Fil info
19:02Châteauroux : Les collégiens s’initient aux élections européennes -> https://t.co/IcRNK6ODV3
19:01Indre : Ils seront au festival Darc cet été -> https://t.co/6VhXbGIlzL
18:46Corrèze : Village éphémère pour service durable -> https://t.co/JI7L2cyQyP
17:35# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/Wxfgs7ZXl1
15:44France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/1kglhvP5Ce
15:37Le Blanc : Et pourquoi pas une grainothèque à la médiathèque ? -> https://t.co/7afZJWkz4f
15:36France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/t8T1dFlFYN
15:28La Châtre : Futurs virtuoses sur scène -> https://t.co/3RBxPCh9VO
07:35# # - -Junien : L’oiseau rare, conté par Sandrine Gniady, c’est demain à la médiathèque -> https://t.co/tGwdvHOC7d
07:34# # - -Junien : Faites des livres : plus qu’un festival ! -> https://t.co/RwgwcP7Wak
07:30# # - : Une meilleure desserte de La Bastide pour une meilleure attractivité -> https://t.co/a5tUGGCzF6
07:27# # - -Vienne : Les militants des droits humains font bloc autour d’Aziz -> https://t.co/xZ2Oanw5UD
07:25# # - -Vienne : USEP et FOL, l’accès à l’éducation comme leitmotiv -> https://t.co/6MhDw5Q8N0
07:23Région : Pour une meilleure reconnaissance des AESH, ’un métier tout à fait essentiel -> https://t.co/b3a49EiU43
07:21Région : Reconnaître le préjudice des proches de victimes -> https://t.co/GV8EM0BkxN
07:18Région : Loi mobilité, LOM : Urgence ligne POLT argumente -> https://t.co/U0bz5uAN87

De vingt à neuf intercommunalités

EPCI

L’intercommunalité corrézienne se redessine pour être plus simple et plus rationnelle, selon la Loi NOTRe. La dernière réunion de la CDCI s’est déroulée hier matin en Préfecture pour valider un nouveau projet. Le département va compter neuf pôles au 1er janvier 2017 : sept communautés de communes et deux agglos.

