

Le service public est «le patrimoine de ceux qui n’en ont pas». Un bien commun durement acquis par nos prédécesseurs et que l’on pille au nom du profit. C’est une richesse à préserver absolument. Une nouvelle mobilisation est prévue le 21 mai.
 

K.B

nike air max 2019 soccer

Manif pour la Fonction publique du 9 mai 2019