Fil info
11:50Haute-Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau | L'Echo https://t.co/F9iC0ipg4m via
11:23RT : ⚠️Accident poids lourd impliqué sur dans le sens ▶️ entre les sorties n°53 (Nespouls) et n°54… https://t.co/PIRsQLIjpi
10:26Bergerac : Code du Travail : le Campanile sur le grill des Prud’hommes -> https://t.co/c7o4oXC2g0
10:10Ussel : Une campagne participative pour maintenir le bar d'ânes -> https://t.co/9M3egHciGr
09:57RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg

Pédiatrie : un nouveau dépanneur à l'hôpital

Clown

L’association Dépannage Distraction intervient au sein des services de pédiatrie des centres hospitaliers de Brive et Tulle depuis 24 ans en toute gratuité. Chaque lundi, un artiste-clown vient apporter aux enfants une note de bonne humeur et une touche de fantaisie.

Ils sont comme tombés du ciel ces artistes qui viennent rendre une visite ludique chaque lundi matin aux enfants hospitalisés dans le service pédiatrique du CH de Brive en toute gratuité. Sans doute faut-il être un peu perché pour faire rire là où l’angoisse se fait la part belle. à drôle de mission, drôle d’esprit, seul les clowns peuvent accomplir pareille chose. Chez Dépannage Distraction, ils se suivent et ne se ressemblent pas mais tous ont un point commun : leur profil est soigneusement choisi par les responsables de l’association. Séverine Drouillard et Leïla Zeglil, toutes deux chargées des relations publiques, entendent travailler avec des artistes «à l’esprit rock’n roll, capables de s’adapter à toutes les situations». Car si le service rendu dans seize centres hospitaliers de Nouvelle Aquitaine et dans les départements du Gers et du Puy-de-Dôme est gratuit, les dix artistes-clowns que comprend l’association interviennent en tant que professionnels. Savoir-faire, savoir être, assiduité, connaissance et respect des règles fondamentales d’hygiène et de sécurité en plus des aptitudes artistiques ne sont pas des choses anodines. Et si gratuité il y a, c’est que «DD» est reconnue d’utilité publique et reçoit le soutien de nombreux mécènes. En Corrèze, des entreprises et des commerçants sont à leurs côtés, avec notamment le soutien régulier des Ladies Circle.
A Brive et Tulle, il y a eu Ciboulette la marionnettiste, Arpan le magicien, Colette la diseuse de sornettes et voici venir Kiwi avec sa contrebasse! Depuis le 8 janvier dernier et pour au moins un an, Guillaune Boutillon, alias Kiwi, sera accueilli par l’éducatrice  Jeune Enfant, Josiane Santero, chaque lundi matin. «Les interventions de Dépannage Distraction s’intègrent dans le parcours de soin. Tout s’articule. Les infirmières peuvent parfois faire appel au clown pour prodiguer leurs soins. Les animations détendent l’enfant et dérive son attention de ce qui le préoccupe. Accueillir un clown au sein du service, c’est apporter une distraction mais aussi créer la surprise. Les enfants découvrent un autre personnage que le clown des cirques. Il y a le rapport humain et cette complicité, cette confiance qui peut s’instaurer entre l’enfant et le clown. Il y a les moments joyeux mais pas seulement, il y a aussi un apport culturel. Avec Kiwi, ce sera les fables de  La Fontaine accompagnées à la contrebasse» décrit-elle.

Kiwi un clown musicien

Ce picard, né à Tours, ayant grandi à Rennes, est musicien autodidacte, et chose extraordinaire, est entré au conservatoire à l’âge de 36 ans (!) pour parfaire son jeu à la contrebasse. Guillaume Boutillon joue au sein du collectif d’artistes Les Mains Goch’ basé à Abbeville dans la Somme. Il est venu en 2017 trimballer sa longue silhouette, agrémenté de «sa comtoise», dans le Sud-Ouest où il souhaite «faire partager aux enfants un petit goût pour le classique et les musiques anciennes». Il a eu ce «déclic» lors d’une commande artistique jouée devant des enfants en compagnie d’une violoniste. Une unique représentation dont il est ressorti plein d’idées et d’envie : «partager et promouvoir la musique classique et leur donner le goût de l’acoustique est ma volonté artistique».
Voilà une histoire sans hic et pleine de chic! Kiwi-Guillaume officiera désormais dans les étages des pédiatries de Brive et Tulle à la suite de Colette, partie ailleurs, semer ses sornettes à la sauce baliverne et faire couler l’encre de sa plume.  

Sabine Parisot

www.depannage-distraction.org
Facebook@depannagedistraction