Fil info
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

Emmanuel Macron dans le Lot : un appel à manifester "contre le président des riches"

Social

Le Président de la République, se rendra à Souillac dans le Lot demain à partir de 15h, pour échanger avec les maires des treize départements d’Occitanie à l’occasion du Grand débat national.  Il sera accompagné de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de Sébastien Lecornu, ministre chargé des collectivités territoriales, et de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.
 
Dans un communiqué, la CGT, Solidaires, le PCF et la France Insoumise invitent les citoyens à venir manifester «dans le calme et avec détermination notre volonté d’être entendu». Ces organisations estiment que «plutôt que d’apporter des réponses aux revendications clairement exprimées ces dernières semaines, le président Macron propose d’enliser le mouvement social dans un soi-disant débat républicain… Qui plus est, il refuse dans ce débat que soient posées les questions de pouvoir d’achat, des salaires, des pensions, des retraites, le retour de l’ISF, l’abandon des territoires ruraux (transports, services publics), enfin tout ce qui compte pour les salariés, les retraités, les privés emplois. A l’inverse nous voulons que ces questions soient au coeur de ce débat. Avec les autres questions concernant la démocratie notamment. Et nous voulons avant tout que des réponses soient apportées aux revendications», indiquent les signataires de l’appel à manifester. «Nous ne nous contenterons pas de belles paroles, nous voulons des actes répondant à nos attentes. Le show médiatique d’hier nous montre que nous devons intervenir et ne pas cesser la mobilisation, sinon ce simulacre de débat débouchera sur la continuité de la politique mise en oeuvre depuis l’élection de Macron».

Un rendez-vous est fixé à 11 heures, route de Sarlat au lieu-dit «Les Cuisines», sur la commune de Souillac.

De son côté, l'association "Les Gilets Jaunes de la Guierle" basée sur le secteur de Brive, appelle les Gilets Jaunes disponibles à se rendre à Souillac, «pour montrer au Président de la République que notre mobilisation et notre détermination ne faiblissent pas, même si nous ne nous faisons aucune illusion sur sa volonté d’écouter les aspirations populaires».
 

Photo d'illustration (KB)

Nike Air Max 1 Blue Fury AH8145-002