Fil info
23:49La une du Mardi 27 Juin 2017 https://t.co/FpvD5bl2Mi
19:32Sarlat-la-Canéda - La maternité est-elle en danger ? https://t.co/BQmz86Cqb3
19:29Dordogne - Conseil départemental : du Rififi dans l’opposition https://t.co/hg19yHg8VM
19:18Châteauroux - Dix jours de festivités pour les 50 ans du départ des Américains https://t.co/NgXk8UW6rg
19:15Indre - C’est Darc à la campagne ! https://t.co/YEiUdSqLgD
18:00Dans la grande salle de l’IRFJS, règne l’agitation classique qui précède les assemblées générales. Les adultes,... https://t.co/RG63VGDmEM
17:59Creuse - Modestes témoignages importants et petites histoires capitales... https://t.co/I4w1zUZpeL
17:55Reconnus comme partenaires fiables en Haïti, les membres des 7 structures du réseau Haïti Ouest se retrouvaient... https://t.co/meKQDajL9y
17:53Creuse - Solidaires, oui, bons samaritains, non https://t.co/RQv4zEVd4g
17:48Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/LYGlKzDGI6
17:47Haute-Vienne - La «Clafoutis party» où les JO du cracher de noyaux https://t.co/KdIuObx83f
17:47Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/4NPdGMCtzg
17:45Haute-Vienne - «Entre t’air et eau» la nature pour tous https://t.co/vAA0lv99jE
17:39Indre - Inauguration de la stèle de Rouze https://t.co/JnlEQDWPmY
17:37Saint-Aigny - Patrick Gallienne fait chanter les convives du restaurant https://t.co/D4WqUsNNIU
17:33L’espace André-Lejeune à... https://t.co/umjj3aW3Cy
17:32Creuse - Du monde pour la conférence sur la tique https://t.co/Uo4er30F9s
17:31Région - Juste un retour à la normale https://t.co/K909v6R5QL
17:26C’est dans une ambiance toujours conviviale que se sont réunis le 21 juin dernier les enfants, les parents, les... https://t.co/XJkve3yA9L
17:25Creuse - L'année est finie, des félicitations et un cahier... https://t.co/vSKwYf14Qd
13:09La Châtre - FaRanDoLe a versé sa recette en faveur des jeunes têtes https://t.co/XEFSC55CNs
10:58Corrèze - La Ligue contre le cancer a organisé le sixième "Relais pour la vie" ce week-end à Tulle https://t.co/Jdfi8rdo4C
09:23Dans notre édition aujourd'hui : - Un centre d'études pour penser les enjeux de société de demain. - Zoom : La... https://t.co/VmZ5Jelcpy
06:10 Magnifique mondain

Autoroutes et RN : Les hommes en jaune se mobilisent pour leur sécurité

Sécurité routière

En cette semaine nationale de sensibilisation des usagers à la sécurité des agents aux abords des chantiers, la Direction Interdépartementale des Routes Centre-Ouest a donné rendez-vous, hier, aux autoroutiers sur l’aire de repos de l’A20, «Porte de Corrèze», à Masseret.

 

La DIR (Direction Interdépartementale des Routes) Centre-Ouest représente 1 150 km de routes nationales et d’autoroutes, réparties sur douze départements. En France, il en existe onze, qui ont succédé à la DDE (Direction Départementale de l'Equipement). Les DIR s’occupent de l’exploitation, de l’entretien et du développement du réseau routier national non concédé, qui représente 12 000km.
La DIR Centre-Ouest a déjà connu huit accidents depuis le début de l’année. En dix ans ce réseau a été touché par 79 incidents, 55 véhicules détruits et neuf agents de sécurité ont trouvé la mort sur leur lieu de travail. «70% des accidents sont dûs aux poids lourds» rappelle  Romuald Rhodes, responsable du centre autoroutier d’Uzerche.
Pour commencer à sensibiliser les conducteurs de camions, une valise à roulette a été mise en place. Durant leur apprentissage théorique, les futurs conducteurs s'entraînent sur des questions impliquant le comportement aux abords des chantiers. Si cela est encore expérimental, «un déploiement national est prévu pour début 2018» explique Sarah Soffiati qui travaille à la cellule communication de la DIR Centre-Ouest.
Pour les employés de la DIR Centre Ouest, cette journée est importante car elle permet de sensibiliser les usagers de l’autoroutes aux hommes en jaune. Chaque véhicule accidenté représente, en moyenne 60 000 euros de perte. Depuis 2012, les accidents matériels et humains ne cessent d’augmenter. Pascal Bassinet, agent de sécurité depuis 1998, se rappelle de l’accident d’un de ses collègue, dont il a été témoin en 2013 «un poids lourd a tapé dans son  véhicule. Au bruit, il a eu le réflexe de plonger par dessus la visière, et tout lui est passé par dessus, la semi-remorque plus l’autre véhicule. Il est ressorti du trou, choqué, et il a toujours pas repris. Ca va faire quatre ans le 8 juillet.»
Pour Bertrand Gaume, préfet de la Corrèze, cette journée est importante car il faut «préserver la vie des agents qui travaillent pour le bien de tous, et pour que tout le monde puisse partir en vacances, se déplacer normalement. C’est appeler à la vigilance des automobilistes pour qu’ils respectent aussi les travailleurs de la route».

Camille Obry

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.