«Nous partîmes vingt, nous proposâmes sept, nous arrivâmes à neuf»,  résume le Préfet avec humour. La commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) a tenu sa troisième et dernière réunion hier matin en Préfecture pour finaliser le schéma départemental de coopération intercommunale. La séance a duré deux heures. «Elle fut très consensuelle», indique Bertrand Gaume.
La nouvelle carte qui a été votée comprend neuf intercommunalités au lieu des sept proposées initialement par le représentant de l’Etat au mois d’octobre 2015. Pour rappel, la Corrèze compte actuellement 18 communautés de communes et deux agglos. Ce sont des EPCI, des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre. La Loi Notre veut simplifier la carte intercommunale et réduire drastiquement le nombre d’entités. Cela passe par des fusions voire de nouvelles créations sur la base de 5.000 habitants au minimum.
La première proposition préfectorale a été transmise aux divers conseils municipaux et communautaires afin que les élus donnent leur avis et éventuellement émettent des propositions.
Les membres de la commission déposent ensuite des amendements qui sont soumis au vote. La réunion d’hier a été décisionnaire.
Le préfet va arrêter le nouveau schéma d’ici le 31 mars puis le périmètre avant le 15 juin. Les EPCI sont ensuite consultés une fois de plus avant l’entrée en vigueur de la nouvelle carte le 1er janvier 2017.
Pompadour-Lubersac. Les deux com’com’ fusionnent pour former un territoire de 7.742 habitants. Saint-Eloy-les-Tuileries et Ségur-le-Château ont décidé de rester avec St-Yrieix-la-Perche.
Pays d’Uzerche. Il reste tel quel avec 9.739 habitants.
Agglo du Bassin de Brive. Elle comprend 49 communes et 106.962 habitants.
Sud Corrèze. Son périmètre de 13.030 habitants comprend le Pays de Beynat, les Villages du midi corrézien et le Sud Corrézien, auxquels s’ajoute Altillac naturellement tournée vers Beaulieu. La CDCI a vu plus loin encore puisqu’elle a voté pour l’intégration de la com’com’ Cère et Dordogne (plus de 20.000 habitants sur 16 communes), correspondant au bassin industriel de Biars/Bretenoux. 1.500 corréziens vont y travailler chaque jour. «La CDCI du Lot n’est pas totalement favorable à ce projet», indique le Préfet. Elle doit prendre sa décision le 22 mars.
Pays d’Argentat. Il comprend 31 communes et 11.878 habitants, des com’com’ des Pays d’Argentat actuel, cantons de Mercœur et Saint-Privat. Il laisse Altillac mais accueille St-Bazile-de-la-Roche.
Tulle agglo. La fusion avec Vézère-Monédières n’aura pas lieu. L’agglo de Tulle récupère Doustre et Plateau des Etangs (sans St Bazile) ainsi que Saint-Augustin et Le Lonzac soit en tout 43.890 habitants.
Pays des Monédières. Il s’agit d’une «création sèche» d’une «petite com’com’ rurale» sur le Plateau de Millevaches qui franchit tout juste la barre des 5.000 habitants (5.063). Son existence a été approuvée à l’unanimité par les membres de la CDCI. Elle se compose de 19 communes : Tarnac, Toy-Viam, Viam, Bonnefond, Grandsaigne, Pradines, Gourdon-Murat, Lestards, L’Eglise-aux-Bois, Lacelle, St-Hilaire-les-Courbes, Treignac, Affieux, Veix, Madranges, Chamberet, Soudaine-Lavinadière, Rilhac-Treignac et Peyrissac. «Treignac aurait aimé rejoindre Tulle mais il n’y avait pas de continuité géographique possible», indique le Préfet. Les élus de ce territoire partent de zéro. «Un nouveau statut et de nouvelles compétences sont à définir».
Pays de Ventadour. Il compte 10.449 habitants répartis dans les communes de l’actuelle com’com’ de Ventadour et Sarran, Chaumeil, Meyrignac-l’Eglise.
Haute-Corrèze. C’est le périmètre le plus vaste du département avec 61 communes autour de Neuvic, Bort, Ussel, Bugeat, Meymac, Sornac auxquelles pourraient s’ajouter les onze des Sources de la Creuse pour parvenir à 34.043 habitants. Cette dernière veut
rejoindre le périmètre corrézien, «un choix validé par notre CDCI». Celle de la Creuse devra rendre sa décision le 21 mars.

Karène Bellina

Infographie Mathieu Andreau

Commentaires

Et voici le nouveau découpage de la corrèze

On pouvait chipoter sur la précédente mouture de la CDCI : Lubersac et Uzerche auraient pu être réunis, la Haute-Corrèze était sûrement trop vaste... Mais le découpage proposé était cohérent.
Après les calculs et autres tambouilles politiques, on passe donc de 7 à 9 interco. Et là apparition surréaliste : la CC du Pays des Monédières !!! 5000 âmes ! Comme un symbole, le Pays des Monédières ne comprend même pas la commune de Chaumeil qui abrite la Maison des Monédières...
Une "création sèche" comme le dit le Préfet, c'est-à-dire 2 ans de travail pour assoir les statuts et compétences de cette entité qui,au final, aura les moyens de se laisser mourir... Car avec une entité de 5000 habitants, quelle politique d'aménagement envisager? quels moyens pour maintenir les services publics? quelles actions de développement économique envisager? Bref quels projets?
Hélas, pas grand chose ne sera possible.
La politique a ses raisons que la raison ignore. En tout cas, l'acharnement de certains personnages devra un jour être justifié devant leurs électeurs...

C'est quoi cette obsession à vouloir mettre en place des règles absurdes au nom soit disant de l'économie! apparemment c'est aussi prévu pour l'<a Href="http://www.reunionimmo.com/investir-dans-limmobilier-la-reunion/">ile de la reunion immobilier</a>, ça devient ridicule!