Fil info
18:42 en Corrèze aussi c est l Amérique 😉 je la love tro… https://t.co/RlpTUeHwyu
16:14RT : ⚠️ Le département est placé en ⚡️ Soyez prudents dans vos activités extérieures et vos déplacements… https://t.co/ADlGXECG2w
11:56La foire expo de Guéret est lancé ! https://t.co/4ICKXvD7sV

Trois jours de bon son à O les Choeurs

Musique

Le festival tulliste O les Chœurs a achevé sa 21e édition ce week-end après trois jours de bon son et de découvertes à l’Auzelou. Le festival in a commencé jeudi soir en chanson française avec le Creusois Gauvain Sers et ses textes engagés. Vendredi, la soirée reggae a tenu ses promesses malgré l’absence des Zoufris Maracas. Le groupe Ryon a délivré un message de tolérance, d’amour et de paix avant de laisser la place à Yaniss Odua. L’artiste martiniquais a assuré un set brillant et de haute qualité avec les excellents musiciens d’Artikal Band. Samedi, changement d’ambiance avec Ludwig von 88. Le groupe punk mythique qui s’est reformé 15 ans après son dernier album, est toujours aussi déjanté. Son spectacle visuel et délirant a enflammé la salle. Juste avant, Burning Heads avait bien préparé le terrain avec un set extrême.

Festival ô les choeurs, Tulle, novembre 2017

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.