Fil info
19:59Tulle : Des fèves accordéonistiques pour les galettes des rois -> https://t.co/EQF9A62zha
19:40Brive-la-Gaillarde : Le Père Noël est un motard ! -> https://t.co/MYEevA9FYt
18:35Indre : Une centaine de manifestants à l’appel des syndicats -> https://t.co/qqJQzjVhFQ
18:35Indre : Pour les retraités, «le compte n’y est pas» -> https://t.co/27g7WGfqj4
17:15Bergerac : CAB : le temps de travail des agents éclaté façon puzzle -> https://t.co/gxd3F8QxD2
17:11France : Les retraités restent déterminés -> https://t.co/O8viflF0x6
17:09RT : Mobilisation sociale en : le préfet demande aux manifestants et habitants de participer à la future concer… https://t.co/887GzevzqC
16:49Marquay : Dossiers du conseil communautaire -> https://t.co/obcn1gJny1
15:49Périgueux : Macron met les agents de la Sécu à la rue -> https://t.co/d41enQ2RI2
15:45Coulounieix-Chamiers : Notre santé indissociablement liée à celle de la planète -> https://t.co/NJWxP6RNLY
15:40Saint-Gaultier : Retour en images sur le marché de Noël -> https://t.co/YY3KNhi2jr
15:32La Châtre : Comme au collège, valorisons notre jeunesse ! -> https://t.co/dW8Qs5kmON
15:20Région : L'ex-député Alain Marsaud condamné pour l'emploi fictif de sa fille -> https://t.co/EM2TwMICVX
10:44Dans l' de ce mardi 18 décembre, un article sur l'inauguration de la Salle Roland Pierrot au l… https://t.co/kllgoeoOfh
07:54Région : Ils défendaient seulement une petite ligne -> https://t.co/WBXAcRuG7n
07:53Région : Conseil régional: budget maîtrisé? -> https://t.co/P4ei2EH00Q
07:50 agriculteurs # - -Vienne : Les JA dénoncent le déficit d’image et de revenus -> https://t.co/5DAdEmXrVp

Shaka Ponk, Orelsan, Cabrel, Vianney... Brive Festival 2018 monte le son

Concerts

Les premiers noms des stars du Brive Festival version 2018 ont été dévoilés hier :  Vianney, Orelsan, Cabrel, Amir, Gauvain Sers, Shaka Ponk. Une programmation qui reste dans les clous des précédentes. Un festival qui s’étend à la ville entière avec un OFF d’une trentaine de concerts.

La machine Brive Festival est repartie. à peine l’arène ensablée envolée, que Festival Production travaillait déjà à sa future programmation en révisant la formule de l’événement qui se veut désormais à rayonnement national. C’était annoncé l’an dernier : 2018 ne se cantonnera pas à la seule place de la Guierle. Tout le monde s’accorde sur ce fait : Brive toute entière doit vivre au rythme du festival pendant ces quatre jours dédiés à la musique. Le maire de la ville et président de l’Agglo, Frédéric Soulier, espère même que «l’événement se décline tout au long de l’année» à l’instar de la Foire du Livre qui déroule ses actions autour de la promotion de la lecture et de l’écriture en amont et en aval d’un temps fort. «Ce vers quoi on ira avec beaucoup de motivation et d’envie» a annoncé le premier édile. L’ensemble des protagonistes aspirent à ce que le Brive Festival fasse partie des événements musicaux de l’été comme le sont les Francofolies de la Rochelle. La Région Nouvelle Aquitaine attend de la manifestation qu’elle fasse la part belle aux artistes régionaux. Si les discussions sont en cours au point de vue organisationnel, la décision est prise d’étendre la programmation officielle à une trentaine de concerts diffusés en journée sur les places, cafés et brasseries. Festival Production procédera par appel à projets pour choisir les établissements, structures ou associations à même de recevoir les artistes qui viendront nourrir cette programmation OFF.  L’association Grive la Braillarde a été également approchée par Festival Production pour participer à la mise en place de cette implantation urbaine élargie. Stéphane Canarias, directeur du Brive Festival, a évoqué  un travail envisagé avec les établissements scolaires du territoire pour aller au devant des jeunes musiciens et découvrir les jeunes talents de demain. «Le Off, c’est donner l’occasion aux petits groupes d’émerger» a-t-il appuyé.

Des artistes qui reviennent

La programmation officielle n’a pas forcément de quoi surprendre. Des noms que l’on retrouve d’ailleurs dans celles des Francofolies 2018 : Orelsan et Shaka Ponk.  La soirée du dimanche soir est bouclée et sera résolument masculine avec un fort penchant pour la guitare. Entre l’étoile montante de la chanson française qu’est Gauvain Sers et l’honorable Francis Cabrel et ses 40 ans de carrière, il y aura Amir, découvert dans «The Voice», une émission très regardée par le public du Brive festival. Il reste des créneaux à prendre dans la grille de programmation, notamment le samedi aux côtés d’Orelsan. Le 21 juillet se veut le soir du son urbain. La question se pose alors : NTM or not NTM in Brive? Les irrévérencieux rappeurs du neuf-trois sont annoncés sur les scènes françaises de l’été 2018. Viendront-ils «mettre le feu» sur celle de la cité Gaillarde?
Rien n’est moins sûr, les partenariats avec Vivendi et le groupe Centre France inscrivent la manifestation dans le créneau des musiques populaires attendues de tous avec des artistes à disque d’or et platine.  La jauge public 2017 affichait 7.500 festivaliers par soir, elle se doit d’être maintenue en 2018. Une programmation qui vise donc à contenter son public dont il ressort que le profil type serait celui d’une femme de 31 ans qui n’hésiterait pas à parcourir 200 km pour venir voir avec sa famille ou quelques amis ses artistes préférés en concert. Pour qu’NTM ait ses chances, il faudrait que la ménagère de moins de 35 ans écoute «Laisse pas traîner ton fils» ou «la fièvre» à fond dans son salon. Sait-on jamais ?  
Pour les cadeaux de Noël, c’est parti : la billetterie est ouverte avec une offre spéciale jusqu’au 25 décembre .

Billetterie en ligne sur www.brivefestival.com, à l’accueil de l’office du Tourisme de Brive, Cultura, Carrefour, Digitick, France Billet, Ticketmaster et dans les points de ventes habituels.