Fil info
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
09:49RT : Les agriculteurs souhaitaient rencontrer la Préfète de la Creuse et le député, réunis hier à la préfecture de Guére… https://t.co/zkY4EfPrKN
08:56 avec Thomas Milon et Marion Haranger à , bourg perché dominant la et célèbre pour son école… https://t.co/wBsm2VP5fb

Dec'Ouvrir : la langue française en festival

Culture

La seizième édition du festival Dec’Ouvrir débute ce lundi 13 août. Poésie et chanson vont se croiser à Concèze mais aussi à Pompadour et Tulle. Cette année encore, la programmation mise sur la qualité avec des artistes de renom et des découvertes. Nilda Fernandez, Nicolas Peyrac, Smaïn, Oldelaf... sont attendus en Corrèze.

Depuis 2003, Matthias Vincenot, poète, Docteur ès Lettres, professeur à la Sorbonne, fait le pari d’amener chaque été poètes, chanteurs, musiciens, comédiens, écrivains au coeur du bourg de Concèze.
Le festival Dec’Ouvrir, unique en son genre, est celui des amoureux des mots et de la langue française. Il veut «croiser poésie et chanson, univers et styles dans un esprit d’ouverture et de découverte». La programmation, toujours exigeante, est d’une grande richesse. Elle est accessible à tous et gratuite. On y apprécie le talent d’artistes confirmés et d’étoiles montantes. Une autre particularité de cette belle manifestation culturelle est la proximité entre le public et les invités et la forte implication des bénévoles.

Six jours autour des mots

Les soirées se déroulent en général au foyer rural de Concèze, mais deux sont délocalisés à Tulle et à Pompadour.
C’est dans la cité du cheval que sera lancé le festival lundi soir à 20h30. Les Terrasses du Château offriront une belle scène aux
chanteurs Nilda Fernandez, Alexis HK et au poète Eric Poindron.
Le mardi 14 août, à Concèze, à 20h30 Frédéric Zeitoun présentera son spectacle «En chanteur», dans lequel il raconte sa vie, entre
humour et dérision. Angélina Wismes, jeune chanteuse à la personnalité généreuse, partagera son univers, proche de celui de Barbara. Matthias Vincenot et Eric Guilleton évoqueront ensuite leur amitié et leur collaboration artistique accompagnés par Etienne Champollion et l’Ensemble Dec’Ouvrir.
Le mercredi 15 août, à 20h30, Romain Didier, l’un des auteurs-compositeurs les plus prolifiques de la chanson française sera seul au piano. Puis Leïla Huissoud, venue avec le musicien Kevin Fauchet présentera son album «L’Ombre». Enfin, les poèmes des lycéens lauréats du concours «Poésie en liberté» seront récités par les comédiens Jean-Pierre Bouvier, Antoine Coesens, Séverine Ferret, Catherine Marchal, Jean-Michel Noirey et Delphine Rich.
Jeudi 16 août, le festival se déplace à Tulle, à la salle Latreille. Les chanteuses Emilie Marsh, Joko et Cécile Hercule, réunies sous le nom de groupe Bodie, présentent un spectacle caustique et drôle, comme une parodie de thriller, où trois sœurs seraient en cavale pour échapper à la police. Co-écrit par Oldelaf qui participe lui aussi au festival. La comédienne Florence Guerfy, issue du TNP et du Conservatoire de la rue Blanche, également poète, partagera ses textes de femme libérée, des poèmes qu’elle ne livre qu’en de rares occasions. Giovanni Dotoli, poète italien, Professeur d’Université en Italie spécialiste de littérature française, écrit à la fois en italien et en français. Ce sont bien sûr ses poèmes en français qu’il fera entendre, toujours attentif à l’intuition (il est une des figures du courant intuitiste en poésie et à la question de la lumière).
Vendredi 17 août, retour à Pompadour, cette fois-ci à la médiathèque à 15h30, Dominique Thomas et Olivier Sowinski, comédiens, arpenteront les plaines du Nord entre poésie, humour et nostalgie. Ils laisseront la place ensuite au poète André Prodhomme.
A 20h30, à Concèze, Nicolas Peyrac livrera une étape de ses «Acoustiques improvisées», dont l’idée lui est venue lors de sa première participation au Festival en 2011. Oldelaf proposera à l’Ensemble DécOUVRIR de sept musiciens, dirigé par Etienne Champollion, d’habiller, pour un soir, ses chansons. Murielle Compère-Demarcy dira ses propres poèmes et la jeune Mèche exposera sa musique et ses émotions.
Lors de la dernière soirée, celle du 18 août, à Concèze, à 20h30, l’humoriste et comédien Smaïn déclamera des textes qu’il a écrits et qui  accompagnent l’album «Délit de Fa Dièse», composé par Michel Legrand. Belle du Berry et David Lewis (Paris Combo) adapteront  leur répertoire. Enfin, Gatica, prix du Jury au Prix Georges Moustaki 2018, et Phanée de Pool seront les artistes à découvrir.


Organisé par Matthias Vincenot (directeur artistique du Festival) et l’association DécOUVRIR, avec le soutien de la municipalité et du Foyer rural de Concèze.
Pompadour : 13 août, 20h30, Terrasses du Château / 17 août, 15h30, médiathèque
Concèze : 14, 15, 17 et 18 août, 20h30, Salle du Foyer rural à Tulle : 16 août, 20h30, salle Latreille. Gratuit.
www.festivaldecouvrir.com 06.60.26.68.00.